Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

 Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

Il est lundi quand je commence cet article et déjà 7 nouveaux titres viennent d'atterir dans ma PAL.

Voici les arrivées de la semaine dernière.  Bon choix, belles découvertes et belles lectures.

Il sera en librairie le 2 juin prochain, un premier roman celui de Bérengère de Montalier

  Quartiers Sud   -    Bérengère de Montalier


Ils ont rejoint mon Himalaya à lire


Les Arènes Equinox
Parution : 2 juin 2022Pages : 304Isbn : 9791037505968Prix : 17 €
Présentation de l'éditeur

Julia est une étudiante avocate de 19 ans à l’avenir prometteur.
Elle vit à Marseille, sa ville, son amour, mais elle a du mal à trouver un équilibre entre ses amis d’enfance issus de quartiers populaires, où elle est née et a grandi, et ses riches nouveaux « amis » de l’école de droit, où elle poursuit ses études.
Entre une histoire familiale qu’elle dissimule honteusement et les coups bas des avocats, Julia est au bord de l’implosion. Seules son insouciance et sa spontanéité pourront sauver son cœur abîmé.
Dans ce premier roman au goût de récit initiatique, Marseille est le personnage principal.
Bérengère de Montalier dépeint les errements d’une jeunesse tiraillée entre le ressentiment de ceux à qui la vie ne promet plus rien et la vacuité de ceux à qui on a déjà tout accordé.
Retrouver la plume d'Alain Cadéo c'est toujours un grand moment, une pièce de théâtre cette fois
Arsenic et Eczema   -  Alain CadéoIls ont rejoint mon Himalaya à lire
Les cahiers de l'égaré
Parution : 10 mai 2022Pages : 64Isbn : 9782355021336Prix : 10 €
Présentation de l'éditeur
Lieu : les égouts de Paris, très en profondeur. Personnages : Deux types avec casques et lampes, tenues d'égoutiers, bardas, sacoches, l'un arrive de la gauche, l'autre de la droite Azema, dit Eczéma. Un rêveur, un optimiste, une boule de malice et de bonne humeur. Peut-être un intello contrarié capable de s'adapter à tout. Il a une grosse tache sur le visage et une autre sur le bras. Passe son temps à se gratter et les démangeaisons s'accentuent en fonction de l'action. Bavard, sympathique, aime à susciter l'inquiétude. Père mineur en Alaska ayant abandonné sa famille. Mère prostituée. Pas d'attache. Arsène, surnommé Arsenic par ses collègues de boulot. Très grand, voûté, l'œil clair, râleur. Le genre revenu de tout. Sens de la répartie aigre-douce. Bosseur, « pro », toujours syndicaliste mais grand déçu de la politique et des humains en général. Au fond pour lui il n'y a pas d'issue. On naît, on vit, on meurt dans un boyau. Pas de choix. « La vie est un long fleuve de merde ». Il est comme la plupart d'entre nous, incrédule, pragmatique, réaliste et pourtant il rêve d'autre chose, d'un ailleurs, différent. Marié, père de deux enfants qu'il ne voit plus, divorcé. Travaille depuis 30 ans dans les égouts. Passionné contrarié, Il se veut lucide, froid, cynique. Eczéma court dans les égouts... On entend comme un galop à sa poursuite... Il passe devant le 109, s'arrête un instant, le téléphone pend avec le même grésillement qu'au début de la pièce. Il finit par trouver l'échelle de sortie, grimpe, trébuche, tombe, se raccroche, continue de monter, soulève enfin la plaque d'égout donnant sur la rue, sort... Clarté aveuglante... Plus rien... La ville a disparu, désintégrée. On entend alors la voix d'Arsène qui hurle en ricanant : Pourquoi tu cours ma poule ! Je te l'ai dit, y'a plus rien là-haut... Y'a plus rien... Les dieux sont revenus…
Du belge pour continuer .... un premier roman
Au-delà des ombres     -    Sophie Kester

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire




180° éditionsParution : mai 2022Pages : 338Isbn : 9782940721122Prix : 20 €
Présentation de l'éditeur

En mentant sur ses diplômes, Emily, mère célibataire un peu paumée, parvient à se faire engager par une prestigieuse société internationale. Elle y rencontre l’amour, mais enclenche aussi, sans le savoir, un terrible engrenage. Entre Paris, Londres et des voyages aux quatre coins du monde, la jeune femme doit affronter ses peurs pour découvrir la vérité. Réfugiée dans la campagne anglaise, elle peut néanmoins compter sur des amies singulières qui toutes, à leur manière, l’aideront dans sa quête de justice et de sérénité.
Docteure en science politique, Sophie Kester signe un premier roman captivant qui mêle récit initiatique, dénonciation sociale, suspense et histoire d’amour. Au travers de personnages féminins puissants, elle interroge les failles et les forces présentes en chacun de nous.
Heureuse de retrouver la plume de Dominique Zachary dont j'avais beaucoup aimé "Les frémissements du silence"
P'tite hirondelle  -   Dominique ZacharyIls ont rejoint mon Himalaya à lire

Kiwi éditionsParution : 10 mai 2022Pages : 132Isbn : 9782492534249Prix : 16 €
Présentation de l'éditeur

Un conte écologique et philosophique qui voit une mère et sa fille adoptive se battre pour le respect du vivant et la liberté.

Paola Ortiz, garagiste dans les Pyrénées-Orientales, tient plus que tout à sa fille adoptive, Finette. Cette dernière est mystérieusement fascinée par les hirondelles qui nichent dans son garage. Seul leur vol est capable d’attirer son attention. Mais un jour, les nids sont vandalisés, laissant la fillette effondrée. S’engage alors un combat pour découvrir l’auteur du crime et réparer les dommages. Au fil de cette aventure, l’histoire de l’adoption de Finette refait surface et dévoile les origines de sa passion pour ces oiseaux.
Avec P’tite hirondelle, Dominique Zachary propose un conte écologique et philosophique qui voit une mère et sa fille batailler pour le respect et la liberté. Mais les contes modernes sont parfois cruels…
Un roman graphique autobiographique
Genre Queer   -    Maia KobabeIls ont rejoint mon Himalaya à lire
CastermanParution : 04/05/2022Traduit de l'anglais USA par Anne-Charlotte HussonPages : 240Isbn : 9782203224322Prix : 19 €
Présentation de l'éditeur

« Je ne veux pas être une fille. Je ne veux pas non plus être un garçon. Je veux juste être moi-même. »
Dans Genre Queer, Maia Kobabe offre le récit intense et cathartique de son chemin vers l’identification en tant que personne genderqueer (ou non binaire, c’est-à-dire qui déroge aux normes de genre et de sexualité) et asexuelle, et celui de son coming out auprès de sa famille et de la société. Parce qu’elle traite d’identité de genre – ce que cela signifie, comment l’appréhender –, cette histoire se révèle un guide aussi nécessaire et utile qu’il est touchant.
Alex Awards 2020 pour lecteurs ados et adultes
Stonewall book awards 2020
Israel Fishman nonfiction award honors runner-up
On termine avec une série bd , après "Les maîtres de l'or" et 'Rani"
Les damnés de l'or brun  1. Salvador, 1822      -  Alcante/Rodhain/VallèsIls ont rejoint mon Himalaya à lire
GlénatParution : 04 mai 2022Scénario : Alcante et Fabien RodhainDessin : Francis VallèsPréface : Jean Van hammePages : 56Isbn : 9782344041765Prix : 14.95 €
Présentation de l'éditeur

Le goût amer du chocolat.
Brésil, 1822. Sur ce territoire encore sous domination portugaise, les plantations prospèrent et les notables se pressent au port de Salvador pour trouver des esclaves aptes au travail. C’est là que Dom Louis et son frère cadet Tiago espèrent repérer, eux aussi, des hommes robustes. Mais, subjugué par sa beauté, Dom Louis repart avec une jeune esclave, Maïra ! Ce n’est bien sûr pas du goût de leur père, qui a besoin de main d’œuvre pour faire tourner son exploitation de cacao. Dans un contexte politique incertain où les indépendantistes menacent l’ordre établi, ce père préoccupé par les affaires décide de marier Dom Louis. Malheureusement, le jeune héritier impulsif et violent n’a d’yeux que pour Maïra. Exténuée par le travail dans les champs, cette dernière est à bout de force… Seule échappatoire, intégrer le domaine comme servante. Pendant ce temps, les rivalités grandissantes entre les deux frères dynamitent littéralement le clan familial de l’intérieur. Désormais, Tiago devient l’héritier favori. La haine que lui voue alors son frère Dom Louis dépasse l’entendement. Tiago va-t-il réussir à prendre les rênes du domaine dans un pays au bord de l’implosion ? Maïra va-t-elle rester enchaînée à cette existence ? Et si les destins de ces deux personnages se croisent, jusqu’où iront-ils ?
Sans nul doute, la meilleure saga familiale depuis Les Maitres de l’Orge (2014), dessinée déjà par Francis Vallès et scénarisée par Jean Van Hamme. Cet adepte de la ligne clair revient ici avec un trait classique pour magnifier un récit engagé signé Fabien Rodhain (Les Seigneurs de la Terre) et Alcante (La Bombe, 2020). Alcante a cosigné avec son « père spirituel » Jean Van Hamme (XIII, Largo Winch et Les Maitres de l’Orge) la série RANI (Ed. Le Lombard), déjà illustrée par Francis Vallès. Ce premier tome prometteur, préfacé logiquement par Van Hamme, dénonce l’esclavagisme et les grandes industries qui se sont enrichies en exploitant les populations opprimées.

wallpaper-1019588
La Dynastie Carey-Lewis
wallpaper-1019588
La V.O. à lire, imho - les comics du 29/06/2022
wallpaper-1019588
Audacieuse – Leona Reading
wallpaper-1019588
Code Triche Vua Bóng Đá 2020 APK MOD (Astuce)