Les MacCoy, tome 1 : L'Ogre et le Chardon - Alexiane Thill

Les MacCoy, tome 1 : L'Ogre et le Chardon - Alexiane Thill

Les MacCoy, tome 1 : L'Ogre et le Chardon - Alexiane Thill

Titre : L'Ogre et le Chardon (tome 1)

Les MacCoy, tome 1 : L'Ogre et le Chardon - Alexiane Thill

Les MacCoy, tome 1 : L'Ogre et le Chardon - Alexiane Thill

Après de multiples recommandations sur la série Les MacCoy d'Alexiane Thill, je n'ai pu m'empêcher de sauter sur l'occasion d'acheter le premier tome et de le faire dédicacer à l'occasion de Festival New Romance 2019. Depuis, il m'attendait sagement dans ma PAL. J'avais à la fois hâte de le découvrir (vu tous les bons avis) et un peu peur aussi de certains aspects. Ce qui fait que je ne le sors de ma PAL que... deux ans après. Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais.

Avant de vous parler de mon ressenti, quelques mots sur l'histoire des MacCoy. Dans ce premier tome, nous suivons Phèdre qui débarque à Edimbourg dans le seul but de se faire oublier. Elle suit les dernières volontés de son père en entreprenant ce voyage mais ne s'attendaient surement pas à tomber dans une guerre entre des clans. Très vite, elle rejoint le clan MacCoy dont les traditions sont ancrées et pourraient bien jouer un rôle plus grand encore dans ce conflit.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, je savais que j'allais avoir quelques soucis concernant la violence et le côté possessif/contrôleur des personnages masculins. Bon, concrètement, le démarrage de L'Ogre et le Chardon nous met dans l'ambiance, âme sensible, s'abstenir. Le passage est violent, dur et donne une idée de la suite.

Pour le coup, si ce passage s'est révélé difficile, je me suis dit que mes peurs s'étaient finalement envolées rapidement. Il faut dire que la plume de l'autrice, Alexiane Thill, est hyper addictive ! Je ne m'attendais pas à autant accroché et surtout, si vite. C'est simple, je me suis faite violence pour ne pas engloutir ma lecture le premier soir et m'en laisser un peu pour le lendemain. Le style est un juste équilibre entre descriptions et dialogues. On s'imagine aisément les décors et on s'immerge rapidement dans l'histoire.

Parlons maintenant un peu personnage. Phèdre, alias Ed, est une héroïne au lourd passé. On s'en rend vite compte avec les quelques flashs que nous avons de son passé. Autant vous dire que j'avais la gorge nouée rapidement. Mais malgré ses faiblesses, elle se montre tout de même courageuse, forte et déterminée. Face au clan MacCoy et cette avalanche de testostérones, elle ne s'aplatie pas mais sait tout de même ne pas faire trop de vague quand cela est nécessaire. J'ai beaucoup aimé son évolution et sa relation avec Caleb, qui pourtant n'est pas sans ombre.

Caleb MacCoy est clairement un highlander. Nous sommes bien avec un chef de clan dominant. Ses manières sont parfois un peu rudes mais on sent rapidement que son personnage a encore beaucoup à dévoiler. Car pour le moment, entre deux moments mignons avec Phèdre, on a également beaucoup de tension sexuelle et d'enjeux stratégiques. J'aime assez ce mystère qui plane autour de lui et suis curieuse d'en apprendre plus.

La romance arrive assez rapidement et en même temps elle se fait désirer. Si c'est clair comme de l'eau de roche que nos personnages craquent l'un pour l'autre, les choses avancent cependant un peu plus lentement. Ce que je trouve vraiment cool. D'autant que tous les deux me font mourir de rire à se provoquer. Pourtant, je ne vous cache pas qu'un passage m'a faite grincer des dents et laissée totalement sur le ... Je ne citerais pas celui-ci dans ma chronique pour que vous gardiez le suspense mais... oui, je pense que ce passage n'aurait pas existé, j'aurais pu avoir un coup de cœur pour ce premier tome. Paradoxalement, il m'a également émue aux larmes, ce qui en soit n'est pas une mince affaire.

Côté intrigue, j'ai été happé par cet affrontement entre clan, les enjeux stratégiques derrières mais aussi toutes ces traditions mises en avant. Le mystère autour du passé de Phèdre, mais aussi du lien entre MacCoy et Campbell, les rapports tendus entre chaque clan et la vérité sur notre héroïne, tant d'éléments qui font qu'on est pleinement dans l'histoire. Je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Comme je vous le disais au début, la plume de l'autrice est terriblement addictive. A tel point que les pages s'enchainent, les rebondissements aussi et on arrive rapidement à la fin de ce premier tome. Et là, grosse claque pour moi avec le "A suivre". Je l'avoue, je ne savais absolument pas si les tomes suivants étaient des tomes compagnons ou une suite à proprement parlé. Je suis donc restée ébahie devant mon livre en me disant que je ne pouvais absolument pas attendre le Festival à Reims pour le tome 2.... Que je me suis empressée de me faire livrer le lendemain.

En conclusion, je ne sais pas si cela vient du fait de mes dernières lectures (très très érotiques et violentes) ou du fait que l'autrice à une plume telle, quelle me fait oublier les quelques éléments auxquels habituellement je prête plus attention, mais j'ai adoré ma lecture de ce premier tome de MacCoy ! Je ne pensais pas que j'apprécierais autant avec le seuil de violence et le côté dominant des personnages masculins ainsi que la condition de la femme dans l'histoire, mais... ça a bien fonctionné sur moi. Phèdre et Caleb m'ont beaucoup plu et j'ai hâte de les retrouver dans le second tome !

Les MacCoy, tome 1 : L'Ogre et le Chardon - Alexiane Thill


wallpaper-1019588
La Horde du contrevent – Alain DAMASIO
wallpaper-1019588
BRUSSELS - Ever Meulen ♥♥♥♥♥
wallpaper-1019588
Wild Bikers
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Dragamonz AR Battle APK MOD (Astuce)