S.I.N. series, book 1: Last resort K. Bromberg

S.I.N. series, book 1: Last resort K. Bromberg

Titre : S.I.N. series, book 1: Last resort

Auteur : K. Bromberg

Édition : Hugo New Romance

Genre : New Romance

Pages : 310

Parution : 15 mars 2023

S.I.N. series, book 1: Last resort K. Bromberg S.I.N. series, book 1: Last resort K. Bromberg

Après une nuit passée ensemble, deux inconnus qui pensaient ne jamais se revoir, se retrouvent face à face, et découvrent qu’ils vont devoir travailler ensemble au sauvetage d’un établissement balnéaire en faillite.


Callahan Sharpe, héritier présomptif multimillionnaire qui ne se plie à aucune loi, est déterminé à mener à bien un dernier projet pour honorer l’héritage de son père décédé, avant de prendre définitivement le large, loin de l’affaire familiale…


Sutton Pierce consultante pour la Sharpe compagnie, chargée de remonter un établissement balnéaire en déclin, va devoir travailler, main dans la main, avec l’héritier rencontré incognito la veille.


Prête à collaborer avec un homme auquel on ne peut pas résister ?

S.I.N. series, book 1: Last resort K. Bromberg

Merci Hugo New Romance

J’ai longtemps hésité à demander ce livre, avec K Bromberg, ce n’est pas toujours le grand amour. Autant, j’ai aimé certains de ses livres, autant d’autres, pas du tout. Je me suis quand même laissé tenter et je l’ai un peu regretté quand j’ai lu les avis des copines. Même si je sais que l’on a tous des avis différents. C’est donc avec un peu d’appréhension que je me suis lancée dans cette lecture. Et je dois dire que les copines avaient raison, il y a beaucoup trop de sexe dans ce livre… Surtout dans la première partie, heureusement, j’ai quand même réussi à trouver un peu de positif dans ce livre. Les sujets abordés (bien qu’ils auraient pu être encore un peu plus développés) m’ont bien plu.

Nous suivons donc Sutton, elle vient tout juste de rompre avec un petit ami toxique. Sa meilleure amie la persuade de fêter ça dans une boîte de nuit. Elle tombe vite sur un homme très charmant et entreprenant. Elle va finir par succomber et passer une nuit torride avec lui. Une seule nuit, ils n’ont échangé ni nom, ni numéro…

Le hic, c’est qu’ils vont se revoir dès le lendemain, dans un contexte professionnel. Sutton s’est vu proposer une très bonne opportunité à son travail. Elle, qui les refusait systématiquement à cause de son ex, va, cette fois, accepter. Elle va être en charge de remonter un établissement balnéaire en déclin de la société Sharpe. Elle se retrouve en face des trois frères Sharpe, des triplés, un de ces hommes est celui avec qui elle a passé la nuit de la veille, sans savoir lequel.

Avec ce contrat, elle va devoir partir deux mois direction les îles vierges, où se trouve l’hôtel. Mais elle ne va pas partir seule, elle va devoir partir avec Callahan, celui qui est en charge de cet hôtel, mais surtout, l’homme avec qui elle a passé la nuit.

Ils vont devoir collaborer, sans pour autant franchir la ligne, Sutton ne veut pas d’une relation avec son patron, elle tient trop à ce début de carrière. Mais difficile de résister avec tant de proximité…

Tout dans la vie devrait nous faire un petit peu peur. C’est comme ça qu’on sait qu’on vit vraiment.

Bon, comment parler de ce livre, j’ai déjà hésité pour la note, entre bonne lecture et mitigée. Il y a du bon dans ce livre et du carrément moins bon.

Je vais commencer par le négatif : il y a beaucoup trop de sexe, qui n’apporte pas grand-chose. Oui, c’est une New Romance, oui, c’est le principe de ce genre de livre, MAIS, ici, j’ai trouvé ça trop. Les cent premières pages, nous sommes presque que là-dessus. Même si j’ai un peu plus accroché avec la seconde partie, là encore, la tension sexuelle entre les héros est omniprésente. C’est dommage ce dosage un peu too much, parce que l’histoire avait beaucoup de choses intéressantes à la base. Mais il manque clairement d’approfondissement des personnages, de leur histoire et des sujets abordés au profit du sexe. Du coup, je n’ai pas ressenti grand-chose pour eux et c’est ce qui me gêne un peu dans ce genre de lecture. Comme je l’ai dit il y a peu à des autrices, pour me plaire, un livre doit me faire ressentir des émotions, du rire, des larmes, de la peur, de la colère… Ici rien, malheureusement.

J’ai quand même trouvé certains sujets abordés intéressants, s’ils avaient eu plus de place dans l’histoire, je suis certaine que j’aurais adoré ce livre.

Parce que j’ai aimé l’histoire de Sutton, j’ai aimé que l’autrice aborde le sujet des relations toxiques. Cette relation ou elle s’est complètement perdue, ou elle subissait de la violence psychologique, où elle s’empêchait de vivre. J’ai aimé ces passages et ce thème, j’aurais tellement aimé que l’autrice en parle plus au cours de la lecture.

Quand personne ne t’a appris à aimer, Callahan, tu te jettes sur le premier signe d’affection qu’on te manifeste et tu t’y accroches, même quand cela devient toxique.

J’ai aimé la reconstruction de Sutton, une fois libérée de sa relation toxique, elle a une très belle évolution. Que ce soit dans le domaine privé ou pro, elle s’émancipe et prend son envol et confiance en elle.

Bizarrement, j’ai aussi aimé Callahan, enfin certaines parties de lui. J’ai aimé les passages de son passé, j’ai aimé la relation qu’il avait avec son père. Je crois que c’est ce qui m’a le plus touché dans cette histoire, la relation des quatre Sharpe. Les choix qu’il a faits m’ont touchés et m’ont fait apprécier le personnage. En ce qui concerne les moments où il est avec Sutton, c’est une autre histoire, on ne dirait pas le même homme, et il m’a fait lever les yeux aux ciels plus d’une fois.

C’est une romance plutôt Slow-burn, une fois la nuit torride passée, les barrières que Sutton va mettre en place vont ralentir la romance. Heureusement, sinon, vraiment, ça ne l’aurait pas fait. Au moins, avec ces barrières, ils prennent le temps de se connaître et de laisser place aux vrais sentiments, pas seulement au sexe.

Je me suis quand même un peu ennuyée pendant ma lecture, même si nous sommes dans un décor paradisiaque avec beaucoup de potentiel, il m’a manqué beaucoup de choses. J’aurais tellement aimé que le travail des héros sur la restauration de cet hôtel soit plus présent dans l’histoire, c’est ce qui m’avait attiré dans le résumé, mais j’ai trouvé ça complètement survolé.

C’est donc une bonne lecture, mais quand même un peu mitigé. Il y avait beaucoup trop de sexe pour moi, et ça, dès les premières pages. Des sujets très intéressants abordés, mais qui aurait dû être un peu plus approfondis. Ce livre pourrait plaire à ceux qui aiment les romances très spicy ou du moins, que ça ne dérange pas. Parce que c’est tout de même un livre qui se lit facilement, avec quelques jolis messages distillés au cours de l’histoire.


wallpaper-1019588
Les moissons
wallpaper-1019588
L'extraordinaire Olivia du défunt Ian Falconer
wallpaper-1019588
Fallout Shelter Cheats Pc Steam
wallpaper-1019588
Free Caesar Slot Coins