Sortons à la station-service d'Adeline Dieudonné

Sortons à la station-service d'Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné. (c) Céline Nieszawer.


Sortons à la station-service d'Adeline DieudonnéLe gouvernement belge voudrait nous faire tourner en bourrique avec ses virevoltantes mesures sanitaires concernant le secteur culturel qu'il ne ferait pas autrement. Résultat, on ne sort plus de chez soi. Et on a grandement tort! Lundi prochain par exemple, 13 décembre, jour de la Sainte Lucie accessoirement, on peut se rendre à la Maison Autrique à une soirée Portées-Portraits, l'enthousiasmant cycle de lectures-spectacles porté depuis vingt-deux ans par Geneviève Damas et sa compagnie Albertine.
Inaugurée par Hubert Antoine le 4 octobre (lire ici), la saison 2021-2022 a déjà permis d'entendre la lecture accompagnée de musique des livres d'Elena Ferrante (le 25 octobre), Mathilde Alet (le 8 novembre) et Sébastien Ministru (le 25 novembre), en présence des auteurs la plupart du temps.
Sortons à la station-service d'Adeline Dieudonné Lundi prochain, 13 décembre, jour de la Sainte Lucie accessoirement, ce sera le tour d'Adeline Dieudonné, la romancière belge qui a été LA révélation de la rentrée littéraire 2018 avec son premier roman "La vraie vie" (L'Iconoclaste, 266 pages, lire ici, 300.000 exemplaires vendus), pour son nouveau roman toutefois, "Kérozène" (L'Iconoclaste, 312 pages), sorti au printemps de cette année. Gageons que la trentenaire aux longs cheveux blonds et aux idées claires parlera des deux volumes lors de la rencontre avec le public, à 19 heures, qui précède la lecture-spectacle (à 20h15).
Le texte de "Kérosène" sera lu par Pauline Desmet et mis en voix par Nina Blanc, accompagnée à la guitare, à la contrebasse et au chant par Anaïs Moffarts.
"Kérozène" est-il un second roman ou un roman composé de nouvelles? Les avis divergent et ce sera à chacun de voir. Le livre se déroule dans une station-service des Ardennes, une nuit d'été. Douze personnes s'y trouvent, en compagnie aussi d'un cheval et d'un macchabée. Juliette, la caissière, et son collègue Sébastien, marié à Mauricio. Alika, la nounou philippine, Chelly, prof de pole dance, Joseph, représentant en acariens… Il est 23h12. Dans une minute, tout va basculer. Chacun va devenir le héros d'une histoire, entre lesquelles vont se tisser parfois des liens. Une vision mordante de nos vies contemporaines.
Pratique Où ? Maison Autrique, chaussée de Haecht, 266 à 1030 Bruxelles. Quand? Le lundi 13 décembre. A quelle heure? La lecture-spectacle commence à 20h15. Elle est précédée d'une rencontre avec l'auteure à 19 heures. Durée? 1 heure. Combien? 8 euros (possibilité de visiter toute la maison) Renseignements et réservation indispensable? Par mail à reservations.compagniealbertine@gmail.com
SupplémentEtonnant comme la station-service inspire les écrivains!
  • Alexandre Labruffe dans "Chroniques d'une station-service" (Verticales, 2019, 141 pages, lire ici).
  • Olivier Demangel dans "Station service" (Tohubohu éditions, 2018)
  • Fannie Flagg dans "La dernière réunion des filles de la station-service" (Le cherche-midi, 2015)
  • Anne Bourrel dans "Station service" (Myriapode, 2011)
  • Robert Piccamiglio dans "La station service" (Albin Michel, 1997)


wallpaper-1019588
La V.O. à lire, imho - les comics du 17/08/2022
wallpaper-1019588
Blackwater, tome 3 - La Maison
wallpaper-1019588
Actu Period Drama #30 Les sorties de films historiques et séries historiques
wallpaper-1019588
C'est lundi 15 août 2022, que lisez-vous ?