Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Petit tour d’horizon des sorties BD qui me tentent pour ce mois de mars.

***

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

La chambre des officiers – Philippe Charlot, Alain Grand et Marc Dugain

Sortie : le 1er mars 2023 (Grand Angle)

Résumé : 1914. Aux premiers jours de la guerre, un éclat d’obus défigure Adrien. Le voilà devenu une «gueule cassée», reclus au Val-de-Grâce, dans une chambre réservée aux officiers. Adrien restera cinq ans dans cette pièce sans miroir. Cinq ans pour réapprendre à vivre au rythme des opérations. Cinq ans entre parenthèses à nouer des amitiés d’une vie avec ses compagnons d’infortune. Cinq ans de «reconstruction» pour se préparer à l’avenir. Cinq ans à penser à Clémence qui l’a connu avec sa gueule d’ange…

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Océan express – François Ayroles

Sortie : le 17 mars 2023 (L’Association)

Résumé : Pas très commode de se retrouver en vacances sans ses affaires… Océan Express débute avec un infortuné échange de bagages sur le quai d’une gare : ce n’est qu’arrivés à destination qu’Adèle et Julien se rendent compte de leur erreur. Qu’il en soit ainsi, ils vont tenter de profiter de leur séjour tout en s’efforçant de mettre la main sur la valise échangée. Servi par une ingénieuse narration en miroir, Océan Express nous permet de suivre simultanément les aventures d’Adèle (sur la page de gauche) et de Julien (sur la page de droite). Les compositions des pages se répondent tandis que les mésaventures et chassés-croisés du duo forment une chorégraphie aussi loufoque que savoureuse.

*******

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Les Veilleurs – Yann Dégruel

Sortie : le 29 mars 2023 (Delcourt)

Résumé : En situation difficile, Yann Degruel, auteur de BD, devient veilleur de nuit dans une maison de type TSA. Les résidents vont l’amener à changer le regard qu’il porte sur les handicapés et sur lui-même… Un album « pour leur faire une vraie place dans cette société qui a tendance à les exclure, pour que nous devenions tous des Veilleurs, comme je l’ai été pour eux et comme ils l’ont été pour moi. »

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Au nom de Catherine – Julia Billet et Mayalen Goust

Sortie : le 29 mars 2023 (Rue de Sèvres)

Résumé : Après plusieurs mois passés aux côtés d’Étienne, Rachel Cohen décide de conserver Catherine Colin comme nouvelle identité et revient à Sèvres pleine d’incertitudes. Étienne lui suggère de s`accorder une année loin de lui pour réfléchir à ses sentiments, à ses aspirations comme photographe et à ses envies de femme adulte. Après en avoir discuté avec Goéland, Pingouin et son ami de toujours Jeannot, Catherine décide de se consacrer pleinement à son art et se lance comme photographe professionnelle pour gagner ainsi son indépendance. Entre la fête de l’Humanité, une utopique colonie de vacances franco-allemande et un sujet social qui va la conduire jusqu’aux Etats-Unis, elle connaît un début de carrière fulgurant. Toujours en proie avec les traumatismes de son passé, Catherine va néanmoins, à travers son art et les relations qu’elle noue, s’ouvrir au monde et s’affirmer comme femme dans une société encore marquée par la guerre et la domination masculine.

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Un billet pour l’exil – Emmelyne Octavie et Samuel Figuières

Sortie : le 1er mars 2023 (Marabulles)

Résumé : Des histoires croisées émouvantes et prenantes. À travers des récits personnels, la Guyane dans sa beauté et complexité se confie depuis la France. Pour faire entendre la voix de  ses compatriotes, Emmelyne Octavie  a réalisé une série de podcasts pour  interroger cette forme d’exil. Au  fil des témoignages, c’est l’histoire d’un pays souvent méconnu qui se dévoile. Territoire presqu’oublié de la République, mais omniprésent dans le cœur de nos protagonistes qui la vivent à 8 000 kilomètres. Ces récits touchent à l’universel, explorant le déracinement, la nostalgie, l’espoir…

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Contrition – Carlos Portela et Keko

Sortie : le 22 mars 2023 (Denoël)

Résumé : La loi très restrictive de Floride interdit à tout individu condamné pour délit sexuel de vivre à moins de 1000 pieds d’un endroit où étudient ou jouent des enfants. C’est ce qui fait de Contrition Village un terrible ghetto de pédocriminels, violeurs et harceleurs. Et, forcément, quand une mort bizarre par immolation frappe l’un de ses résidents, l’enquête ne peut prendre qu’un tour de plus en plus noir à mesure qu’elle s’enfonce dans les ténèbres d’une Amérique hantée par le péché.

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Le coeur en braille – Joris Chamblain, Pascal Ruter et Anne-Lise Nalin

Sortie : le 17 mars 2023 (Dargaud)

Résumé : Jusque-là, pour Victor, une année scolaire, c’est du saut à l’élastique sans l’élastique. Ce qu’il préfère ? Écouter les Rolling Stones, se gaver de loukoums avec son copain Haïçam, parler mécanique avec son drôle de père… Mais lorsque Marie-José, génie absolue, déboule dans sa vie un beau jour de contrôle de maths, c’est tout son univers qui implose… Pourquoi, soudainement, cette intello et violoncelliste de talent, a-t-elle besoin de lui ? Une amitié étrange va naître entre ces deux ados que tout oppose. Vont-ils pouvoir cacher le secret de Marie-José jusqu’au bout ?

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Six mois et un autre – Blaise Pruvost

Sortie : le 30 mars 2023 (Steinkis)

Résumé : À 19 ans, Blaise tourne le dos à son histoire d’amour, à son conflit avec ses parents, à son adolescence confuse et enfumée… et part avec son sac et 400 € en poche. Cette expérience de la marche le confronte à des rencontres, des émotions et des réflexions qui le changeront peu à peu. Un hiver et un printemps à marcher sur le chemin de Compostelle… Six mois et un autre pour voir le monde et se trouver soi.

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Oliphant – Loo Hui Phang et Benjamin Bachelier

Sortie : le 8 mars 2023 (Futuropolis)

Résumé : Antarctique 1916. Arkadi a vingt ans. Il a embarqué à bord d’un brise-glace conduisant une expédition d’exploration de vingt-sept hommes. Son père, le capitaine Emerson, est un explorateur de renom aux exploits célébrés. Celui-ci a pour but de traverser l’Antarctique à pied. Mais la plaque de glace autour du bateau fend la coque, condamnant le bateau à un lent naufrage.Emerson fait vider le bateau de tout le matériel indispensable : canots, traîneaux, appareils de mesure, etc. Isolés à des milliers de kilomètres du continent «civilisé», les hommes comprennent que leur vie est désormais en danger. La première base scientifique se situe sur une île, à 700 km de la côte. Emerson organise un périple sur la glace : regagner la côte en traîneaux tractés par les chiens, puis rejoindre en canots l’île la plus éloignée ; enfin, de là, traverser les 700 km de haute mer pour atteindre la base scientifique. Le voyage met très vite les hommes à rude épreuve…Une histoire de survie, aux confins du monde : inspiré de l’expédition en Antarctique d’Ernest Shackleton en 1916, ce récit haletant aborde la dimension mentale d’un voyage où l’homme doit sa survie à son endurance psychologique. Comment survivre, dans un territoire hostile, sans contour ni couleur, où toutes les limites s’effacent ?

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Dissident club – Taha Siddiqui et Hubert Maury

Sortie : le 15 mars 2023 (Glénat)

Résumé : En 2018, après avoir été victime d’une tentative d’enlèvement et d’assassinat dans son pays d’origine, le journaliste d’investigation Taha Siddiqui trouve refuge en France. À travers ce roman graphique, et en compagnie d’Hubert Maury, il revient sur sa jeunesse, son parcours, et son combat pour la liberté de la presse. Quand les parents de Taha quittent le Pakistan pour l’Arabie Saoudite c’est dans l’espoir d’une vie meilleure. Au pays de La Mecque, le quotidien du petit Taha est déjà régi par un islam rigoriste mais quand son père se radicalise, les choses se corsent. C’en est fini des coloriages de Batman et Superman, place à des livres moins profanes. Désormais les super-héros de Taha seront les leaders religieux ! En pleine Guerre du Golfe, la police des mœurs commence à sévir et bientôt il faudra aussi renoncer au foot de rue. C’est en l’an 2000 qu’une brèche s’ouvre… La famille se réinstalle alors au Pakistan où l’armée a pris le pouvoir. À l’âge de 16 ans, Taha rêve de faire des études d’arts, mais son père a d’autres projets pour ce fils qui rechigne à suivre le droit chemin. En attendant, Taha va découvrir une Société faite d’interdits que la jeunesse s’efforce de contourner. Jamais il ne s’est senti aussi libre malgré l’insécurité ambiante. Les attentats du 11 septembre vont profondément l’impacter, tout comme son entrée à l’université. Après avoir connu l’école coranique et la censure, Taha va progressivement s’émanciper et trouver sa voie… il sera journaliste et débutera sa carrière sur une chaîne «hérétique» au grand dam de son père ! Sa détermination, sa foi en son métier et son engagement politique feront de lui une cible comme tant d’autres condisciples à travers le monde.

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Double assassinat dans la rue Morgue – Edgar Allan Poe, Paul et Gaëtan Brizzi

Sortie : le 22 mars 2023 (Futuropolis)

Résumé : Cette nouvelle d’Edgar Allan Poe est certainement l’une des plus célèbre de l’écrivain américain. Le détective Auguste Dupin doit résoudre un meurtre a priori insoluble de deux femmes enfermées dans leur appartement. Gaëtan et Paul Brizzi illustrent avec gourmandise cette histoire, ainsi que deux autres nouvelles : La vérité sur le cas de M. Valdemar et Le portrait ovale.

********

Les parutions BD qui me font de l’œil (mars 2023)

Environnement toxique – Kate Beaton

Sortie : le 8 mars 2023 (Casterman)

Résumé : Pour rembourser son prêt étudiant, Kate n’a guère le choix : elle doit quitter sa Nouvelle-Écosse natale pour aller travailler à l’autre bout du Canada, dans l’ouest lointain, là où l’on extrait le pétrole des sables bitumineux. Souvent isolée, naviguant de site en site, la jeune femme découvre un monde marqué par le harcèlement quotidien et le sexisme de nombreux collègues masculins. Sans se départir de son empathie ni de son humour, soutenue par des allié.e.s de confiance, Kate s’interroge sur la violence de son univers professionnel, qu’il s’agisse des relations humaines ou de l’exploitation forcenée des ressources naturelles. A-t-elle mis les pieds dans un univers parallèle, ou cette violence n’est-elle que le reflet de notre société ?

Bonnes lectures !


wallpaper-1019588
Tous 2, le roman de Testu est philosophique et spirituel à la fois