Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas : une épopée qui ne vieillie pas !

"Je ne tiens pas assez à la vie pour craindre la mort. "

Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas : une épopée qui ne vieillie pas !

Genre : Classique, Historique

Édition : Le Livre de Poche

Première année de publication : 1844

Après de nombreuses hésitations je me suis enfin lancée dans la lecture d' un pilier de la littérature française : Les Trois Mousquetaires Alexandre Dumas . Ce roman d'aventure , écrit avec l'aide d'Auguste , n'est pas tout récent et a déjà su se faire une place dans le cœur de nombreux lecteurs. Il faut dire qu'il s'agit là d'un coup de maître de la part de Dumas qui Maquet mélange à merveille fiction et Histoire tout en distillant au long de son récit amour, honneur et amitié. Je pense qu'il n'est pas nécessaire de préciser que j'ai moi aussi, été séduite par cette histoire .

La première chose qui peut sans doute intriguer le lecteur est le titre : Les Trois Mousquetaires . Les trois ? Mais ne sont-ils pas quatre ? Si comme moi vous n'aviez presque aucune connaissance de l'histoire de ce roman, alors vous aussi vous avez pu vous poser cette question. Ce qui est tout de même incroyable, c'est que grâce à cela, avant même que je ne débute le roman, Dumas avait réussi à capter mon attention. Et rien que pour ça, je suis impressionnée. Qu'un auteur arrive à vous faire réfléchir à son œuvre avant même que vous l'ayez commencée, ce n'est pas si courant !

Une fois commencé je peux vous assurer que le roman reste tout aussi intriguant. On fait la connaissance du jeune d'Artagnan qui, fraichement débarqué à Paris, nourri l'espoir de réussir à intégrer le corps des mousquetaires . Avec l'aide de ses amis, rencontrés d'ailleurs de façon plutôt étonnante, Athos, Porthos et Aramis, il va alors tenter de contourner les complots du cardinal de Richelieu.

Tout d'abord, il faut savoir qu'il s'agit d'un roman feuilleton : ce roman paraissait par épisode dans le journal ce qui justifie sans doute le rythme rapide que prend le récit. Dumas se devait de tenir ses lecteurs en haleine et ne reculait devant rien pour arriver à ses fins en mettant en scène duels à Paris, déclarations d'amour, guerre qui éclate, enlèvement et meurtre, le tout assaisonné de complots machiavéliques perpétués par l'infâme, l'abominable, la terrible Milady. Et je dois dire que Dumas a admirablement réussi son coup. Ici, l'ennui est à bannir. Contrairement à la lenteur que l'on peut parfois reprocher aux classiques, Les Trois Mousquetaires n'en contient aucune. On vit et évolue perpétuellement dans l'action. A chaque page de nouveaux rebondissements, de nouveaux combats ou de nouvelles révélations font leur apparition. Cette volonté de mettre tous ces personnages en mouvement nous force à rester concentrer et à suivre chacun d'eux avec frénésie dans un voyage historique des plus grandioses.

D'ailleurs, parlons des personnages. L'auteur ne perd pas de temps à développer les personnages un à un au début du roman, mais se réserve d'en parler plus tard, au moment le plus opportun. J'ai beaucoup aimé cette façon de faire qui nous permet de ne pas attendre longtemps en descriptions interminables sur la vie et le passé des protagonistes mais d'entrer directement dans l'action du roman. Le fait d'aborder ce point plus tard nous permet d'être déjà plus ou moins attachés aux personnages et alors d'être plus " réceptifs " à ses informations qui auraient pu nous paraître totalement dénuées d'intérêt si on les avait lues au début du roman.

Ces personnages sont généralement assez simples dans leur construction avec souvent une caractéristique propre à chacun qui permet de les reconnaître tout au long du récit sans avoir nécessairement besoin de se rappeler des noms (et si vous avez la même mémoire que moi, ce petit plus n'est pas négligeable !). Suivre les quatre amis dans leurs aventures est très divertissant et nous permet de vivre au rythme des mousquetaires, entre duels, bon vin et déclarations sulfureuses à de jeunes demoiselles.

Ce livre est une parfaite synthèse de ce que l'on recherche le plus souvent dans un roman. Il y est à la fois question d'amour, d'aventure, d'humour, d'amitié, d'honneur et de complots. Ce cocktail explosif nous entraîne dans un tourbillon d'intrigues toutes reliées les unes aux autres et où, je l'avoue, j'ai pris plaisir à évoluer.

La découverte de ce grand classique a été pour moi très positive. J'aime beaucoup le style de Dumas qui ne laisse aucun répit au lecteur et le tient perpétuellement en haleine.Les Trois Mousquetaires n'est que le premier volet d'une trilogie ce qui m'assure de passer encore du bon temps en compagnie de ces messieurs les mousquetaires. Il ne faut pas avoir peur de la longueur du roman qui finalement se lit rapidement. L'auteur a un style abordable et use de nombreux moyens qui vous font oublier l'ennui que pourrait susciter certains classiques chez vous. Enfin, je voulais terminer par une citation de Victor Hugo qui je trouve, convient parfaitement au roman : " Dumas séduit, fascine, intéresse, amuse, enseigne " .


wallpaper-1019588
Les anges noirs de Berlin
wallpaper-1019588
Les anges noirs de Berlin
wallpaper-1019588
'Queen Bee' de Gaïa Alexia
wallpaper-1019588
La Quête du Temps - Temps 1 - Errances - Lise Barrow