West legends T5 : Wild Bill Hickok

West legends T5 : Wild Bill HickokSuite de cette collection consacrée aux légendes de l’ouest qui, après être revenue sur les parcours de Wyatt Eaerp, Billy the Kid, Sitting Bull et Buffalo Bill, s’attarde sur l’emblématique Wild Bill Hickok, soldat admiré de l’Union pendant la guerre civile qui fut ensuite shérif, chercheur d’or et compagnon de route de Calamity Jane. Un as de la gâchette qui mourut d’une balle tirée dans le dos pendant une partie de poker dans un saloon de la tristement célèbre ville de Deadwood en 1876.

Le récit commence en 1869, dans un train. En pleine tempête de neige, ce dernier déraille et les rares survivants de l’accident se retrouvent isolés dans une vallée perdue. Ils ne le savent pas encore mais le danger qui les guette ne vient ni du froid ni des animaux sauvages qui rodent mais plutôt d’un de leur compagnon d’infortune. Wild Bill Hickok, puisque c’est évidemment de lui qu’il s’agit, est monté dans le train pour échapper à une horde de gangsters prêts à tout pour lui faire la peau, sans laisser le moindre témoin derrière eux…

West legends T5 : Wild Bill HickokSi les tomes précédents sortaient parfois des sentiers battus, on a ici affaire à un histoire ultra classique avec les innocents malmenés, les gros méchants impitoyables, la chasse à l’homme en milieu hostile et le feu d’artifice final particulièrement sanglant. Seules petites variations, les femmes ne sont pas des victimes désignées et le « héros » n’est pas là pour défendre la veuve et l’orphelin mais pour sauver sa peau. Une forme d’égoïsme plutôt atypique, qui ne rend pas le bonhomme particulièrement attachant mais lui confère un petit côté badass pas déplaisant.

Un western qui respecte à la lettre les canons du genre, sans véritable surprise donc, mais également sans défaut majeur. Ça se lit d’une traite et avec plaisir, même si l’on sait dès le départ à quoi s’attendre. Un album à réserver aux amateurs de grands espaces et des figures mythiques de l’Ouest sauvage. 

West legends T5 : Wild Bill Hickok : forty bastards de Nicolas Jarry et Laci. Soleil, 2021. 56 pages. 15,50.

West legends T5 : Wild Bill Hickok

wallpaper-1019588
Calendrier de l’avent 2022
wallpaper-1019588
C’est le premier, je balance tout #23
wallpaper-1019588
La Pépite d'or à la Belge Marine Schneider
wallpaper-1019588
[Bilan mensuel] • Novembre • 2022/11