Cemetery boys – Aiden THOMAS

Cemetery boys – Aiden THOMAS

Cemetery Boys
Par Aiden Thomas
Chez ActuSF (collection Naos jeunesse)

Avertissements de contenu : sang, mort, meurtre, LGBTQIphobies (transphobie), rituel, racisme, violences familiales, harcèlement.

« Le visage de l’esprit était tordu par une grimace, ses doigts noués dans le tissu de son haut. Il portait un blouson en cuir noir avec un capuchon sur un t-shirt blanc, des jeans délavés et une paire de Converse. « Ce n’est pas Miguel », essaya de chuchoter Maritza, mais elle n’avait jamais vraiment eu une voix faite pour ça. Yadriel gémit et se passa la main sur le visage. Du bon côté des choses, il avait invoqué un esprit pour de vrai. Du mauvais côté des choses, il n’avait pas invoqué le bon. »


Quand on me vend un roman own-voice avec un garçon latinx, trans et magique, je dis oui ! Cemetery Boys a longtemps traîné dans ma pile à lire, l’ayant acheté a sa sortie VO. Sa sortie en France m’a motivé à vraiment prendre le temps de le lire.

Cemetery Boys est un parfait mélange de fraicheur et de frissons, avec des personnages hauts en couleur et une histoire pleine de sens.
Yadriel est un bujos mais sa famille dénie ses privilèges de bujos sous prétexte que c’est un mec trans, que ce n’est pas dans la tradition. Nous sommes dans une famille latinx aux pouvoirs liés à la vie et à la mort où beaucoup de choses sont genrés, dont les rôles dans la magie. En transitionnant, Yadriel casse cet équilibre, devenant mouton noir de sa famille, se faisant refuser le rituel de passage à l’âge adulte de ses quinze ans. Il veut prouver qu’il est bien un homme, qu’il possède bien la magie liée aux hommes, il veut tellement prouver cela qu’il met les pieds dans une embrouille un peu plus grosse que lui.
Julien est l’esprit qu’il a invoqué par erreur, victime d’un meurtre étrange, gamin à moitié des rues, plein d’énergie, véritable contraste de Yadriel. Leur relation est si douce, si bienveillante ! Julien accepte Yadriel tel qu’il est sans trépigner, sans négocier ou demander des explications. C’est vraiment bien de lire un roman où un personnage transgenre est bien écrit.
J’ai vraiment aimé lire ces personnages. Aiden Thomas a vraiment réussi à créer des personnes magnifiques, si puissantes dans leur diversité.

Sa plume est simple, parfois un peu brouillon, mais pas assez pour nous gâcher notre lecture ! J’ai lu Cemetery Boys d’une traite, d’un coup, sursautant de rebondissements en rebondissements. Un retournement de situation m’a lancé pentois, je ne m’y attendais pas du tout.

J’aime cet espoir que donne Aiden Thomas dans Cemetery boys, cette promesse qu’il fait à ses lecteurs : soyez qui vous êtes, tout ira mieux un jour. Son ouvrage nous fait comprendre que l’on peut concilier tradition et changement. Je le recommande vivement !


wallpaper-1019588
'Âmes indociles' d'Emma Green
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Livre d’activité Naruto
wallpaper-1019588
Beluga et autres baleines