Felix Ever After de Kacen Callender

Auteur : Kacen Callender 
Maison d'édition: Slalom 
Genre: contemporain 
Prix:17,95 € 
Pages: 353
Date de 1er édition:2021

Résumé

Felix cumule les étiquettes –; noir, queer, trans –; mais son identité reste trouble. Comment avancer dans la vie quand on n'arrive pas même à savoir qui l'on est ?Alors qu'il lutte pour s'affirmer, le jeune homme va devoir faire face aux critiques et aux jalousies. Mais dans l'épreuve vont éclore les plus grandes amitiés... et la plus belle des histoires d'amour.
Felix Ever After de Kacen Callender
16/201ère impression:Un roman qui a été fortement intéressant et touchant. Il parlera à beaucoup d’adolescents en recherche de leur identité. Ce livre aborde de nombreux sujets de société, ils sont d’ailleurs tous bien traités et travaillés. Un récit touchant, solaire et parfois même instructif.Parlons des personnages   Les personnages sont passionnants à découvrir. Il y a une grande diversité dans les protagonistes, ce qui rend le tout très homogènes et réaliste. Les personnages sonnent juste que ce soit par leurs réactions, leurs actes, leurs envies, leurs peurs, leurs rêves et j'en passe.     Félix est un jeune homme « queer », noir et trans. Il vit un véritable torrent émotionnel. Il essaie tant bien que mal de se comprendre et se trouver, il est toujours en pleine quête d'identité. Le jeune homme est également extravagant, loyal, intelligent, artiste, réservé et parfois... tête à claque. Je me suis beaucoup attachée à lui.    On découvre également d'autres personnages qui gravitent autour de Félix. Son père par exemple qui essaie d'aider son fils comme il peut, ou bien encore ses amis, notamment Ezra. Ses amis représentent une grande diversité de Genre, de culture et bien plus encore. Passons à l'histoire de ce livre    J’ai aimé l’histoire de ce livre. Un livre qui aborde de nombreux thèmes passionnants notamment la quête d’identité, la transition, le racisme, la transphobie, la tolérance, la différence, les relations amicales, familiales et amoureuses. Un roman complet, complexe, touchant et instructif. La quête d’identité de Félix m’a particulièrement touchée, ainsi que les discriminations qu'il doit subir au quotidien. Cette histoire parlera sans doute à de nombreuses personnes.    Par contre je dois bien avouer que je n'ai pas réellement accroché avec la romance trop cousue de fils blanc et légèrement cucul.     N'oublions pas de parler du style d'écriture
  Au début j'ai eu un peu de mal avec la plume de l'auteur qui été assez scolaire et "parlée'. J'ai tout de même apprécié de me retrouver dans la tête de Félix, ce qui m'a permis de mieux comprendre ce qui se passe dans sa tête. Le tout reste tout de même fluide, bien écrit et surtout touchant car l'auteur, par son vécu sait trouver les mots justes.    Pour conclure: Félix ever after est un roman contemporain d'actualité. Même si je ne suis pas la première concernée par ses thèmes j'ai été tout de même très touchée par ceux-ci. Ce livre est une ode à l'amour, à l'acceptation de soi et des autres et à la tolérance. Un livre poignant, bien documenté par le vécu de l'auteur, solaire et instructif. Je le recommande vivement, surtout aux adolescents.
les +:
* Je me suis terriblement attachée à ces personnages. Ils sont parfaitement imparfaits. Ils m'ont semblé très réalistes. Cette palette de personnages  diversifiés, complexe et bien travaillés apportent un gros plus au roman. 
* L'histoire de Félix est touchante sans vouloir faire pleurer dans les chaumières. L’auteur aborde de nombreux sujets, comme par exemple la transphobie, l’homophobie, la différence, la tolérance, le racisme, les relations amicales, familiales et amoureuses ou bien encore la quête d’identité.
*  Ce roman sonne terriblement juste.
* J'ai aimé me retrouver  dans la tête de Félix avec tous ses doutes, ses peurs et ses interrogations. Cela permet de comprendre ce qu’il ressent et traverse. 
Les - : 
*  La romance m'a un peu laissée de marbre. Je l'ai trouvée un peu trop cousue de fil blanc.

* J'ai eu du mal à accrocher à la plume de l'auteur au départ.
Une Citation pour se faire une idée de la plume !
 - Il y a beaucoup de choix. Beaucoup d'étiquettes. Trop. Pourquoi cette obsession de tout mettre dans des cases ?
- Dans un monde parfait, un monde sans transphobie ni aucune forme de rejet de l'autre, on n'aurait sans doute pas besoin d'étiquette. Mais voilà, on est dans un monde imparfait, et quand je suis face à des cons, ça me fait du bien de savoir que je ne suis pas le seul mec trans au monde.

wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Nightwing #88, Seven Secrets #13, et plus
wallpaper-1019588
Miettes (humour décalé) - Stéphane Servant
wallpaper-1019588
Agent of my heart !, tome 2 à 4 (dernier tome) • Maki Enjoji
wallpaper-1019588
Agent of my heart !, tome 2 à 4 (derniers tomes) • Maki Enjoji