Play Hard, Tome 1 : Hard to Handle de K. Bromberg

Play Hard, Tome 1 : Hard to Handle de K. Bromberg
Résumé :Comme ses sœurs, Dekker Kincade est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour l'agence de sportifs, montée par sa famille mais qui bat de l'aile. Toutefois, quand son père lui confie la responsabilité de signer le joueur vedette de la NHL, Hunter Maddox, elle hésite. Voilà trois ans, ils ont vécu une relation sans attache et Dekker a pris la tangente sitôt qu'elle a commencé à ressentir des sentiments pour lui. Elle sait que signer Hunter pourra probablement sauver l'entreprise de la faillite, aussi accepte-t-elle de l'approcher pour qu'il signe.
Si leurs retrouvailles ont un goût doux-amer bien vite, ils se retrouvent à plaisanter, la tension monte. Mais quand la vérité éclate Hunter est furieux et Dekker craint qu'on ne la prenne plus au sérieux.Remporter la Stanley Cup avant que le temps imparti soit écoulé n'est pas un petit exploit. Et le temps presse. Alors que l'équipe de hockey n'est plus qu'à un pas du championnat, résister à Dekker ne sera pas pour Hunter une partie de plaisir.
Mon avis :J’ai lu ce livre entièrement motivée par la curiosité suite au tapage sur les réseaux lors de la sortie du tome 5 en poche, sans passer par la case grand format. L’agacement s’est transformé en campagne, que dis-je, en propagande pour faire valoir les droits de cette excellente série. Bon.
Kristy Bromberg et moi, la dernière fois qu’on s’est croisé c’était autour de sa série « Driven », et franchement j’ai des sueurs froides rien qu’en pensant à son personnage masculin Colton (dont le nom me revient sans avoir à faire de recherche c’est dire) que j’ai laissé sciemment dans un accident de voiture, a priori, mortel sans jamais continuer de lire la suite. J’ai refait une tentative de lecture avec « The Player », lecture dans le cadre du « Challenge Muses » qui accompagne mes lectures depuis quelques années… et là, mais je n’ai même pas terminé le livre ! Personnage masculin arrogant et antipathique au possible… À chaque page, je me dis « Tell your friend to pull up » ! Cela dit, c’est dommage, l’héroïne m’avait bien branché et franchement je me demande ce qui se trame avec son père.
Forcément, j’arrive aux portes de cette nouvelle lecture au paroxysme de la condescendance… mais l’esprit ouvert, et là, quelle surprise : le livre est plutôt bon. L’autrice parvient à allier une histoire pleine d’intrigues et de rebondissements avec une construction psychologique des personnages subtile et profonde. La synergie fonctionne ! Actions/réactions sont bien mesurés. Alors évidemment, l’histoire n’avance pas à fond de train comme les deux autres livres honnis plus haut. Les choses s’installent, s’ajustent, se réajustent. Un pas en avant, dix en arrière.
Après avoir partagé une relation passionnelle (sacralisé par l’un et l’autre) sans attache, Dekker et Hunter se quittent, bien que l’un est plus d’accord que l’autre… Mais égo oblige, celui qui aurait bien continué son petit bout de chemin ne dit rien, résultat l’autre est conforté dans son idée que balancer là-maintenant-tout-de-suite que la séparation est motivée par un trop plein de sentiment qui s’installe alors que le deal était une relation sans lendemain, c’est chaud.
Évoluant dans le même milieu professionnel, il est sportif elle est agent sportif, ils se croisent, se regrettent… Égo oblige, se sourient. Quelques années plus tard, missionnée par son père, Dekker doit mettre de côté ce passé doux-amer pour une approche de conquête professionnelle. Ce sera l’occasion pour elle de lever le voile sur les véritables engagements et aspirations sportifs de Hunter, et de remettre de l’ordre dans son passé pour se débarrasser de ses propres insécurités.
Une bonne histoire, pleine de questions, entre regrets et remords, qui aborde délicatement l’identité dans une fratrie et l’équilibre familial suite à un deuil au sein de la famille. Cela dit, le style reste très pauvre et le champ lexical semble tourné autour du sexe, notamment quand le héros prend les rênes de la narration.
Je lirai la suite !Franchement, c’est un compliment.
Les infos : Date de parution : 01/04/2021Editeur : Editions Hugo RomanCollection : New RomanceNb. de page : 473 pagesPrix : 7,99€Achat sur Hugo publishing
Au plaisir.Play Hard, Tome 1 : Hard to Handle de K. Bromberg

wallpaper-1019588
Hors de lui - Nathan Delie
wallpaper-1019588
L’anomalie
wallpaper-1019588
Initiation with my dance teacher
wallpaper-1019588
Les étoiles de Noss Head, Tome 3 : Accomplissement – Sophie Jomain