"Villa Wexler" de Jean-François Dupont


Titre : "Villa Wexler"Auteur : Jean-François DupontEditions : AsphalteNombre de pages : 208Année de cette édition : 2021


Résumé de l'éditeur : 
« Qui a approché vraiment les Wexler ? Qui a vécu chez eux ? Qui a surtout disparu avec eux ? Seule Aurore en sait plus que moi, bien plus. Mais tous deux, nous avons failli être absorbés voire digérés par le singulier organe qu’était cette famille. »La veille de la rentrée scolaire, la famille Wexler s’installe dans une villa reculée, nichée entre collines et sapins. Le père, personnage charismatique, est le nouveau professeur de français de Mathias, 16 ans. L’adolescent va côtoyer les enfants de cet étrange clan. Il y a Karl, qui ne se sépare jamais de sa carabine. Cheyenne, qui passe son temps à cheval. Et Charlotte, la camarade de classe de Mathias, dont il s’éprend. Alors que les deux jeunes gens vivent un premier amour lumineux, une relation trouble se noue entre monsieur Wexler et l’une de ses élèves.Vingt ans plus tard, Mathias est de retour dans sa ville natale. Il « redouble son adolescence » et replonge dans les zones obscures de son passé.Mon avis :Voici un livre que j'ai bien apprécié.Ce n'est pas le genre d'histoire que je lis habituellement et c'est un tort car j'ai beaucoup aimé cette lecture. Ce fut une véritable découverte et j'ai passé un super moment.Déjà j'ai trouvé la plume de l'auteur très agréable à lire. Elle est tellement fluide qu'on ne voit pas les pages passer. c'est un pur bonheur.Ensuite, les personnages sont très intéressants parce qu'ils ne sont pas faciles à cerner. Que ce soit la famille Wexler, Aurore ou encore Mathias, on sent qu'ils ont vécu quelque chose d'étrange et qu'ils ont une grande part de mystère. Certains sont assez torturés et personnellement, j'aime ce genre de héros. Apprendre à les connaître au fil des pages est un plaisir car plus on en apprend plus on se pose de questions et même à la fin tout n'est pas ultra clair.Enfin, l'histoire est prenante. On n'a pas énormément d'actions ni d'événements mais il y en a assez pour titiller la curiosité du lecteur. On avance dans une atmosphère incroyable un peu pesante mais pas trop. Tout cela donne une lecture qui vous englobe dans son univers. D'ailleurs le lire avec une lumière tamisée en plein automne à été tout simplement parfait.En résumé, c'est un livre que j'ai beaucoup aimé et que je conseille. C'est le premier que je lis de chez Asphalte éditions mais pas le dernier.Je remercie la maison d'éditions et Babelio pour cette belle découverte.Partenariat/service presse

BabelioEditions Asphalte

wallpaper-1019588
Une aventure au Caire (Laury Benero)
wallpaper-1019588
Mon avis sur la série Bienvenue à Sanditon
wallpaper-1019588
Comics coups de cœur de la semaine du 02/07/2022
wallpaper-1019588
Dark Bane, tome 2 : La Règle des Deux - Drew Karpyshyn