Grisha, tome 3 : L'oiseau de feu de Leigh Bardugo

Auteure: Leigh Bardugo
Maison d'édition: Milan / France loisir (intégral) 
Genre:  fantasy
Prix:  17,20/ 6,90€
Pages: 430
Date de 1er édition: 2018

Résumé MANIPULATION. PARJURE. TRAQUE.Un royaume au bord du chaos.Un tyran sur un trône d'ombre.Une sainte sans pouvoirs.Sans alliés. Sans armée.Le combat final de la lumière contre les ténèbres.AMOUR. LOYAUTÉ. DÉLIVRANCE.Le salut de Ravka mérite-t-il tous les sacrifices ?Seule l'Invocatrice de lumière en décidera.Grisha, tome 3 : L'oiseau de feu de Leigh Bardugo15/201ère impression: Quel plaisir de replonger dans cet univers. Il est tellement plaisant, riche, original, féerique et complexe. Ce dernier tome nous embarque dans une grande épopée vers la bataille finale. Ce tome ne manque pas de rebondissements et d’aventures. La fin m’a par contre paru un peu rapide, bâclée et prévisible.Parlons des personnages J’étais très heureuse de retrouver les personnages auxquels je suis beaucoup attachée. Ils évoluent énormément et sont donc encore plus intéressants à découvrir. Ils sont également bien travaillés, complexes et attachants, chacun à leur façon.Alina a beaucoup évolué depuis le début de la saga. Elle a appris à maîtriser son pouvoir et à se connaître elle-même. Elle est parfois capricieuse, têtue, indécise et égoïste, ce qui m’a beaucoup énervé par moment. Pourtant j'ai tout de même adoré la retrouver.   Le Darkling qui est un homme de pouvoir, mystérieux, puissant, manipulateur et charismatique, est plus présent dans ce tome-ci, pour mettre en action ses plans toujours machiavéliques pour détenir Le Pouvoir.     Mal, le meilleur ami d’Alinea, est encore  plus mis en avant dans ce tome. C'est un personnage très complexe et touchant. J'ai aimé découvrir ses différentes facettes. C’est sans aucun doute mon personnage favori.    Les personnages secondaires qui gravitent autour d'Alina sont tous aussi passionnants. Ils apportent tous leur pièce à l’édifice et ont tous des particularités intéressantes. Passons à l'histoire de ce livre  L’univers de Grisha est passionnant à découvrir. J’ai été happée et émerveillée par cet univers à l'influence russe. Une ambiance froide, noire, magique et mystérieuse.Ce dernier tome est encore une fois un peu lent ! On a entamé très doucement la course vers la bataille finale. Il y avait tout de même pas mal d'actions, malgré de long moment plus descriptif basés sur la stratégie de guerre. C’était passionnant de découvrir les derniers enjeux de cette guerre. Une bonne histoire de fantasy riche en rebondissements, en actions et en mystères.     J’ai quand même regretté les longueurs et par moment le petit manque d’action. De plus j'ai trouvé la fin assez bâclée, prévisible et rapide.     N'oublions pas de parler du style d'écriture    La plume de Leigh Bardugo m’a enivrée et émerveillée. Sa plume est fluide mais surtout très visuelle. J’ai facilement réussi à imaginer tout cet univers et les personnages. Pour conclure 
 J’ai passé un agréable moment avec le dernier tome de Grisha. C'était avec émerveillement que j'ai replongé dans cet univers riche et complexe. Malgré quelques longueurs et un léger manque d'actions j'ai été captivée. Je trouve que ce troisième tome abouti et intéressant malgré une fin légèrement décevante. C'est tout de même, une bonne histoire de fantasy riche en rebondissements, en actions, en mystères et bien plus encore.
les +
Un univers riche et complexe aux multiples facettes. C’est très immersif et dépaysant. L'ambiance est à la fois noire, froide, magique et mystérieuse.
* C’était avec un grand plaisir que j'ai retrouvé les personnages. Ils ont tous évolué et changé. Ils sont plus aboutis et complexes dans ce dernier tome.
* J’ai eu un petit coup de cœur pour la plume de Leigh Bandung qui m’a fait voyager au pays des Grisha.
* L'histoire en elle-même était passionnante. J'ai adoré accompagner, Alina, Mal et leurs  compagnons dans cette bataille finale pour combattre le Darkling, et sauver Ravka d'un destin funèbre. Stratégie de guerre, rebondissements et combat sont au rendez-vous. 
Les – :
Il y avait un léger manque d’actions par moment, et quelques longueurs.
* Alinéa m’a tapé sur le système à de nombreux moments. Elle m’énerve et j’avais du mal à la comprendre.
* La fin a été bâclée. Je l'ai trouvé extrêmement rapide et prévisible.Une Citation pour se faire une idée de la plume !
Tu seras toujours la fille prête à sacrifier sa vie pour nous sauver, comme dans le Little Palace, le fille qui prend le parti d'une domestique plutôt que celui d'un roi. 

wallpaper-1019588
Tous 2, le roman de Testu est philosophique et spirituel à la fois