Dernier rêve avant la mort

Je continue de piocher dans ma PAL, et retrouve avec plaisir l’inspecteur Dumontel. Personnage principal des polars de Franck Linol, ce flic 100% pur Limousin va s’éloigner cette fois-ci de sa zone de confort et de ses enquêtes habituelles. Prêts pour une virée dans le Pays Basque ?

Dernier rêve avant la mort

280 pages – Éditions La Geste – Broché – E-book (10/2018)

Ce qu’il en est :
Si vous avez déjà lu des enquêtes de Dumontel, vous savez que son Limousin natal lui est cher, comme ses habitudes, son entourage et ses façons de faire. Une fois n’est pas coutume, dans ce Dernière rêve avant la mort, il part à la recherche de son fidèle lieutenant et ami : Dany Marval, disparu depuis trois jours. Personne ne s’en était inquiété, puisqu’en bon surfeur il passait ses vacances à Biarritz.

Chouette, du soleil, l’océan, l’air marin… Que nenni ! L’enquête officieuse de Dumontel, aidé par la capitaine Sarah Delplan, va le mener sur des pistes aussi secrètes qu’inattendues, avec un goût de contre-espionnage et tout les bâtons dans les roues que cela occasionne. Entre un axoa* et deux verres de (bon) vin en terrasse, tout ça nous permet en plus d’en apprendre davantage sur la vie privée de Marval et son compagnon Mickaël, qui nous offre une vision non touristique de l’accueil marocain.
Depuis Biarritz, Dumontel remue ciel et terre pour trouver des indices le menant à Marval, mais difficile d’agir quand on n’est pas en service et hors de sa zone d’action habituelle. Les liens se tissent au fil des pages, et on comprend assez rapidement le rapport entre la disparition de Dany Marval et les activités de Mickaël.
En revanche, on se demande jusqu’au bout comment Dumontel et sa co-équipière occasionnelle vont résoudre ce maelström de questions avec si peu de renfort, et dans le même temps sauver le jeune lieutenant.

Ce roman se lit rapidement, et Franck Linol ménage le suspense jusqu’au bout. Dans cette nouvelle enquête de Dumontel, le ton et l’ambiance qu’on aime tant sont au rendez-vous, tout comme les références musicales qui nous rapprochent des personnages sur quelques lignes en laissant parfois un petit air en tête (Wouldn’t it be nice, Beach Boys). Et ce qui est appréciable, c’est que même en lisant les aventures de notre inspecteur Limousin favori dans le désordre, on prend plaisir à les suivre, et la compréhension des événements – même personnels – n’en est pas altérée.
Il me reste encore quelques unes de ses enquêtes à découvrir (je n’ai donc pas fini de vous en parler ! 😉 ), mais pour la première fois dans ce 11ème « épisode », on tremble un peu pour ce flic bourru, efficace, intransigeant, mais tellement humain.

Alors pour être franche, ça n’est pas mon roman préféré de l’auteur, mais ça reste un très bon moment de lecture qui passe trop vite. Évidemment, on en redemande !


* Axoa : Spécialité basque à base de veau et piment d’Espelette


wallpaper-1019588
Pomélo+Co, des soins naturels pour vos cheveux
wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Nightwing #92, Power Rangers #19, et plus
wallpaper-1019588
La trilogie Angie s'achève de façon trépidante
wallpaper-1019588
Donald, le chevalier déjanté T1 (Ambrosio, Gatti, Pesce, L. et A. Pastrovicchio, Canglialosi) – Unique Heritage Editions – 9,95€