Better than Friends – Kim Galé

Better than Friends – Kim Galé

Titre : Better than Friends

Auteur : Kim Galé

Édition : Collection & H

Genre : Romance

Pages : 310

Parution :  14 septembre 2022 (epub)

Better than Friends – Kim Galé Better than Friends – Kim Galé

Retrouver leur amitié perdue ou succomber aux sentiments naissants ?

L’amour ? Pour Gwen, cela n’existe plus. Comment pourrait-il en être autrement alors qu’elle vient de passer six ans aux côtés d’un homme violent ?

Pour se reconstruire, c’est auprès de sa mère, dans sa maison d’enfance, qu’elle a choisi de s’installer. Là-bas, rien n’a changé, pas même le voisinage dont Hayden fait toujours partie intégrante. Aveugle, mais avant tout brillant, doux et protecteur, ce beau brun mystérieux a été son premier ami lorsque sa famille a emménagé dans la région.

Pourtant, quand Gwen pose les yeux sur lui, après tout ce temps, elle comprend immédiatement qu’il est bien différent de celui qu’elle a connu. Plus viril, plus secret, plus distant, Hayden va jusqu’à lui interdire de le toucher. Mais pourquoi se montre-t-il si méfiant ? Gwen veut à tout prix découvrir ce qu’il cache. Pour l’aider, mais aussi car son cœur a recommencé à battre frénétiquement au moment où elle l’a retrouvé…

Better than Friends – Kim Galé

Merci NetGalley

Le résumé de ce livre m’a tout de suite intéressé, je l’ai trouvé très original. Une héroïne en reconstruction après des années à subir des violences domestiques. Un héros non-noyant, un friends to lovers, ce livre avait tout pour me plaire. Mais quelques petites choses m’ont un peu gênée dans la lecture.

C’est l’histoire de Gwendoline (Gwen), après des années de violence avec son ex conjoint, elle revient vivre chez sa mère, dans la maison de son enfance. Mais ses traumatismes sont encore bien présents, bien ancrés, la peur de voir revenir son ex également.

En revenant dans la maison de son enfance, elle va retrouver son voisin Hayden, dont elle était très proche petite. Ils n’ont jamais cessé de communiquer, s’échangeant des mails régulièrement.

Mais se retrouver l’un en face de l’autre après toutes ces années s’ avère plus complexe et étrange que prévu. Surtout qu’entre temps, ils ont tous les deux subitsà de nombreuses épreuves.

Gwen, va vite se rendre compte que Hayden ne supporte pas d’être touché, elle va se demander ce qui lui est arrivé durant ces dernières années pour qu’il soit comme ça…

Mais ils vont très vite retrouver leur complicité, Hayden est d’une patiente extrême et va réussir à la faire parler petit à petit, à s’ouvrir à lui. Et de son côté, sa peur du toucher, va peu à peu diminuer au contact de Gwen.

Mais les ennuis rôdent, les menaces planent et vont gâcher ces belles retrouvailles.

Avec ton caractère d’ours, ils ont dû fabriquer un chien rien que pour toi !

Comme je l’ai dit au début de cette chronique, ce livre avait vraiment tout pour me plaire, mais finalement, j’ai eu un peu de mal à le lire. J’ai quand même choisi de le mettre en Très bonne lecture, parce qu’il y a beaucoup de belles choses malgré tout dans cette histoire.

Déjà les personnages, je les ai beaucoup appréciés, même si j’ai eu un peu plus de mal avec Gwen. Je l’ai apprécié, sans réussir à être touchée comme je l’aurais souhaité, j’ai eu du mal à avoir de l’empathie pour elle. Alors que ce personnage est pourtant d’une gentillesse et d’une bienveillance extrême, elle est complètement adorable. Elle tente de se relever tant bien que mal de toutes ces années de violences qu’elle a subi et je trouve qu’elle s’en sort pas mal.

Mais j’ai surtout eu un coup de cœur pour le personnage d’Hayden. Déjà le fait qu’il soit non-voyant, j’ai adoré, je n’ai jamais trouvé ce handicap dans aucune histoire jusqu’à présent. À travers le personnage d’Hayden, l’auteure nous parle du quotidien des personnes non-voyantes. J’ai vraiment trouvé ça très intéressant, elle y a en plus rajouté un chien guide. J’ai vraiment tout aimé de ce personnage, sa douceur, sa bienveillance, son côté protecteur, il est le héros parfait à mes yeux.

Pendant que son corps criait au supplice, son estomac se remplissait de papillons.

Ils forment un très joli duo, des amis d’enfance qui se retrouvent, tranquillement, qui se redécouvre à leurs rythmes. Entre le manque de confiance de Gwen, ses traumatismes liés à son ex et les problèmes de contact d’Hayden suite à son accident, ils étaient obligés de prendre leur temps. Nous sommes donc sur une romance slow burn, très belle, douce et sincère.

Attention, la suite, contient des spoilers…

Ce que je n’ai pas aimé dans cette histoire, c’est le côté beaucoup trop « drama » pour moi. L’ex de Gwen ressurgit sans arrêt, de pire en pire au fil de l’histoire. En plus de ce côté « trop drama », j’ai trouvé que ça enlevait de la crédibilité à l’histoire. J’ai perdu de vue la beauté de l’histoire, des sentiments, des héros. J’ai trouvé ça angoissant, cette menace constante, je n’ai pas réussi à savourer pleinement l’histoire et la romance. J’aurais largement préféré que ce soit axé sur la reconstruction de l’héroïne. Ce choix de l’ex qui ne laisse pas sa victime, n’a pas pris du tout avec moi malheureusement.

Ce n’est que mon avis personnel, je le précise, j’ai beaucoup aimé le reste, c’était trop axé sur le drame pour moi, alors que j’en attendais peut-être plus de douceur…

Ses paroles étaient si douces, comme du miel, un baume sur des meurtrissures.

C’est donc une histoire qui aborde beaucoup de sujets importants, le handicap, la reconstruction, les violences conjugales et encore beaucoup d’autres choses.

Si vous aimez les romances Friends to lovers, avec des drames pour mettre du piment, n’hésitez pas à lire ce livre. Des héros attachants, des thèmes importants abordés, une très belle romance.


wallpaper-1019588
Hell’s Rider
wallpaper-1019588
La mémoire de l’eau, Miranda Cowley Heller
wallpaper-1019588
Danny Torrance, tome 1 - Shining
wallpaper-1019588
Bd ado : Filles uniques - tome 3