Hell - Magali Inguimbert

Hell - Magali Inguimbert

Hell - Magali Inguimbert

Auteur : Magali Inguimbert

Hell - Magali Inguimbert

Hell - Magali Inguimbert

Je ne connaissais pas encore la plume de l'autrice et j'étais curieuse de découvrir Hell, un roman dans le résumé est assez intriguant. Je m'y suis donc plongée sans attente particulière.

Dans Hell, nous faisons la connaissance de Jessie. La jeune fille est envoyée chez son oncle et sa tante pour une raison obscure qu'on ne connait pas encore. Tout ce que l'on sait, c'est qu'elle broie du noir, a changé radicalement de look et se renferme jour après jour. Ajouté à cela une petite rébellion typique de l'âge, sa mère voit son séjour chez eux comme une seconde chance pour elle, un nouveau départ. Mais les démons du passé ne sont jamais très loin et il devient difficile de repousser Austin, qui semble voir derrière son apparence.

Au début de ma lecture, j'étais assez partagée. La plume de l'autrice est assez fluide, agréable et les pages se tournaient sans problème. Pour autant, j'ai eu quelques déboires avec notre héroïne Jessie. Même si on sait que cette apparence, ce comportement cruel et sombre ne sont que le reflet d'un passé qu'on devine petit à petit, j'avais tout de même envie de la secouer. Je l'ai trouvé beaucoup dans le jugement, notamment avec son oncle et sa tante, on a à faire à une héroïne en colère, qui rejette tout d'un bloc pour rester seule et ne pas avoir à sortir de sa coquille.

Fort heureusement, pour contre balancer cette noirceur, vient Austin. Ce garçon est clairement une perle. Le rayon de soleil de ce roman. Car vous vous en rendrez vite compte, Hell aborde de nombreux sujets forts et difficiles. Austin vient donc éclaircir tout cela. Certes, il est un peu cliqué quand on y pense, mais on lui pardonne aisément cela. Il a de l'humour, mais pas trop, il est attentif et observateur et surtout, très à l'écoute. J'ai aimé sa personnalité, qui tranche avec celle de Jessie et cette douceur qu'il a pour elle.

Si très vite, on comprend qu'entre ces deux là, la romance arrive, elle n'est pour le coup absolument pas rapide. C'est même tout l'inverse. On peut naturellement la qualifié de slow-burn. Jessie et Austin sont mignons à souhait, hésitants parfois dans leur comportement l'un avec l'autre. J'ai aimé cette évolution lente, prévisible, certes mais appréciable tout de même. Entre eux, c'est avant tout une relation d'amitié qu'ils nouent, mais en plus, Jessie et son passé en sont le principal obstacle.

Un obstacle que j'ai trouvé plutôt bien traité dans l'ensemble. Le traumatisme de ce qu'a vécu Jessie est bien creusé. Pour une fois, il n'est pas juste là pour poser les bases d'une histoire, non, il fait partie prenante de l'histoire d'Hell. Sa réticence à s'ouvrir aux autres, la difficulté pour elle de faire confiance, et d'accepter d'être toucher par les autres sont des éléments qui ajoutent au réalisme de l'histoire.

En revanche, si je parle de son ensemble, c'est parce que j'ai trouvé la résolution de cette affaire, le dénouement final et la façon dont cela se déroule trop juste. Manipuler la vérité pour faire justice, c'est quelque chose que je n'accepte pas, même si les intentions sont bonnes. De plus, j'ai trouvé cela trop rapide dans la conclusion, trop simple et trop facile. Au final, j'ai trouvé que cela manquait d'approfondissement dans la dernière ligne droite du roman. Dans la réalité, on sait à quel point ses affaires mettent du temps à être résolues. Du coup, j'ai trouvé qu'ici on restait sur notre "faim".


Côté rythme je dirais que c'est en dents de scie. La première partie nous présente une héroïne en colère. Il m'a fallu un temps pour m'attacher à elle et passer au delà son côté tête brûlée. Certains passages étaient un peu lents et il est vrai qu'il y avait quelques répétitions. Puis, vient les moments avec Austin, ceux où elle commence doucement mais surement à s'ouvrir et laisse son côté cruel en retrait. Et là, on apprécie pleinement la lecture.

En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture avec Hell. Il y a eu du bon, notamment un personnage masculin vraiment attachant, une ambiance musicale forte (Marron 5, que j'adore), et une belle évolution de l'héroïne. Le roman aborde de nombreux sujets importants et forts parfois avec beaucoup de réalisme. Pour autant, quelques éléments ne m'ont pas totalement convaincu, comme le dénouement final concernant le personnage de Jessie, la facilité avec laquelle cela se conclue ou encore le rythme, pas toujours entrainant.

Hell - Magali Inguimbert


wallpaper-1019588
Les sorties livresques d'octobre 2022
wallpaper-1019588
Chronique : Alien 3 le scénario de William Gibson - Pat Cadigan (Bragelonne)
wallpaper-1019588
Bilan #112 (Septembre 2022)
wallpaper-1019588
Lancement du choix Goncourt de la Belgique 2022