Les Temps ultramodernes de Laurent Genefort

Les Temps ultramodernes de Laurent Genefort 2022, 460 pages. En 1895, d'énormes gisements de cavorite, un métal capable d'annuler la gravité, sont découverts. C'est le début d'une conquête massive des airs et de l'espace. Des paquebots volants relient les capitales ou voguent jusqu'à une Mars colonisée. Mais vingt-cinq ans plus tard, les réserves s'amenuisent et les empires occidentaux luttent pour récupérer les dernières miettes du précieux métal. Laurent Genefort nous offre un roman SF mâtiné de steampunk que j'ai adoré. Les Temps ultramodernes c'est d'abord l'histoire d'une société française qui aurait pu être. En 1895, on découvre des gisements de cavorite, un métal capable d'annuler la gravité. De cette découverte va découler des inventions incroyables: bateaux flottants dans les airs, tramways aériens et voyages vers Mars qui est devenue une colonie. Dans cet univers ultramoderne, on suit Renée, une institutrice venue tenter sa chance à Paris; Marthe, une scientifique qui s'ennuie et rêve de grands espaces; Georges, un jeune artiste, qui s'acoquine avec des révolutionnaires et Marcel Chery, médecin aux pratiques illégales et douteuses. Tous ces personnages ont un point commun: la cavorite.

Difficile de vous parler de ce roman aux personnages multiples et aux intrigues qui s'entrecroisent et s'entremêlent. On ne voit d'abord pas vraiment le rapport entre Renée, Marthe et tous les autres. Chacun semble avoir son existence propre, ses préoccupations. Les chapitres alternent les points de vue et ont pour but, finalement, de montrer en quoi la cavorite a pu changer la société en profondeur.

Ce qui m'a le plus plu dans ce roman c'est l'atmosphère un peu désuète de ce début de siècle revisité. Laurent Genefort s'amuse à mélanger les grands événements historiques, à brouiller les pistes des dates pour réinventer un monde où la guerre contre les Prussiens est plus que récente, où les Tour Eiffel se multiplient et où les communards ont encore la parole. J'ai vraiment aimé cet univers hyper réaliste au final. Les descriptions de ce nouveau Paris sont tout simplement géniales. Laurent Genefort aborde aussi une multitude de thèmes très intéressants: la place des femmes dans la société, le colonialisme, l'exploitation à outrance d'un métal qu'on maîtrise mal, les dérives eugéniques et j'en passe. Le seul bémol revient peut-être à la fin du roman, trop rapide pour moi et tous ces personnages qu'on expédie finalement assez vite. Les Temps ultramodernes est une uchronie qui m'a séduite et qui sort des sentiers battus de la SF!

wallpaper-1019588
Il nous restera ça • Virginie Grimaldi
wallpaper-1019588
Swamp thing infinite tome 1 : l'éveil à la sève
wallpaper-1019588
Glen Baxter, une vie d'artiste
wallpaper-1019588
Ils ont rejoint mon Himalaya à lire