Les larmes de Saël, tome 1.5 : Les perles de l'Enéark - A.D. Martel

Les larmes de Saël, tome 1.5 : Les perles de l'Enéark - A.D. Martel Les larmes de Saël, tome 1.5 : Les perles de l'Enéark - A.D. Martel
Les larmes de Saël, tome 1.5 : Les perles de l'Enéark - A.D. Martel Les larmes de Saël, tome 1.5 : Les perles de l'Enéark - A.D. Martel

" Naître fille plutôt que garçon ".

Haroun ne cesse de répéter ce souhait, caché derrière son voile de perles. Mais à Saël, les mâles sont rares et doivent obéir à leur devoir.

Et ne jamais toucher leur protectrice.

Dans cette novella tirée des Larmes de Saël, préparez-vous à découvrir l'Enéark et l'envers du désert. Secrets, mensonges, mais aussi amour et amitié, cette dystopie post-apocalyptique chamboulera tous vos repères. Et qui sait, si vous lisez bien entre les lignes, peut-être découvrirez-vous certains secrets tus dans les précédents tomes...

Ordre de lecture : Cette novella peut être lue indépendamment de la série des Larmes de Saël. Néanmoins, pour en savourer pleinement la lecture, il est préférable d'avoir fini le tome 1.

Les larmes de Saël, tome 1.5 : Les perles de l'Enéark - A.D. Martel

J'ai lu cette novella en tant que jurée pour le prix des auteurs inconnus.
Je n'ai personnellement pas lu le premier tome et cela ne m'a pas empêché de comprendre cette novella même s'il m'a clairement manqué l'introduction à l'univers qui n'est pas spécialement mis en avant dans ce tome. Du coup, je m'interroge sur le choix de l'autrice de présenté un tome 1,5 pour le prix.
Dans cette Novella, nous suivons Haroun qui vit dans un monde où les hommes et les femmes vivent séparés. Alors qu'il n'a que cinq ans, sa protectrice se sépare de lui. Apeuré, il trouve du réconfort auprès d'une fille Lenïa qui va être comme sa grande sœur au fil des années. A Saël, les hommes sont rares et Haroun grandit au sein de l'Enéark où on le prépare à devenir un mâle reproducteur. Mais en grandissant, il commence à avoir des sentiments pour Lenïa, mais à Saël l'amour est interdit seule la reproduction importe...

Une femme grande et musculeuse entra dans sa chambre. Des cheveux blancs couplés de laine de la même couleur tombaient sur ses épaules. Des os et des pièces de métal rehaussaient sa coiffure, qui tintait au fil de ses mouvements.

-Amulet ! s'écria-t-il, plein de joie.

Sans réfléchir, il se précipita sur elle et ses petits bras enlacèrent les cuisses de la guerrière. Néanmoins, celle-ci ne lui rendit pas son étrainte. A peine baissa-t-elle son regard sur lui. Haroun, tu n'es plus un enfant.

-Je t'interdis de venir pleurer à la porte comme hier !

Le ton d'Amulet s'avérait si glacé... Pourquoi lui parlait-elle de cette façon ?

- J'ai fait quelque chose de mal ? s'enquit-il d'une voix chevrotante.

- Non, c'est la vie, Haroun. Désormais, ne m'adresse plus la parole.


Cette novella est présentée comme une dystopie post-apocalyptique, mais la romance est plus mise en avant que l'univers.
L'univers est vraiment secondaire dans ce tome. J'aurais aimé avoir plus d'explications et des descriptions de l'Enéark vu que c'est là que grandit Haroun.
A la fin de ma lecture, j'ai énormément de questions qui sont restées sans réponse : que s'est-il passé pour que les hommes soient séparés des femmes ? Si les garçons et les filles sont séparés, comment ça se fait que Haroun et Lenïa aient pu se rencontrer ? Comment celle qui protège Haroun est devenue protectrice. A-t-elle choisi son destin ou est-ce qu'il lui a été imposé ?

Wassilati se posta sur le côté et Haroun respira profondément. La sueur glissait à travers ses vêtements et il sentait la panique poindre le bout de son nez. Penser à Lénïa, ne penser qu'à Lénä. Il inspira, expira de nouveau et déclara :

-Je ne veux pas procéder comme Ahmet. Wassilati conserva le silence, mais elle bascula la tête en signe d'incompréhension. Alors, Haroun la regarda droit dans les yeux.

-Si les femmes désirent réellement que ma semence réchauffe leur ventre, elles viendront la chercher. Je refuse de...


Il repensa à Ahmet et à sa manière tout à fait bestiale d'accomplir son devoir. Cela ne ressemblait à rien à ses étreinte avec Lénïa. De toute manière, il ne voulait qu'aucune autre Saëlienne ne partage avec lui ce type d'union.


Dans l'ensemble, j'ai quand même bien aimé ma lecture et je lirai certainement le tome 1.
J'ai beaucoup aimé suivre les personnages. Les émotions qu'ils ressentent sont bien décrites et je me suis très rapidement attaché à eux. J'ai beaucoup aimé Haroun, Lenïa et la protectrice d'Haroun.
L'intrigue de ce tome est par contre assez simple et prévisible. Je me suis assez rapidement douté où allez nous mener cette histoire. J'ai eu un peu de mal avec les ellipses temporelles que nous avons. Car nous sautant à chaque fois des années et on a le caractère de certains personnages secondaires qui changent sans avoir vu le pourquoi et comment.
Ce n'est pas le premier livre d'A.D. Martel que je lis et j'ai retrouvé avec plaisir sa plume qui est fluide et très agréable à lire. Elle arrive a mettre les diverses émotions que les personnages ressentent en avant afin de les rendre humains et attachants.
En bref, une novella qui se concentre plus sur la romance que l'univers. Il est peut-être préférable de lire le tome 1 avant pour découvrir l'univers. Les larmes de Saël, tome 1.5 : Les perles de l'Enéark - A.D. Martel
Les larmes de Saël, tome 1.5 : Les perles de l'Enéark - A.D. Martel

Pour plus d'informations sur le Prix des Auteurs Inconnus, rendez-vous ici :
https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/
https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/
https://twitter.com/prixdesai
https://www.prixdesauteursinconnus.com/


wallpaper-1019588
Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? – Emilie Blaine
wallpaper-1019588
La Petite de Sarah Perret
wallpaper-1019588
'Bones and All' de Camille DeAngelis
wallpaper-1019588
Amour, deuil et portrait d'un frère absent