La tectonique des plaques, tome 3, Margaux Motin

Bonjour tout le monde !!! 🤗

J’espère que vous allez tous très bien en ce samedi, de mon côté ça va. Je profite de mon temps de pause pour vous écrire une chronique à propos du troisième tome du roman graphique de Margaux Motin. J’ai déjà chroniqué les deux premiers dont vous pouvez retrouver mes articles ici.
Pour ceux qui ne connaissent pas, Margaux Motin est très présente sur Instagram où elle montre ses illustrations. Je la suis depuis pas mal d’années et je n’avais pas encore lu ce qu’elle faisait. Je vous met son compte ici pour ceux que ça intéresse : @margauxmotin.

Résumé :

La tectonique des plaques, tome 3, Margaux Motin

Auteur : Margaux Motin

Genre : Humoristique, Contemporain

Édition : Delcourt (Tapas)

Année : 2013

Nombre de pages : 251 pages

Fait partie de la saga J’aurai adoré être ethnologue

« Tout est sur le point de changer et rien ne pourra arrêter ça. C’est la nature, c’est la tectonique des plaques.« 
Being Human, saison 1, épisode 1.
Margaux est une mère de 35 ans qui élève seule sa fille et vit une nouvelle histoire d’amour avec son meilleur ami pour qui elle décide de changer radicalement.

Mon avis :

À l’image des précédents tomes, nous sommes face à un roman graphique. Margaux Motin y raconte sa vie, ses déboires amoureux, familiaux, sentimentaux, sa passion incontrôlable pour les chaussures, le vin et les soirées entre copines. Étant donné que c’est la suite chronologique de sa vie, il vaut mieux lire la saga dans l’ordre. En revanche, si vous suivez cette illustratrice sur les réseaux sociaux vous savez où elle en est dans sa vie privée donc vous ne serez pas perdus.

La BD est rangée dans la catégorie humour mais ne vous attendez pas à rire aux éclats non plus. Nous sommes plus sur du comique de situation par rapport à sa vie. Les périodes difficiles comme la séparation avec le papa de sa fille, se sentir perdu et démuni, ne plus savoir quelle direction prendre dans la vie, sont imagées sous forme de métaphore que j’ai trouvé jolies.

Si vous vous rappelez bien, je n’avais pas trop accroché aux tome 1 et 2 que je trouvais trop vulgaires en terme d’écriture et je n’avais pas réussi à m’identifier aux situations décrites. Là, même si je n’ai pas du tout la même vie qu’elle, j’ai préféré. C’est plus doux, pleins d’espoirs et d’amour avec son histoire avec son meilleur ami, on voit Margaux revivre et renaître au fil des pages. C’est très réussi, le tout rempli de tendresse, de rire, de sourire et de tracas du quotidien.

La tectonique des plaques raconte la séparation amoureuse de Margaux et sa relation avec son meilleur ami, le tout saupoudré d’amitiés, de famille, de rire, de chagrins, de déboires, de remises en question, de soirées entre copines. Après les larmes vient toujours le sourire.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Vous connaissiez Margaux Motin et son travail ? N’hésitez pas à me dire tout cela dans les commentaires je serais ravie d’en discuter avec vous ⬇

Je vous souhaite un très agréable week-end et je vous retrouve la semaine prochaine pour de prochains articles 🐥

Laure


wallpaper-1019588
Brunetti et le mauvais augure de Donna Leon
wallpaper-1019588
L’harmonie de sa mélodie (H.E.R.O. #3.5) de Victoria Sue
wallpaper-1019588
La Déferlante, la revue des révolutions féministes #1
wallpaper-1019588
Un petit geste – Jacqueline Woodson et E. B. Lewis