La chose de John W. Campbell

La chose de John W. Campbell Publié aux éditions Le Bélial, 2020, 119 pages. En Antarctique, quelque part. Enfoui sous la glace, aux abord d'un artefact aux allures de vaisseau spatial, des scientifiques découvrent un corps congelé - gisant là, sans doute, depuis des millions d'années. Un corps résolument inhumain. Résolument... autre. Le choix est alors fait de ramener la stupéfiante découverte à la station pour étude. Douvement, la gangue de glace autour de la créature commence à fondre, libérant peu à peu cette totale étrangeté à l'aspect terrifiant. Et les questions de traverser l'équipe de chercheurs : qu'est-ce que cette chose ? Comment est-elle arrivée là ? Et après tout, est-elle seulement morte ? N'ont-ils pas mis au jour la plus épouvantable des abominations - une horreur proprement cosmique ? La chose est un classique du roman SF. Je n'ai pas vu le film (juste des bribes) et c'est étonnant de voir qu'un si petit roman ait pu donner lieu à ce classique de l'horreur au cinéma. En Antarctique, une équipe de chercheurs, découvre un vaisseau spatial, sous la glace. A l'intérieur, un corps congelé d'une entité extraterrestre intrigue l'équipage. Ce corps est rapporté à la base pour être étudié mais cette chose semble en réalité bien menaçante... L'intrigue de cette novella reste classique: la découverte d'une entité extraterrestre va conduire à une catastrophe. Si " la chose " n'est finalement pas décrite avec précision, son apparence laisse penser qu'elle est terrifiante mais c'est davantage ses capacités à imiter l'Autre qui va précipiter le sort de l'équipage. L'action est rapide et haletante. La tension monte rapidement. Qu'est-ce que cette chose? Quelle est l'étendue de ses pouvoirs? Plus que la bestiole en elle-même, c'est bien le fait qu'on ne sache pas ce qu'elle est réellement qui est le plus effrayant. C'est la part d'inconnu qu'elle recèle qui reste le plus glaçant dans cette sombre histoire. Le fait que l'intrigue se déroule dans un huis-clos intensifie la sensation d'oppression et d'étouffement. On s'attend à ce que cette chose surgisse à tout moment! La tension est à son comble: paranoïa et soupçons remplacent vite la franche camaraderie qui régnait dans l'équipe! " La chose " est un classique de la littérature SF angoissant à souhait. A découvrir...

wallpaper-1019588
Calendrier de l’avent 2022
wallpaper-1019588
C’est le premier, je balance tout #23
wallpaper-1019588
La Pépite d'or à la Belge Marine Schneider
wallpaper-1019588
[Bilan mensuel] • Novembre • 2022/11