Seule la haine

Seule la haineTitre : Seule la haine

Auteur : David Ruiz Martin

Éditeur : Taurnada

Parution : 10/06/2021

Format : poche

Nombre de pages : 252

Prix : 9.90 €

Résumé de l'éditeur :

Persuadé que le psychanalyste Larry Barney est responsable du suicide de son frère, Elliot le prend en otage dans son cabinet. Sous la menace d'une arme, Larry n'a pas d'autre choix que de laisser l'adolescent de 15 ans lui relater ses derniers mois. Mais très vite, c'est l'escalade de l'horreur : Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l'abject et de l'inhumanité. Tandis que les détails scabreux se succèdent, une seule idée l'obsède : celle de s'en sortir, à tout prix… Un thriller psychologique qui va vous retourner la tête !!

Mon avis :

Je suis une grande lectrice de thrillers et tout particulièrement de ceux édités dans cette maison d'édition qui trouve toujours de vraies pépites (je ne sais pas comment ils font mais ils ont un vrai don !). J'aime également beaucoup l'auteur dont j'ai déjà lu plusieurs romans. Mais là, je suis légèrement passée à côté de ce huit clos très particulier.

Nous assistons ici à une prise d'otage. Larry Barney, psychanalyste est retenu prisonnier dans son propre cabinet par Elliot, un jeune homme persuadé que ce dernier est responsable de la mort de son frère. Après avoir eu peur pour lui-même, Larry va vite comprendre qu'il va vivre des heures interminables avec ce fou...

J'ai mis beaucoup de temps (trop) à rentrer dans l'histoire. La première partie est trop longue et ennuyeuse pour moi. Elliot explique sa vie et ce qui a mené à la mort de son frère, il tente de faire comprendre au médecin comment tout est arrivé et surtout, pourquoi ils en sont là aujourd'hui tous les deux. On sent la folie du jeune homme, on comprend qu'il est mal dans sa peau et qu'il a vécu des choses difficiles qui l'ont mené jusqu'ici. Mais je n'ai pas accroché à cette interminable explication dont je ne voyais pas le bout.

Par contre, la deuxième partie est bien plus rythmée, on comprend tout d'un coup, Elliot se révèle et là, tout se remet en route. Elliot est perturbé mais Larry comprend trop tard ce qu'il se passe réellement dans ce cabinet. Le lecteur s'est fait berner tout comme le psychanalyste. J'ai aimé l'esprit torturé d'Eliott qui est finalement un vrai manipulateur. Grâce aux mots de l'auteur, on le voit fragile émotionnellement et il m'a vraiment fait peur. Comment voit-il la fin de cette prise d'otage ? Il a vécu des choses horribles et il a trouvé, en la personne de Larry, une oreille attentive. Une deuxième partie pleine de révélations ! Alors bien sûr, on se rend compte que la première partie était bien évidemment très utile mais bon, elle aurait peut-être pu être plus rythmée.

Certaines scènes sont difficiles à lire et je préfère prévenir les âmes sensibles que ce thriller n''est pas pour tout le monde. Il faut vraiment être fan de psychologie et ne pas avoir peur pour lire cette intrigue qui révèle des moments douloureux de violence.

Même si le début, pour moi, est bien trop long, j'ai adoré la deuxième partie où on découvre qu'on se trompe depuis le début et où on apprend, en même temps que Larry, une histoire sordide pleine de mensonges et trahisons.

Achetez ce livre sur Amazon.fr !
Achetez ce livre sur la librairie Eyrolles !
Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Aurores Boréales, tome 3 : Changement de rythme (Freya Barker)
wallpaper-1019588
Jeu non intentionnel • Logihy
wallpaper-1019588
Jeu non intentionnel • Logihy
wallpaper-1019588
Brunetti et le mauvais augure de Donna Leon