De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d'Arkantras - A.D. Martel

De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d'Arkantras - A.D. Martel De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d'Arkantras - A.D. Martel
De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d'Arkantras - A.D. Martel De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d'Arkantras - A.D. Martel De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d'Arkantras - A.D. Martel

Depuis sa sortie, ce roman me fait de l'œil. Tout d'abord, la couverture est superbe et puis le résumé est hyper tentant.
Dans "les disparus d'Arkantras", on est plongé dans un univers steampunk assez sombre. Dans cet univers, on suit principalement deux personnages qui ne se connaissent pas.
D'un côté, nous avons Rowena, une jeune orpheline passionnée de mécanique qui est toujours accompagné de son chat Monsieur Gratouille qui a une patte mécanique.
De l'autre côté, on suit Eugène Bassompière, journaliste issue de la haute société et qui vit désormais dans les bas quartiers.
Dans les bas quartiers d'Arkantras, plusieurs enfants ont disparu. Bientôt, des rumeurs sur une bête assoiffée de sang se répandent. Quand Œil-de-Pirate, son ami, disparaît, Rowena part à sa recherche tandis qu'Eugène se retrouve à enquêter sur ses étranges disparitions.
Que se passe-t-il ? Les différentes disparitions, sont-elles vraiment dues à une bête assoiffée de sang ?

Eugène ouvrit la légère farde et s'enquit du contenu.

-Il s'agit des disparitions dans les quartiers populaires, résuma le directeur.

-Mais monsieur..., objecta aussitôt Eugène, encore plus mal à l'aise. C'est un dossier pour la police, et puis, mon milieu de prédilection, c'est la bonne société. Je n'ai aucun contact dans...

Il laissa sa phrase en suspens, comme pour souligner le poids de ses arguments. Le directeur haussa un sourcil circonspect : ils n'avaient pas fait mouche.

-Dans quoi, Bassompière ? Qu'essayez-vous de me dire ? Que les petites gens ne valent pas la peine d'être aidées ?


J'ai bien aimé ma lecture.
La première partie du roman est assez lente, car l'autrice prend vraiment son temps pour mettre en place les personnages et son univers. J'aurais aimé que ce soit légèrement plus rapide, mais je dois dire que j'ai beaucoup aimé découvrir la ville d'Arkantras, ses bas quartiers, ses halles et les différents personnages. C'est un univers steampunk assez sombre où les inégalités entre les riches et les pauvres sont très présentes. L'univers est vraiment très accessible même si on n'a pas du tout l'habitude du genre.
Dans la deuxième moitié du roman, les disparitions entrent en jeu et l'intrigue commence vraiment. Tout s'enchaîne et on veut découvrir comme nos personnages ce qui se passent vraiment. J'ai dévoré d'une seule traite cette seconde partie. L'histoire est très bien ficelée et au fil des pages, elle devient plus sombre.

Sa chaise racla le sol et il se leva.

-Vous pensez que ce ne sont pas des fugues ? s'étonna le policier englué dans son incompétence.

Eugène hésitait entre rire ou pleurer. Il ne doutait désormais plus de la sincérité de l'agent Lewis, mais bien de son intelligence. Qu'il sache lire relevait déjà du miracle. Une témérité nouvelle monta en Eugène, et il répondit, le menton redressé :

-Ce qui distingue le bon du mauvais enquêteur, agent Lawis, c'est de ne pas se satisfaire de la solution la plus commode qui soit.


J'ai aimé suivre le personnage de Rowana et celui d'Eugène. Ils sont très différents l'un de l'autre. Rowana est une jeune orpheline de treize ans très courageuse, intrépide et débrouillarde qui survit comme elle peut. Elle est passionnée de mécanique et elle est toujours accompagnée de son chat Monsieur Gratouille.

Quant à Eugène, c'est un jeune aristocrate déchu qui doit vivre maintenant dans les bas quartiers. Il a dix-huit ans, mais comparé à Rowana, il est beaucoup moins mature qu'elle mais heureuse il évolue au fil de l'intrigue.
Avec ce roman, je découvre la plume d'A. D Martel qui est assez simple mais agréable à lire. L'autrice prend beaucoup de temps à mettre en place son univers et ses personnages ce qui donne un rythme assez lent à ce premier tome. La dernière page tournée, j'ai eu un peu l'impression d'avoir lu un tome introduction. Je lirai la suite qui sort en septembre 2022 en espérant qu'il y ait plus de rythme.
En bref, un bon premier tome assez lent dans la mise en place de l'univers et des personnages. Une fois la moitié du roman passée, l'intrigue commence vraiment et elle est très intéressante. Je lirai le tome deux qui sort en septembre 2022.

De rouages et de sang, tome 1 : Les disparus d'Arkantras - A.D. Martel

wallpaper-1019588
Térébenthine, Carole Fives
wallpaper-1019588
Derniers jours d'un monde oublié
wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Amazing Spider-Man #7, Power Rangers #22, et plus
wallpaper-1019588
L’imprévu – Julia Paris