Les refuges de Jérôme Loubry

Auteur: Jérôme Loubry 
Maison d'édition: Calmann Lévy 
Genre: Thriller 
Prix:  19,90€ 
Pages: 391
Date de 1er édition: 2019

Résumé Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?Qui était vraiment sa grand-mère ?Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…Les refuges de Jérôme Loubry15/20 1ère impression:    Un bon thriller très bien mené, bien que j'ai trouvé certaines parties un peu tirées par les cheveux. L'ambiance est oppressante et glacée. L'auteur me mène en bateau du début à la fin.Parlons des personnages      Les personnages sont très intéressants. Ils sont tous bien développés, profonds, complexes, subtils et passionnants. J'ai apprécié naviguer entre les différents personnages et les différentes générations. Ils étaient touchants et attachants.Passons à l'histoire de ce livre    L'histoire de ce roman était captivante. Pendant presque 400 pages, je me suis totalement laissée berner par l'auteur, j'étais toujours dans le brouillard en essayant de deviner tous les tenants et aboutissants. La construction est originale et bien menée. C'est fluide, prenant et angoissant. L'atmosphère est palpable et oppressante. Je ne pouvais pas le lâcher sans savoir ce qui s'était vraiment passé pour ses enfants dans ce refuge en 1949. Qui était vraiment Suzanne, la grand-mère de Sandrine? Que découvre Sandrine des années plus tard en retournant sur cette île? Une histoire complexe et bien travaillée qui m'a tenue en haleine.    N'oublions pas de parler du style d'écriture   Jérôme Loubry a indéniablement beaucoup de talent. J'ai été facilement transportée par sa plume. C'était fluide, entraînant, travaillé et bien construit. Pour conclure  "Les refuges" a été une très bonne lecture. Mais ce n'est pas le gros coup de cœur que j'espérais en voyant tous les avis que j'ai vus. Un excellent thriller psychologique. C'était entraînant, addictif, rythmé, percutant, immersif, travaillé, complexe et profond avec juste ce qu'il faut de mystère. Cependant, j'ai trouvé cela parfois un peu trop tiré par les cheveux.
Les +:
* L'histoire en elle-même, bien que parfois un peu invraisemblable, était passionnante. J'avais comme Sandrine besoin de savoir ce qui s'était réellement passé dans cet orphelinat en 1949. Mais aussi qui était vraiment sa grand-mère Suzanne. Ainsi que ce qui était ses fameux refuges.
* L'ambiance était sombre et angoissante. L'auteur a parfaitement réussi à me mener en bateau tout le long du roman.
* Les personnages sont très bien travaillés. Ils sont complexes, subtils et profonds. J'ai particulièrement aimé découvrir ces deux femmes liées par le sang qui ne se connaissent pas. Elles étaient toutes deux intéressantes ainsi que les personnages secondaires.
* Jérôme Loubry a indéniablement beaucoup de talent. Une écriture fluide, rythmée, travaillée, immersive et complexe. 
Les – : 
* Quelques petites longueurs.
* Un peu trop de surenchère par moment qui font que j'avais du mal à croire en ma lecture. 

Une Citation pour se faire une idée de la plume !
Lire un livre est un autre refuge. S'évader de son quotidien pour vivre des aventures par procuration. Mais écrire ce livre en est un également. Derrière ce déluge de mots, l'auteur projette bien souvent ses craintes les plus profondes et les enferme en espérant s'en débarrasser à jamais.

wallpaper-1019588
In my mailbox (du 23 au 29 janvier 2023)
wallpaper-1019588
'La Confrérie de la dague noire, tome 18.5 : L'Amant Perdu' de J.R. Ward
wallpaper-1019588
{Découverte} Manga #228 : The Teijo Academy ~ Tomes 3, Fuyu Natsushita – @Bookscritics
wallpaper-1019588
Les sorties en poche prévues pour février 2023