Mademoiselle Papillon d’ Alia Cardyn

Mademoiselle Papillon d' Alia Cardyn

Papier (188 pages) existe également en livre numérique et en audiobook. Paru aux éditions pocket pour mon édition le 14 octobre 2021 

Résumé de l’éditeur :

Gabrielle, 30 ans, infirmière, s’occupe de grands prématurés dans un service de néonatologie intensive. L’univers de la jeune femme s’est réduit aux quelques mètres carrés de sa salle, la salle 79, où elle glisse lentement dans l’indifférence, lorsqu’elle découvre l’histoire de Mademoiselle Papillon.
En 1920, dans une France ravagée par la Première Guerre mondiale, cette infirmière de la Croix-Rouge est envoyée au dispensaire de Vraignes-en-Vermandois. Alors qu’elle tente de mener à bien sa mission, la vision des enfants qui succombent dans la rue l’obsède. Une ambition se forme et prend bientôt toute la place : elle doit bâtir une maison pour les protéger.
Lorsqu’elle franchit le seuil de la sublime abbaye de Valloires, Mademoiselle Papillon est convaincue d’approcher son rêve.

Mon avis :

J’ai découvert un quart de ce roman en audio. Honnêtement si à partir du chapitre 9, je n’avais pas mis mes écouteurs afin de poursuivre ma lecture le temps de sortir mon chien, je serais sans doute passé non pas à côté de ce livre, mais à côté d’un petit coup de cœur.

Alia Cardyn alterne chaque chapitre entre Gabrielle jeune infirmière de 30 épuisée, à un point tel qu’elle en oublie pourquoi elle a choisi de devenir infirmière en néonatologie. Qui n’arrive plus à supporter la souffrance des parents, ni de devoir voire mourir certains des nourrissons dont elle s’occupe. Et Thérèse Papillon une jeune infirmière de l’entre deux guerres qui va se battre pour accueillir les enfants les plus démunis avant que la tuberculose les cueille. Car après la première guerre le pays est ravagé, enfants et adultes souffrent de froids de faim, les maisons sont pleines d’humidité et à peine chauffées. Autant d’occasion pour la tuberculose de s’installer.

« Je ne pense pas qu’il soit possible de ne pas aimer Mlle Papillon », voilà ce que la mère de Gabrielle lui a dit en lui remettant son dernier manuscrit afin que sa fille le lise. Et jusqu’au chapitre 9 elle avait raison, j’avais hâte d’en découdre avec les passages de Gabrielle afin de retourner auprès de Thérèse Papillon. Elle me touchait plus que Gabrielle. J’ai commencé l’audio au chapitre 9. Je me suis aperçue en entendant la lectrice qui interprétait la voix de Gabrielle que je n’avais pas le bon ton. Sa lecture m’a énormément touchée, elle m’a aidé à mieux comprendre ce personnage.

Je n’avais vu au départ que la fille qui se plaint, mal dans sa peau. Je n’avais pas compris à qu’elle point elle pouvait être impactée par les côtés les plus durs de son travail. Que comme Mademoiselle Papillon, l’héroïne du roman de sa mère elle était confrontée à la mort d’enfant.

J’ai pris beaucoup de plaisir à voir Gabrielle évoluer, sous l’effet papillon. J’ai tremblé lorsque Mademoiselle Papillon et son abbaye de Valloires ont dû faire face à la seconde guerre mondiale. Mon cœur c’est également souvent serré face aux combats de Gabrielle.

C’est un roman qui nous hante, on n’a pas envie de le lâcher. Finalement j’ai fini par m’attacher autant à Gabrielle qu’à Thérèse Papillon. J’ai fait la curieuse et je suis aller voir des photos de l’abbaye de Valloire sur internet. J’aimerai bien un jour aller la visiter pour de vraie, qui sait. Et puis il y a cette fin, que je n’ai pas vu venir ce secret révélé. Comme Mademoiselle Papillon je m’étais attachée à Pierre, j’ai apprécié que l’auteure nous donne de ses nouvelles bouclant ainsi la boucle.

A la fin du livre Alia Cardyn nous explique comment elle a construit son roman. J’ai apprécié les détails et son honnêteté.

Mademoiselle Papillon d’Alia Cardyn a été pour moi un petit coup de cœur.

Mademoiselle Papillon de Alia Cardyn en bref

Pendant longtemps j’ai été contre les livres audios, j’ai découvert un quart de ce livre de cette façon, et je pense en toute honnêteté que cela m’a permis de mieux comprendre le personnage de Gabrielle.

L’histoire de ces deux femmes qui se battent pour les autres, pour sauver des enfants m’a profondément touchée.

La plume d’Alia Cardyn est addictive, l’alternance des chapitres nous permettant de suivre tantôt Gabrielle et tantôt Mademoiselle Papillon donne le rythme, on veut toujours lire un chapitre de plus afin de revenir avec l’une ou l’autre pour voir ce qui va se passer.

C’est un livre prenant, touchant, bouleversant qui continue de me marquer bien après la fin de ma lecture.

Un petit coup de cœur.

Note : 18/20

A lire si vous aimez : les héroïnes fortes qui se battent pour leur rêve. Les héroïnes qui évoluent.

Fuyez si vous n’aimez pas : les romans où on suit deux héroïnes à deux époques différentes., que l’auteure romance une histoire vraie.

L’article Mademoiselle Papillon d’ Alia Cardyn est apparu en premier sur Grandir avec les livres.


wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Ball Mayhem! APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
News : Le Cercle de pierres Broché - M. W. Craven (Archipel)
wallpaper-1019588
Ernest et Célestine, toujours et à jamais
wallpaper-1019588
La Mer sans étoiles – Erin MORGENSTERN