Sanglante séduction - Les secrets de Keith (Avril Morgan)

Sanglante séduction - Les secrets de Keith (Avril Morgan)

Auteur : Avril Morgan

Éditions : Evidence éditions

Paru le : 06 Mai 2022

423 pages

Thème : Romance paranormale

disponible sur le site de l'éditeur

et sur Amazon


J'ai aimé :)

 Résumé 

  « Cynthia Ryce est une célèbre auteure. Pour son nouveau roman, elle décide de s’inspirer de faits réels. Rien de mieux que d’aller directement sur les lieux ! Elle se retrouve en Écosse, dans les Highlands, déterminée à vivre sa prochaine histoire. Et pourquoi pas une petite romance avec un Écossais, ou même résoudre l’affaire des sept femmes découvertes mortes, découpées et partiellement brûlées ?
Chaque jour, elle plonge un peu plus dans les mystères du manoir où elle séjourne. Son guide, le célèbre lord MacKay, est une personne ingrate. En peu de temps, elle est partagée entre la haine et ses sentiments naissants pour cet homme, jusqu’à ce que les petites moqueries se transforment en humiliations. L’homme lui cache quelque chose. Elle en est certaine et elle n’a pas dit son dernier mot.
Il doit à tout prix protéger son secret, elle veut à tout prix le découvrir.
»    

 Ma chronique 

Je remercie Jennifer ainsi que la maison d'édition Evidence pour cette nouvelle lecture.

Je ne connaissais pas l'auteur donc forcément j'ai eu envie de la découvrir. Romance paranormale oui, mais il faut tout de même avouer qu'elle est gore. Donc avis à ceux et celles qui n'aiment pas ou ne supportent pas les scènes sataniques accompagnées de sang, de découpage en puissance et forcément de tout ce qui peut aller avec. Sinon, allez-y, ça va ! Je dois avouer que pensant à une romance fantastique je ne m'attendais pas du tout à la scène si proche du début qui, si j'avais mangé en même temps ou juste avant m'aurait fait vomir. Il est clair qu'une fois passé ce "détail" j'ai compris dans quoi je mettais les pieds. Cynthia débarque dans le manoir de deux frères, Steafan et Keith MacKay afin de pondre un livre basé sur les meurtres de 7 femmes qui ont été découvertes et d'y saupoudrer de romance. Entre Dam le chauffeur qui ne parle pas parce qu'on lui a dis de se taire devant les "invités", un Steafan gentil, mais dont le regard pourrait tuer n'importe quel psychopathe et Keith qui joue sur de nombreux tableaux, Cynthia a de quoi faire, surtout si son esprit est aussi maltraité !

  Un début classique de recherches pour un auteur, de s'imprégner des lieux, de ressentir ce qui a pu se passer pour écrire son futur bestseller. Sauf qu'une fois les pieds passés la porte de ce magnifique manoir, la vie de Cynthia va changer du tout au tout. Si au début les frères sont étranges et que nous pauvres petits lecteurs nous assistons à la première scène gore du livre, nous savons qu'elle est dans la panade. Il faut du temps pour comprendre ce qu'ils veulent réellement, parce que les femmes défilent et ne reviennent pas. J'ai eu du mal avec le début, dans le sens où je ne voyais absolument pas où ils voulaient en venir. Et puis le déclic vers plus de la moitié du livre, il s'agit d'épreuves pour savoir si c'est la bonne. Mais pour quoi ? Ça c'est au lecteur de le découvrir. En attendant, une fois que j'ai compris qu'il s'agissait d'épreuves j'ai mieux compris toute l'horreur qu'elle subit, car il s'agit essentiellement de cela. Il faut rajouter les tentatives de séduction si grosses qu'elles sont risibles et les manipulations de l'esprit qui lui bouffe ce qu'il reste de cerveau. Avec ce cas de figure il est facile de comprendre que Cynthia n'a plus toute sa tête et comment pourrait-elle réagir correctement dans ce cas ? Je n'ai pas pu lui en vouloir, le pouvoir des frères (ça fait un peu charmed sur les bords la façon de le dire, pardon !) est puissant et détruit peu à peu les neurones. Cynthia a bon fond et un passé qui se dévoile petit à petit, lui apportant des larmes de tristesse. Son bonheur a été réduit à néant en apprenant sa condition et pour les frères il est facile de jouer d'elle.
    Concernant Steafan et Keith ils ont beau être frères, on sent bien qu'il y a une concurrence du début. Steafan le plus jeune a les pleins pouvoirs et il veut absolument arriver à son but. Il n'hésite pas à manipuler les gens de son entourage ou non et à des amis particuliers que nous ferais fuir, changer de trottoir et même de pays ! Keith est donc par conséquent le plus vieux, et s'abaisse devant son frère. Il se sent coupable (cela me fait penser à une série télé par contre) de ce qu'il a fait et cela le ronge. Leur passé n'est pas glorieux, maltraitances entre autre et les séquelles ne sont pas aussi fortes dans l'un ou l'autre des frères. L'obsession de Steafan va au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer et leur façon de faire est phénoménale, allant jusqu'à la torture, le viol en groupe, etc. Ces deux hommes sont mystérieux durant une longue partie, jusqu'à ce que l'on comprenne qui ils sont vraiment. Je m'attendais à un autre type de créatures au vu de tout ce qu'ils font. Comment en sont-ils arrivés jusque là ? Ah ça, c'est une sacrée découverte et je dois dire que j'étais agréablement surprise. Tiens je pense à Dam, lui aussi m'a agréablement surprise par ce qu'il est, ce qu'il est capable de faire et en même temps, le temps fait son effet et la sagesse fait son œuvre.     Les relations entre les personnages sont particulières, fortes, malaisantes, et rempli de secrets ! Le titre est bien porté, même si chacun des hommes a de nombreux secrets qui sont capables de détruire n'importe qui. Je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher aux deux frères, ils changent d'avis comme de chemise, un coup l'un est gentil et l'autre mauvais, un coup ils changent de rôle. Cette idée de  faire passer des épreuves est intéressantes, après il s'agit vraiment de perversité dans l'esprit surtout de l'un des deux pour aller jusqu'à ce point. Comme si cela allait être ce qu'il faut pour obtenir gain de cause. J'ai beaucoup apprécié Dam, ça c'est certain pour son charisme, le fait qu'il parle peu mais c'est de l'intelligence même et surtout pour ce qu'il voit, parce qu'il a deux yeux qui lui rappelle sa vie d'avant de servir les deux frères. Et puis les paysages dévoilés, les ruines, les châteaux, je trouve juste dommage de ne pas avoir un peu de l'intérieur d'au moins un des lieux que Cynthia visite avec son cher guide Keith. L'idée de départ est sympa, jouer sur deux frères dont l'un veut à tout prix obtenir son Graal par le biais d'une femme et pas n'importe laquelle : celle qui réussira toutes ses épreuves tordues, non sans avoir joué avec son esprit et usant de drogues au passage, sinon ce n'est pas drôle. Après j'avoue que leur caractère m'est passé complètement à côté, je ne me suis pas attachés à ces deux-là. La fin est comme je l'imaginais, donc pas de surprise de ce côté, c'est une fin logique.
    En conclusion, un tome qui ne peut pas aller entre toutes les mains (un petit mot aurait été pas mal pour ceux qui ne sont pas prêt à lire ce type de livre). Beaucoup de violences physiques, psychologiques, de manipulations en tout genre. Le fil conducteur est difficile à trouver aux premiers abords, il y a beaucoup plus que ce que j'ai pu lâcher dans ma chronique, je n'ai fais que montrer le haut de l'iceberg ! Beaucoup d'actions, des surprises pas si gentilles que cela, des personnages mauvais, une innocence brisée. J'ai beaucoup aimé la façon dont tout s'emboite, le fantastique/paranormal change de part certaines subtilités et même si je n'ai pas apprécié les personnages masculins principaux à cause de leur caractère changeant, j'ai passé un moment de lecture sympa.
 

 Extrait choisi :  

« Dam. Il tourne la tête vers moi en la secouant.
— Sais-tu pourquoi elle pleurait ?
— Non, et je m’en moque éperdument.
En signe d’exaspération, il porte la main à son front.
— Je dirais bien que tu ne changeras jamais, mais nous savons tous deux que ça arrivera.
Je ne relève pas sa remarque. Perdre du temps sur des choses stupides m’embête. Bien sûr que non, je ne changerai pas !
— Keith, continue-t-il. Tu sais pourquoi tu as laissé Steafan tout contrôler ? Parce que tu n’as pas confiance en toi. Tu te vois d’une mauvaise façon. Tu te donnes le mauvais rôle. Tu es bien un connard de psychopathe, mais ne fais pas croire que certaines choses ne t’atteignent pas, car nous savons tous deux que ce n’est pas vrai…
D’un geste de la main, je lui fais signe de la fermer. Qu’il me décrive aussi bien est pénible. Je sais comment je suis et je ne désire pas que les autres le découvrent.
— Tu m’emmerdes, craché-je. »

Sanglante séduction - Les secrets de Keith (Avril Morgan)


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Une sortie honorable - Éric Vuillard
wallpaper-1019588
Green lantern corps intégrale tome 1 : recharge
wallpaper-1019588
La V.O. à lire, imho - les comics du 10/08/2022
wallpaper-1019588
Cocoricos et cock-a-doodle Doo