Comment vexer un vampire de Alice Winters

Je lis très peu de romance gay quel que soit son sous-genre, cependant, je dois bien avouer que ce titre m'a interpelé. Et ensuite est venu le résumé. De l'urban fantasy avec beaucoup d'humour et l'envie de changer un peu de registre amoureux on fait que je me suis lancée dans cette lecture... et puis, je trouve la couverture plutôt sympa.

De quoi parle Comment Vexer un vampire ?

Un vampire possessif et un humain en danger. Coup de foudre assuré ?

Finn
Intégrer la seule unité d'élite composée de vampires était la partie la plus facile. Gérer mon nouveau partenaire, un ancien vampire, qui semble obnubilé par l'idée de me manger ? Jamais aucun humain n'avait mis les pieds dans cette unité, et Marcus est bien décidé à ce que cela ne change pas. Si seulement c'était mon seul problème... Traqué, j'ai presque tout perdu. Cette unité est mon dernier espoir d'une vie plus ou moins normale.

Marcus
À la seconde où cet humain casse-crocs est arrivé dans l'unité, j'ai su que je devais me débarrasser de lui. Tout le monde est rapidement tombé sous son charme, mais il refuse de voir le danger qu'il encourt à nos côtés. Pourtant, à force de côtoyer cet enquiquineur de première, je dois me rendre à l'évidence : il manque quelque chose dans ma vie. Tandis qu'un groupe se forme et menace d'ébranler l'alliance entre humains et vampires, mon unité est prise pour cible. Et le danger n'est jamais bien loin.

D'entrée de jeu, nous savons que le style sera humoristique avec tout de même un peu de sensualité et une bonne dose d'enquête paranormale qui nous tiendra en haleine.

Finn, l'humain, est un personnage qui est attachiant. Cependant, sous ce vernis d'humour parfois un peu lourdingue et qui ne semble jamais s'arrêter, se cache un homme brisé. Et ce, dans tous les sens du terme. L'humour, il s'en sert comme une arme et dès qu'il croise les beaux yeux de Marcus, un vampire taciturne qui a du mordant ( et pas forcément parce qu'il a des crocs) il jette son dévolu sur lui.

À force de persuasion, Finn a réussi à intégrer l'unité d'élite qui n'est composée que de vampire s. Finn ne le fait pas simplement par caprice, mais a un but qu'il garde pour lui-même si nous, lecteur.ice. s savons pourquoi il le fait.

En toute franchise, je me suis totalement attachée à ce personnage ambivalent qui cache de profondes blessures. Il s'amourache, en quelque sorte, de Marcus un peu pour casser les pieds à son nouveau collègue... une sorte de lubie ou de jeu. Mais très vite, le vampire, malgré son côté froid et grincheux s'attache à lui. J'ai vraiment apprécié la manière dont leur relation avance avec cet humour tranchant qui sert autant d'arme que de défense, et ce, pour les deux hommes.

Si la romance entre nos héros n'est pas en reste, il y a la part belle à une enquête policière qui frise avec le thriller et qui est très bien menée. J'ai aimé la suivre tout en regardant Finn et Marcus évoluer ensemble. Et puis, si nos protagonistes sont sur les devants de la scène, leur entourage n'est pas en reste et ne sert pas que de faire valoir. C'est très agréable.

Quant au style de Alice Winters, je n'ai rien à y redire. E lle a une écriture fluide, prenante et oui, elle manie très bien l'humour sans que cela ne soit redondant ou trop lourd. Ces héros sont bien travaillés et j'ai aimé la manière dont elle amène les réflexions de Finn ou bien même celles de Marcus. Autre petit point qui m'a plu dans ce premier tome est le chien de Marcus et la relation qu'a ce dernier avec Finn.

Au final, je ne regrette pas mon choix de lire ce premier tome. J'ai découvert un univers intéressant avec des personnages passionnants et drôles. La relation entre Finn et Marcus, sous le coup de l'humour, passe mieux que je ne le pensais. Bref. Autant vous dire que je serai au rendez-vous du second tome. Une jolie découverte pour moi.

Comment vexer un vampire de Alice Winters Comment vexer un vampire de Alice Winters

Un premier tome drôle, addictif avec des personnages passionnants à suivre. La plume d'Alice Winters est fluide et agréable. J'ai beaucoup aimé !


wallpaper-1019588
King’s game, tome 1 à 5 • Nobuaki Kanazawa et Hitori Renda
wallpaper-1019588
King’s game, tome 1 à 5 • Nobuaki Kanazawa et Hitori Renda
wallpaper-1019588
L'autre proposition de la PdM #79
wallpaper-1019588
Beta ray bill par daniel warren johnson : grand spectacle en grand format chez panini