Moon River - Fabcaro

Moon River - FabcaroBetty Pennyway, célèbre actrice d’Hollywood, vient de subir une terrible agression pendant son sommeil. Bien que le coupable ait oublié son cheval dans le lit de la victime, le lieutenant Baxter, en charge de l’enquête, dispose de peu d’indices…

Voilà voilà, Fabcaro est de retour avec un récit au long cours et on se bidonne à (presque) chaque page. J’avais pourtant fini par me lasser de son humour absurde. La suite d’Open Bar l’an dernier m’avait donné l’impression de tourner en rond, comme si l’auteur de Zaï Zaï Zaï avait fini par s’enfermer dans une routine, une méthode qui a fait ses preuves et qu’il aurait décidé d’user jusqu’à la corde. 

Moon River - FabcaroMême s’il ne se renouvèle pas fondamentalement dans ce Moon River (utilisant par exemple toujours - mais moins que d’habitude - le gaufrier de six cases identiques où seul le texte change d’une case à l’autre), il montre sa maîtrise du running gag, son génie du non-sens et son art consommé de l’autodérision. Il y a l’enquête sans queue ni tête qui avance malgré tout avec une logique plutôt cohérente. Il y a les dialogues à hurler de rire. Et puis il y a l’insertion dans le récit du quotidien de l’auteur, un auteur qui a du mal à convaincre son éditeur du bienfondé de son scénario et qui est la honte de ses filles tant ledit scénario risque de faire d’elles des parias auprès de leurs connaissances. Cette incursion de l’autofiction dans la fiction est hilarante et suffisamment bien dosée pour ne jamais devenir trop envahissante, bref elle fonctionne à merveille. 

 Niveau dessin les décors sont comme d’habitude réduits au strict minimum et les visages toujours aussi peu expressifs, même si celui de Betty Pennyway est finalement le nœud de l’intrigue (si je puis dire et si je puis oser un brin d’humour au ras des pâquerettes – private joke pour celles et ceux qui ont lu l’album).

Un régal de bout en bout. Il n’y a décidément que Fabcaro pour me faire autant rire en BD. 

Moon River de Fabcaro. Éd. Six pieds sous terre, 2021. 80 pages. 16,00 euros.

Moon River - Fabcaro

wallpaper-1019588
King’s game, tome 1 à 5 • Nobuaki Kanazawa et Hitori Renda
wallpaper-1019588
King’s game, tome 1 à 5 • Nobuaki Kanazawa et Hitori Renda
wallpaper-1019588
L'autre proposition de la PdM #79
wallpaper-1019588
Beta ray bill par daniel warren johnson : grand spectacle en grand format chez panini