Sherlock, Lupin & moi : Dernier acte à l’opéra (T.2), Irene Adler

Bonjour tout le monde !! 🤗🎅🏻

En ce 1er décembre je suis très heureuse de vous retrouver pour un tout nouvel article ! J’ai dû l’écrire un nombre incalculable de fois sur le blog mais J’ADOOOORE le mois de décembre ! Les rues sont illuminées et c’est joli comme tout ! Ça apporte un peu de légèreté dans nos quotidiens.

Pour continuer dans cette légèreté, je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un roman jeunesse mais qui convient très bien aux plus grands d’entre nous dont je fais partie. C’est le tome 2 de la saga Sherlock, Lupin et moi Dernier acte à l’opéra écrit sous le nom de plume Irene Adler.

Résumé :

Sherlock, Lupin & moi : Dernier acte à l’opéra (T.2), Irene Adler

Auteur : Irene Adler

Genre : Jeunesse, Policier

Édition : Albin Michel Jeunesse

Année : 2017

Nombre de pages : 304 pages

Titre original : Ultimo atto al teatro dell’opera (2012)

Fait partie de la saga Sherlock, Lupin et moi

Septembre 1870. Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Irene Adler sont ravis de se retrouver à Londres après leur été mouvementé à Saint-Malo. Mais une fois sur place, Lupin n’a pas le coeur à la fête. Et pour cause, son père, Théophraste, est accusé d’avoir assassiné le secrétaire d’un célèbre compositeur. Quand Ophelia Merridew, la fameuse cantatrice disparaît à son tour, c’en est trop pour les trois amis qui se jurent de trouver le coupable coûte que coûte…
Des bas-fonds de Londres jusqu’aux coulisses de l’Opéra, nos détectives ne reculeront devant rien pour rétablir la vérité !

Mon avis :

Dans le premier tome nous y faisions la rencontre des trois personnages phares pendant leur enfance : Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Irene Adler la narratrice. Si ces trois personnages s’étaient côtoyés qu’est-ce que cela aurait donné ? Une amitié très forte et prête à relever de nouveaux défis ! Dans cette aventure, le père d’Arsène Lupin est soupçonné d’avoir tué le secrétaire d’un célèbre compositeur. Sherlock et Irène vont donc aider leur ami à innocenter son père.

Ce que j’ai apprécié c’est que l’histoire commence par un fait historique. Nous sommes en 1870 en France, la guerre franco-allemande fait rage et le père d’Irene se dit qu’il serait mieux qu’ils fuient à Londres pendant quelques temps. C’est là-bas qu’elle y retrouvera Sherlock Holmes puisqu’il y vit et par la suite Arsène Lupin complètement déprimé par l’emprisonnement de son père.

J’ai tout autant apprécié cette aventure que la précédente. Je porte très haut dans mon coeur les aventures originelles de Sherlock Holmes et son ami John Watson, celles d’Arsène Lupin ne sont pas en reste non plus. Si je compare l’enfance de ces deux personnages inventés dans cette saga et comment ils sont décrits par Maurice Leblanc et Sir Arthur Conan Doyle dans leurs écrits respectifs de nombreuses incohérences existent. Je suis certes un peu puriste et tatillonne mais si l’on cherche bien on en trouve notamment sur leur famille. Pour vraiment apprécier la saga Sherlock, Lupin et moi à sa juste valeur il faut complètement se détacher des écrits initiaux. En mettant de côté son cerveau pour qu’il compare nous passons un très bon moment en compagnie de cette saga jeunesse.

Actuellement 16 tomes sont parus mais ma bibliothèque n’a que les 3 premiers donc je vais devoir patienter pour poursuivre cette lecture. L’avantage est qu’une fois le livre refermé l’enquête est close, pas de suspense en devant impérativement lire la suite pour assouvir notre curiosité.

Le livre est indiqué comme pouvant convenir aux enfants à partir de 10 ans, je suis assez d’accord même si des enfants plus jeunes peuvent très bien le lire. Si vous êtes amenés à faire un cadeau à quelqu’un dans ces âges-là c’est idéal. Cela permet notamment de donner envie de lire Sherlock Holmes et Arsène Lupin par leurs véritables auteurs.

Dernier acte à l’opéra reprend les codes du premier tome avec des personnages charismatiques et pleins de douceur. L’enquête se tient bien même si elle est un peu moins rythmée que dans le premier tome. Le seul bémol pour moi est qu’à un moment une phase de romance est instaurée et j’aurai préféré que le roman reste plus neutre sur ce sujet.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Connaissez-vous la saga ? N’hésitez pas à me dire tout cela dans les commentaires pour que nous en discutions ⬇

Je vous souhaite une excellente journée et je vous retrouve bientôt dans un prochain article 🔍

Laure


wallpaper-1019588
Tous 2, le roman de Testu est philosophique et spirituel à la fois