C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit • Samboyy

C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit • Samboyy

C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit • Samboyy

Une pépite graphique à lire, relire, et surtout à partager avec le plus grand nombre.

╰☆ Résumé ☆╮

« Je suis née dans une famille a priori normale et sans histoire. Mais, un jour, tout bascule : mon beau-père abuse de moi et me fait vivre un enfer pendant plus d’un an. Comment trouver la force de parler quand on n’a que 11 ans ? Je la trouve cette force pourtant, mais ma parole est bafouée et mon vécu nié. Comment une famille en apparence aimante a pu transformer ma vie en une succession d’angoisses et de souffrances ? Comment survivre et se reconstruire après ça ? »

✿ Mon avis ✿

Décidément, la nouvelle collection Leduc Graphic fait encore fort avec cette nouvelle parution. Une collection à surveiller de très très près ! Que d’émotions fortes à la lecture de cet ouvrage. J’en tremble encore. Et quel courage, quelle force d’esprit, d’acceptation, de résilience. Oui, cette histoire est véridique et oui, elle met le doigt sur plusieurs des plus gros problèmes de notre société : l’inceste, le viol et surtout la négligence des enfants qui doivent faire face à ce type de « problème ». Je dis ‘problème’ car j’ai du mal à trouver les mots pour décrire les événements qui sont arrivés à cette autrice… et à notre héroïne puisqu’il s’agit d’une autobiographie.

La partie qui m’a plus choquée dans cette histoire, ce n’est pas en tant que tel l’événement pédopornographique (même si cela reste indéfendable) mais bien la manière dont les adultes gèrent la situation. Ils n’écoutent pas l’histoire de la victime, il ne la croit pas quand elle ose mettre des mots sur ce qui lui est arrivé, ils s’en foutent tout simplement. Même sa propre mère. Et ça, ça c’est quelque chose que j’ai du mal à concevoir et qui me brise tout simplement le cœur. Étant mère, je n’ose même pas imaginer ce que je ferai à la personne responsable d’un tel crime sur mon enfant. Je voudrais tellement la protéger de tous ces potentiels risques et événements si horribles… Comment ne pas être présent ? Comment peut-on en arriver à tourner le dos à son enfant qui a besoin de se sentir écouté, protégé, aimé, quoi qu’il arrive ? Je ne peux le concevoir. Et c’est ce qui fait de ce livre une tragédie.

Quelques traits d’humour viennent tout de même apporter une touche d’espoir et de lumière à cette terrible histoire. Le geste même d’avoir le courage de coucher sur le papier ces souvenirs d’enfance qui l’ont marqué à jamais est un acte d’une résilience incroyable. Et c’est pour ça qu’il faut partager ce titre. Avec les parents, les enfants, les psys, dans les écoles, les bibliothèques et les cabinets des aides sociales qui font leur possible pour aider les victimes à se soulever. A apprendre à se relever. A reprendre du poil de la bête. Ce livre prouve qu’il est possible d’avoir une vie ‘normale’. D’être heureux. Ou du moins de tout faire pour y arriver. Sans oublier ni nier les événements mais en faisant ce qui est juste, en partageant, en se faisant écouter, en acceptant les mains tendues qui veulent aider.

Un titre qui rejoint avec brio les autres thématiques sociétales déjà traitées par les éditions Leduc Graphic : le burn-out maternel, la violence éducative… et bien d’autres qu’il me tarde de découvrir ! Merci et bravo à Samboyy pour ce magnifique exemple de courage et de résilience. Ce livre est une pépite graphique à lire, relire, et surtout à partager avec le plus grand nombre.

 CHRONIQUE #724 – Janvier 2022

  • Editeur : Leduc Graphic
  • Parution : 2021
  • Nombre de pages : 160 pages
  • Genre : Bande dessinée

wallpaper-1019588
Rose Royal - Nicolas Mathieu *****
wallpaper-1019588
Jylland tome 3 : colère froide (chez anspach)
wallpaper-1019588
Télécharger Smoq Games 22 Pack Opener APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Les tartines sont meilleures quand on les partage à deux