SombresPoésiesJeffBergeyAuteur

SombresPoésiesJeffBergeyAuteur

Auteur, écrivain, poète : de poésies noires, de romans noirs et nouvelles aux styles divers, tels que le gothique, le romantisme, la sensualité, les côtés sombres de nos vies.

Sombres Poésies Jeff Bergey - Auteur. - L'auteur est un ancien chanteur de groupes rock aux styles métal-gothiques et du milieu "underground" des années 80-90.
Issu, de la mouvance gothique lui même, son style d'écriture poétique va du romantisme noir, de la sensualité, de la sombre poésie et bien évidemment du romantisme de la mouvance gothique.
Précurseur du roman "poétique" et de la nouvelle poétique.
Au travers de poésies et citations il parle aussi des méfaits de la mondialisation.

L'auteur puise dans sa vie meurtrie et brisée des textes poignants, qui touchent au plus profond de nos cœurs des récits d'une vie passée et présente . Un auteur qui se dévoile dans son intimité.

Il vient d'ailleurs de signer et de sortir son livre avec les éditions EDILIVRE, dernière bataille - Lettres à Sabine.

Prochainement, il sortira ses prochains ouvrages chez évidence éditions.

C'est aussi un journal intime poétique et musical sur des blessures et des cicatrices profondes, une collection de ballades intimes de l'amour le romantisme noir entre la vie et la mort.

Avec des vidéos musicales, accompagnant ses écrits poétiques exprimant les plus fragiles et sombres côtés tiraient du vécu de Sombres poésies Jeff Bergey - Auteur.

Des arrangements de cordes, de pianos flippant et des guitares mélodiques et des refrains qui restent collées à l'Esprit lors de la première écoute.

http://sombrespoesiesjeff.wixsite.com/jeffsombrespoesies

Ma chaîne Youtube

SombresPoésiesJeffBergeyAuteur
Les vidéos de la chaîne Youtube SombresPoésiesJeffBergeyAuteur n'ont pas encore été partagées


wallpaper-1019588
Ne pas oublier les enfants de Syrie
wallpaper-1019588
"Camden, tome 1 : un murmure de voix" de Pauline Andréani
wallpaper-1019588
Alineas le podcast
wallpaper-1019588
Next men vol.3 : le grand john byrne chez delirium