Les bienfaits du rangement

Cet article a été publié sur un autre blog, avant d'être transféré ici. Il date du 26 juin 2017.

Il y a quelques temps, j’étais ce que l’on appelle une fille bordélique. Ma chambre ressemblait à une jungle où personne (sauf moi) osait y mettre les pieds. Mais dans ma tête tout était très claire : les linges étaient sur ma chaise de bureau (ou par terre à côté pour ceux que je n’avais pas bien lancé), mes affaires de cours étaient sur mon bureau (ou par terre à côté pour ceux que je n’avais pas bien lancé) et tout le reste sur mon lit (puis sur le sol, la nuit). Et ça ne me posait aucun problème, pire ça me posait un problème quand ma mère, cette fée du logis, rangeait mes affaires à leur véritable place. Mais ça c’était avant.

Aujourd’hui, il n’y a plus rien qui traîne par terre, même pas de la poussière. Et j’ai éliminé chaise et bureau pour faire de ma chambre un espace sein destiné uniquement au sommeil et à la détente. Et je le vis beaucoup mieux. Je dors beaucoup mieux. Et je me réveille de bonne humeur la plupart du temps. On dit bien un esprit sein dans un corps sein et bien avec l’espace dans lequel vous vivez c’est exactement la même chose.

Je peux vous assurer que m’endomir et surtout me réveiller dans une chambre propre, ça un grand impact sur mon humeur. On s’en rend pas vraiment compte avant de le vivre mais ça change tout. Aujourd’hui je prend plaisir à évoluer dans ma chambre parce que c’est propre, c’est beau. C’est apaisant. Je vous raconte même pas combien de fois j’ai surpris ma sœur ou ma mère entrain de lire dans ma chambre plutôt que dans la leur parce qu’elle est « calme et belle » !

Bien sûr, pour en arriver là, il faut passer par la case rangement, nettoyage, triage. Et bien que l’idée soit fortement repoussante, je vous jure que c’est amusant. Parce qu’en rangeant, en triant sa garde robe par exemple, on tombe sur des choses que l’on avait oubliées que l’on réessaye et on y prend du plaisir. Et puis surtout, quand on a fini, on est satisfait et fière de ce que l’on a accompli. Evidemment, pour que ça reste propre il faut nettoyer régulièrement et ne pas se laisser aller. C’est peut-être ça la chose la plus dur au final. Mais on finit par s’y habituer et s’y plaire.

Alors, ce que je vous conseille aujourd’hui c’est d’observer votre espace de vie et d’en juger la propreté. Et, si vous estimez que ça ne va pas, alors prenez le temps de faire changer les choses. Occupez ce dimanche pluvieux ou trop chaleureux, où vous ne savez pas quoi faire, en faisant le grand nettoyage. Peut-être que vous y passerez votre journée mais je peux vous promettre que cette nuit là, quand vous fermerez les yeux, vous vous sentirez bien


wallpaper-1019588
Critiques de la semaine : les comics V.O. du 05/10/2022
wallpaper-1019588
Anthologie de Nouvelles Steampunk, tome 1 - Écologie & folie technologique
wallpaper-1019588
Albums jeunesse : Une maison pour Pippa la souris
wallpaper-1019588
A.X.E.: Judgment Day - les critiques (Partie 4)