Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

 Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

De nombreuses arrivées cette semaine, de très belles lectures en perspective ☺.  Suis contente mais vivement des congés car pour l'instant j'ai du mal à suivre ..

Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

J'ai vraiment envie de retrouver la plume d'Amélie Antoine

Le bonheur l'emportera   -   Amélie Antoine


Ils ont rejoint mon Himalaya à lire












XO Editions
Parution : 21 mai 2021
Pages : 384
ISBN : 9782374483528
Prix : 19.90 €
Présentation de l'éditeur
Elle s’appelle Sophie, elle est dynamique, débordée, et elle déteste lâcher prise. Son enfant, Maël, est différent. Très différent. Elle le sait mais ne l’accepte pas…
Joachim, le père, lui, est un homme engagé. Un combattant. Il aimerait que Maël soit enfin lui-même, libre et heureux dans son corps. Mais il ne sait pas comment l’aider à sortir de son enfermement.
Une famille comme tant d’autres. Déchirée. Dépassée. Au bord du chaos. Il suffit pourtant d’une étincelle pour faire jaillir la lumière. Et croire de nouveau à la possibilité du bonheur…
Un roman tendre et lumineux
Une histoire bouleversante
Un roman graphique qui nous raconte le drame de Cestas
Crépuscule des pères -  Renaud Cojo et Sandrine RevelIls ont rejoint mon Himalaya à lire

Les arènes bdParution : 17 juin 2021Scénario : Renaud CojoDessins : Sandrine RevelPages : 168Prix : 20 €
Présentation de l'éditeur 2016, alors qu’il est en pleine procédure pour l’obtention de la garde alternée de sa fille Lise, Thomas découvre par hasard le « drame de Cestas » (1969), qui fut l’un des premiers faits divers médiatisés à outrance. Au terme d’une véritable enquête, il reconstitue le puzzle de cette tragédie.
Les autres réceptions pour mon plus grand bonheur sont belges.  Envie de découvrir un premier roman d'une auteure brabançonne
Soleil bas  -   Emilie HamoirIls ont rejoint mon Himalaya à lire
AcademiaParution : 18 mai 2021Pages : 144
ISBN : 978-2-8061-0589-9
Prix : 14.50 €
Présentation de l'éditeur
Il y a vingt ans, Rose a disparu, laissant ses enfants, Anna et Paul, seuls avec leur père Léo. Un jour de canicule, la sonnette de l'appartement d'Anna retentit. Son frère Paul, qui a coupé les ponts avec sa famille depuis longtemps, vient lui annoncer la mort de leur père. Anna revient dans la maison de son enfance, au bord de la forêt. Passé et présent s'entrecroisent. Qui étaient réellement ses parents et qu'est-il arrivé à Rose ?
Poésie au programme avec deux réceptions de "L'arbre à paroles"
Soixante-neuf selfies flous dans un miroir fêlé  -  Karel LogistIls ont rejoint mon Himalaya à lire
Maison de la poésie d'AmayL'arbre à ParolesCollection  IfParution : mai 2021Pages : 84Isbn : 9782874067075Prix : 14 €

Présentation de l'éditeur 


Ce recueil, c’est de la poésie contemporaine, mais moins dans la forme que dans le choix des sujets et la façon de les traiter. Par exemple, Karel Logist écrit directement sur son smartphone. Comme pour s’assurer que dans leur saisie même, ses mots parlent du monde tel qu’il est, tel qu’on l’habite. Mais surtout tel que lui l’habite. Car c’est bien un autoportrait qu’il nous offre, le portrait de quelqu’un qui a voué sa vie aux mots et qui regarde le monde depuis un étonnement jamais passé. Certes, on sent de la lassitude et de la tristesse. Certes, bien des choses emmerdent le poète. Mais la grande force de ces 69 selfies flous est de ne jamais verser dans la désespérance. Au contraire, ils nous rappellent que la vie a « besoin d’être aimée et envie d’être désirée, de prendre le vent de face, de sentir et de consentir, de se savoir surprise ». En ces temps incertains, qui n’y souscrirait pas ?
Karel Logist est né à Spa en 1962, d’une mère allemande et d’un père flamand. Depuis Le séismographe, son premier recueil (1988), il a publié une douzaine de titres et a eu la chance de voir plusieurs de ses livres primés, en Belgique comme à l’étranger. Documentaliste à l’Université de Liège depuis vingt ans, il mêle à l’écriture de ses carnets de doute, en prose comme en vers, l’air et l’écho du temps qui passe. Karel Logist est également critique littéraire et animateur d’ateliers d’écriture.
Mes hamsters  -    Véronique Roelandt
Ils ont rejoint mon Himalaya à lire

















L'arbre à parolesCollection ifParution mai 2021Pages : 58Isbn : 9782874067068Prix : 10 €
Présentation de l'éditeur

Mes hamsters, reçu par la Poste un jour de novembre, est un éblouissement. Il se lit comme une autobiographie – ce qu’il est – mais il en évacue le superflu pour ne se concentrer que sur quelques thèmes obsédants : le milieu d’origine, le poids de la religion, le jardin derrière la maison, mais aussi ces fameux hamsters, indissociables des souvenirs de l’auteure. Autant de thèmes qui font tourner la petite roue de la mémoire avec tout le grinçant qu’il faut. Car l’écriture de Véronique Roelandt n’est pas sage. Elle semble l’être. Mais à coups de touches mordantes et ironiques, elle tient davantage de William Cliff et de son Autobiographie que du carnet de catéchisme. « Mon dernier hamster portait un nom de dessin animé, ce qui ne l’a pas empêché de crever », peut-on lire par exemple. Chef d’œuvre de concision, ce texte a le goût d’un album de photos de famille, à ceci près qu’ici, les photos ont la voix, elles parlent ! C’est là la grande réussite du projet. En nous parlant de nous, ces photos nous émeuvent et réactivent la roue de nos propres souvenirs.
Véronique Roelandt, née en 1971, elle passe son enfance et son adolescence dans un petit village du Brabant wallon, qu’elle désertera pour la capitale. Rêvant souvent de ne pas devoir parler, elle apprécie le silence de l’écriture, ce lieu où elle se sent le plus elle-même. Elle estime sa famille et ses amis plus que tout, mais aime aussi les animaux dont elle ne doit pas s’occuper. Sur ce plan, les mésanges du jardin lui procurent entière satisfaction. Mes hamsters est son premier livre.
De la poésie on passe aux nouvelles, des nouvelles sur le confinement
Le bruit du rêve contre la vitre  -  Axel SénéquierIls ont rejoint mon Himalaya à lire




























Quadrature
Parution : 10 avril 2021Pages : 146ISBN 978-2-931080-12-2Prix : 16 €
Présentation de l'éditeur

« Sandra doit arriver d’une minute à l’autre. Il faut qu’elle se dépêche car derrière la vitre, il y a le soleil bleu, la mer jaune et les étoiles violettes qui s’impatientent, il y a cette vie bourdonnante qui attend qu’on la libère, il y a ces rêves qui frappent au carreau et craignent de mourir emprisonnés. Alors épuisé mais heureux, je désigne la fenêtre. L’infirmière comprend et me sourit. Lorsqu’elle tourne la poignée, le vent impatient s’engouffre dans cette chambre close et renverse les fleurs. Le vase explose sur le sol. Et dans les morceaux épars répandus aux quatre coins de la chambre, la lumière du soir se réfléchit et nous fait plisser les yeux. »
Douze nouvelles sur le confinement, le Covid-19 et cette époque trop sure d’elle-même qu’un virus a balayée.
Du 17 mars au 11 mai 2020, Axel Sénéquier est resté confiné dans son appartement parisien. Il a mis ce temps à profit pour faire la connaissance de ses trois enfants et écrire les 12 nouvelles qui composent ce recueil, le deuxième publié par les éditions Quadrature (après Les vrais héros ne portent pas de slip rouge).
Il est aussi auteur de théâtre. Son dernier test PCR s’est révélé négatif mais il continue de se désinfecter les mains plusieurs fois par jour.
Un premier roman que j'ai vraiment envie de découvrir c'est celui de Sophie Wouters
Célestine - Sophie WoutersIls ont rejoint mon Himalaya à lire
Editions 180 °Parution : avril 2021Pages : 132ISBN: 978‑2-931008‑63‑8
Prix : 15 €
Présentation de l'éditeur
Années 1960, quelque part dans la France profonde. Célestine, orpheline de naissance, est élevée par de lointains parents qui n’avaient jamais voulu d’enfants.
Dix-sept ans plus tard, l’adolescente se retrouve devant la Cour d’assises des mineurs. Mais que s’est-il donc passé pour que la ravissante et douce Célestine, dont l’avenir était plus que prometteur, soit jugée pour un crime dont tout semble l’accuser ?
Artiste peintre, Sophie Wouters signe ici son premier roman. Sous des allures de pérégrinations mélancoliques à la tonalité douce-amère, Célestine explore nos faiblesses humaines qui peuvent quelquefois mener au drame.
Un auteur que j'adore , un peu de patience car publication prévue le 26 août prochain, c'est Antoine Wauters
Mahmoud ou la montée des eaux   -  Antoine WautersIls ont rejoint mon Himalaya à lire























Verdier
Parution : 26 août 2021Pages : 144Isbn : 9782378561123Prix : 15.20€
Présentation de l'éditeur
En Syrie, la construction du barrage de Tabqa en 1973 a entraîné la submersion d'un village par le lac el-Assad. Souhaitant revoir sa maison d'enfance engloutie, un vieil homme navigue sur l'étendue d'eau et plonge pour retrouver ses souvenirs, ses enfants, sa femme Sarah, passionnée de poésie ainsi que sa liberté et la paix du pays.

wallpaper-1019588
Masques & Monstres – Magie d’artisan de R. Oncedor
wallpaper-1019588
"La commode aux tiroirs de couleurs" d'Olivia Ruiz (audiobook)
wallpaper-1019588
Toni - Line Papin (entre ** et ***)
wallpaper-1019588
Je te plumerai la tête, de Claire Mazard