Rich Bastard de L.J. Shen

Rich Bastard de L.J. Shen
Résumé :Ne jamais pactiser avec son ex, surtout s’il est sexy et sans scrupule 
Chase Black Statut  : héritier le plus sexy de Manhattan, bientôt à la tête de l’empire familial. Taux de satisfaction de ses conquêtes au lit  : 200 %. Durée moyenne des relations  : un soir. Profil  : salaud de classe internationale. 
C’est du moins l’avis de Maddie, qui a sincèrement cru trouver l’amour lorsqu’ils sont sortis ensemble pendant plusieurs semaines… avant que Chase ne lui brise le cœur. Alors, quand elle le découvre devant sa porte six mois plus tard, elle est légèrement surprise. Et, quand Chase lui annonce qu’il a un service à lui demander, elle commence à croire qu’il s’agit d’une mauvaise blague. Mais non, Chase est très sérieux : il a besoin qu’elle fasse semblant d’être sa fiancée lors d’un week-end en famille, pour apaiser son père mourant. Maddie est tiraillée. Sa conscience la pousse à accepter, mais passer deux jours au côté d’un Chase plus irrésistible que jamais s’avère la plus douloureuse des tentations…
Mon avis :Classico classique ! L’autrice qui nous a habitués à des déplacements de montagne fait du surplace en nous proposant une histoire somme toute banale. Peut-être tente-t-elle de se refaire une santé après les accusations de plagiat et de harcèlement qui l’accable ? Je ne sais pas si c’est la bonne stratégie… elle est tellement éloignée de sa ligne d’écriture que ça donne du grain à moudre à ses détracteurs.
En effet, elle nous raconte une histoire de « fake lovers », d’un côté Chase, un héros distant, froid et calculateur (qui se révèle évidemment magnanime au possible… en termes de cohérence on repassera ) tout droit inspiré de Chuck Bass et de l’autre, Maddie une héroïne martyre (Louisa « Lou » Clark inspiration) dont les doutes, les questions finissent par agacer. Séparés depuis 6 mois, à la demande du héros, ils vont prétendre à de fausses fiançailles pour son bien-être familial. Pourquoi pas… seulement le stratagème s’embourbe (sans aucune intelligence). Évidemment, ce service rendu s’éternise, justement au moment où l’un des deux était sur le point de tourner la page avec une nouvelle rencontre, et quelle rencontre ! Autant ne pas proposer un personnage secondaire comme celui-là franchement, le « no-go » est tellement écrit en gros, en gras et taille 270, que je ne comprends pas la démarche de l’autrice. C’est un triangle amoureux à angle rond ! Par ailleurs, la galerie de personnage secondaire est approximative et sincèrement, sans intérêt. 
Pour moi l’autrice a perdu son mojo. Elle raconte son histoire à la truelle, sans subtilité, ça rend l'ensemble complètement indigeste. Dommage, le précédent était déjà d'une grande platitude.
Les infos : Date de parution : 04/05/2021Editeur : Editions HarlequinCollection : &HNb. de page : 554 pagesPrix : 9,99€Achat sur https://www.harlequin.fr/livre/15277/eth/rich-bastard
Au plaisir.Rich Bastard de L.J. Shen

wallpaper-1019588
Térébenthine, Carole Fives
wallpaper-1019588
Derniers jours d'un monde oublié
wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Amazing Spider-Man #7, Power Rangers #22, et plus
wallpaper-1019588
L’imprévu – Julia Paris