Celle qui brûle de Paula Hawkins

Auteure: Paula Hawkins
Maison d'édition: sonatine/ pocket 
Genre: Thriller 
Prix:  22€ / 8€30  
Pages: 416
Date de 1er édition: 2021

Résumé Jusqu'où sont-elles prêtes à aller pour obtenir réparation ?Londres. Trois femmes sont frappées de plein fouet par l'assassinat d'un jeune homme à bord de sa péniche. Carla, sa tante. Miriam, sa voisine, qui a découvert le corps. Et Laura, avec qui la victime a passé sa dernière nuit. Si elles ne se connaissent pas, ces trois femmes ont un point en commun : chacune a été victime d'une injustice qui a gâché sa vie. Chacune couve une colère qui ne demande qu'à exploser. L'une d'entre elles aurait-elle commis l'irrémédiable pour réparer les torts qu'elle a subis ?Celle qui brûle de Paula Hawkins14/20 1ère impression:    Un thriller sympathique, mais pas non plus mémorable. J'ai tout de même passé un agréable moment de lecture bien que parfois je me sois légèrement ennuyée, car c'était très lent et décousu. Un thriller psychologique qui prend énormément son temps et nous fait divaguer dans les pensées des personnages. J'ai malgré tout été prise dans cette enquête et j'avais envie de découvrir le fin mot de l'histoire.Parlons des personnages          Les personnages sont pour moi le point fort de l'histoire. Paula Hawkins nous livre le portrait de femmes complètement cabossées par la vie. Toutes ont eu une vie remplie de malheurs et de drames. Des femmes à la psychologie forte et complexe. Je me suis que légèrement attachée à elles. J'aurais aimé éprouver plus d'empathie envers elles. Mais elles restent tout de même super intéressantes à découvrir, par contre parfois je les mélangeais un peu et j'étais un peu paumée dans tout cela.
Passons à l'histoire de ce livre    J'ai aimé l'enquête présente ici. Ces trois femmes avaient toute une raison d'avoir tué le jeune homme. J'ai aimé découvrir leur vie pour savoir qui, de Laura, le coup d'un soir complètement instable, Clara sa tante aux agissements louches ou de  Miriam, sa voisine au passé sombre avait pu vouloir tuer le jeune homme et pourquoi. Une enquête qui prend tout son temps. Des flash-back viennent entrecouper le récit pour comprendre comment ces femmes sont devenues comme ça. Un thriller qui se penche plus sur le côté psychologique que sur le côté action et rebondissements.    N'oublions pas de parler du style d'écriture   J'ai trouvé la plume de Paula Hawkins agréable à lire, assez légère, mais elle manquait de rythme. Pour moi, le point fort de cette auteure est la construction de ses personnages, ce qui met l'intrigue un peu au second plan même si elle reste plaisante. Certains chapitres étaient pour moi de trop. Pour conclure  « Celle qui brûle » a été une bonne lecture, bien qu'elle ne restera pas mémorable. C'est un  thriller  psychologique intéressant, mais il manquait pour moi de rythme et de suspense. La psychologie des personnages est très mise en avant et travaillée, mais parfois au détriment de l'action, ce qui a fait que je m'ennuyais légèrement. Malgré tout, cela reste une lecture plaisante. J'avais envie de découvrir qui avait vraiment tué le jeune homme et grâce aux flash-back pourquoi elle en était arrivée là.
Les + :
J'ai aimé découvrir l'histoire. Un meurtre, trois suspectes. Toutes ont une bonne raison d'avoir pu passer à l'acte. On va suivre ces trois femmes dans leur quotidien et leur passé pour essayer de démêler toutes les ficelles afin de comprendre comment on en est arrivé là. C'était prenant malgré le manque d'action et de rebondissements.
* Pour moi, le point fort de ce roman est la construction de ses personnages. Ces trois femmes ont été bien travaillées, complexes et attachantes. J'avais envie de découvrir ce qui s'était passé dans leur vie pour en arriver là où elles en sont aujourd'hui.
* La plume de l'auteure est agréable à lire. C'est fluide. Elle arrive parfaitement à retranscrire ce qui se passe dans la tête de ses protagonistes.
Les – :
* Le rythme était complètement saccadé, avec des flash-back qui coupent net le récit.
* Beaucoup de longueur qui ont fait que je m'ennuyais par moments.
*  J'étais parfois également perdue dans le temps et  pour savoir qui étaient les personnages.
Une Citation pour se faire une idée de la plume !
Elle se tourna vers Le Nerveux.
" Ils peuvent pas m'arrêter s'ils ont rien, si ? " demanda-t-elle.
L'avocat baissa les yeux vers le carnet sur lequel il n'avait rien noté. Vachement compétent, le mec. " A un moment, faut vous décider, lança-t-elle aux deux inspecteurs. Soit vous m'arrêtez, soit vous me laissez partir."..

wallpaper-1019588
LES DALTON: Intégrale
wallpaper-1019588
Un Noël presque parfait • M. C. Beaton
wallpaper-1019588
Suivi lecture | Thriller avec le King ! 🪓
wallpaper-1019588
Le Peuple de l’Air, hors-série : Comment le prince Cardan en est venu à détester les histoires – Holly Black