Affaire n°497: "Je suis née à Bergen-Belsen" de Yvonne Salamon et Frédérique Agnès.


Auteur du rapport d'enquête: Yvonne Salamon
Assistante: Frédérique Agnès
Victime: Je suis née à Bergen-Belsen
Taille de l'arme: format poche
Type d'arme: Monpoche
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 152
Prix de la caution versée: 6 euros 50
Date du meurtre: septemre 2021


Résumé de l'enquête: Naître dans un camp de la mort. A bergen-Belsen, en Allemagne. Et, malgré les nazis, la famine, la crasse et les maladies, y survivre six longs mois. Avec, à côté de soi, des dizaines de milliers de déportés exterminés. Tel est le destin incroyable qu'Yvonne Salamon raconte dans ce livre. Un ouvrage où elle décrit aussi celui de sa mère, Hélène, Polonaise immigrée en France, agent de liaison dans la Résistance arrêtée par la Milice le 10 février 1944. Une mère torturée, emprisonnée puis déportée, enceinte donc.Je suis née à Bergen-Belsen retrace la vie extraordinaire de ces femmes. Un récit à deux voix où Hélène livre un témoignage puissant tandis qu'Yvonne questionne l'Histoire, son identité, allant jusqu'à dévoiler d'incroyables secrets familiaux.Cet ouvrage aussi intense que bouleversant révèle ce qu'il y a de plus terrible et contrasté dans l'être humain: sa barbarie comme son humanité.
Les premières lignes du rapport d'enquête: 
Je m'appelle Hélène Salamon. Je suis juive. Née en Pologne en 1905. Arrivée en France en 1924. Mère de famille. Sage-femme. Et, à partir de 1943, résistante. C'est ce qui me vaudra d'être arrêtée, emprisonnée, torturée puis finalement déportée dans le camp de concentration de Bergen-Belsen, en Allemagne. Un destin semblable à tant d'autres. A ce détail près: j'arrive dans le camp enceinte de quatre mois. Avec une obsession: mettre au monde mon enfant.

Mon avis sur le rapport d’enquête:J'ai reçu ce livre grâce aux éditions Mon poche.
Le roman nous faire partager le passé d'Yvonne Salamon, enfant né dans le camp de Bergen-Belsen.
L'histoire est entre le roman biographique et un récit qu'une femme peut raconter.
Si l'histoire a du être éprouvante à évoquer, à raconter et à retranscrire ensuite, elle est aussi prenante à lire.Personnellement, cette époque m'intéresse particulièrement et je prends toujours plaisir à découvrir de nouveaux récits et témoignages.
Les chapitres sont assez courts. Yvonne Salamon alterne entre des passages la concernant et d'autres concernant sa mère.Frédérique Agnès est arrivée à travers son écriture à nous faire entrer dans le camp, à nous faire vivre les horreurs que ces femmes ont vécues.Certains passages sont parfois dures à lire surtout lorsque l'on sait que tout ce qui est écrit est réel.
Les descriptions sont présentes mais juste celles nécessaires pour que le lecteur se rendent compte de l'atrocités des faits. Ainsi il n'y a pas de descriptions trop précises. Le réçit dans son intégralité est vraiment adapté à un large public. Je pense que ce roman témoignage pourrait intéresser les collégiens pour leur faire découvrir un autre vision des camps.
Dans le livre il y également quelques photos et des documents montrant peut-être aux plus septiques que tout est réelement arrivé. 
Yvonne Salamon rend un très bel hommage à sa mère, une femme pleine de courage et prête à tout pour sauver sa fille.Même si l'auteure à connu le camp d'une façon peu ordinaire, et qu'elle ne sens souvient pas, je pense qu'au fond d'elle même cette période reste malgré tout gravé en elle.
Un roman témoignage touchant et réaliste que je vous conseille de lire. On ne ressort pas indemne des camps de concentration mais on ne peut pas non plus ressortir de cette lecture sans être touché et bouleversé par cette histoire.
Vous avez lu ce roman ? Qu'en avez-vous pensé ? Si vous ne l'avez pas lu, mon avis vous donne-t-il envie de le découvrir ?

wallpaper-1019588
Endroll back, tome 3 (Dernier tome)
wallpaper-1019588
Une vie d'ado post-68 en chansons
wallpaper-1019588
PALM #73 - Décembre 2022
wallpaper-1019588
Calendrier de l’avent 2022