Les Orphelins du royaume | Leigh Bardugo (Grisha #1)

Les Orphelins du royaume | Leigh Bardugo (Grisha #1)
Résumé :
OMBRE. GUERRE. CHAOS.
Un royaume envahi par les ténèbres. Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal.
Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold. Parmi eux : Alina Starkov.
ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.
L'avenir de tous repose sur les épaules d'une orpheline qui ignore tout de son pouvoir. L'Invocatrice de lumière.
Orphelins royaume Leigh Bardugo (Grisha

Je fais les choses un peu à l'envers, mais après avoir découvert et adoré la série Six of Crows, il fallait absolument que je revienne aux bases de cette saga et que je débute la série Grisha. L'univers est absolument fascinant et on se laisse facilement porter par l'histoire et prend plaisir à découvrir un monde imaginaire bien construit et qui ne laisse pas le lecteur en reste avec un récapitulatif et une carte pour les amateurs de ce type d'univers.

L'histoire débute par un retour dans le passé d' Alina Starkov et de son acolyte de toujours Mal, tous les deux ont grandi dans un orphelinat se soutenant l'un et l'autre. Nous les retrouvons plusieurs années plus tard toujours amis, mais plus ou moins séparés par leur fonction au sein du régiment de l'armée. Alina est une apprentie cartographe discrète, sans talent particulier et qui parvient à se fondre dans le décor. Lorsque son régiment est confronté à la Nappe, un brouillard sombre qui sépare le pays en deux et om quiconque n'est jamais ressorti vivant à cause de créature qui les attaque. Face au danger, elle va user d'un grand pouvoir et révéler qu'elle est une Grisha et qu'elle est passé entre les mailles du filet lorsqu'elle était enfant et qu'elle pourrait bien être la solution.

Bien évidemment ce nouveau statut va être assez perturbant, car elle n'a jamais voulu se mettre en avant et pour elle il est inconcevable qu'elle puisse être l''Invocatrice de lumière. Et pour assurer sa protection elle va quitter l'armée et être conduite au Palais où la vie n'a rien à voir avec ce qu'elle a connu. Elle va voir du mal à s'acclimater au début et on va la voir tenter de se faire sa place et gagner en assurance grâce à un apprentissage intense. J'ai apprécié la manière dont son personnage est développé, d'un côté elle a cette part de sensibilité qui l'émerveille de tout ce qu'elle voit, mais elle en conservant une grande lucidité, malgré l'attraction qu'exerce le Darkling sur elle.

Le Darkling est un personnage sombre qui détient un immense pouvoir et indéniablement il est dangereux, le mystère qui l'entoure en fait un personnage assez captivant et il va développer un attrait pour Alina, difficile à ce stade de déterminer ce qui est vrai et ce qui est calculé, mais c'est un personnage très bien construit avec un caractère bien trempé et une aura impressionnante. Un second personnage masculin va se démarquer, il s'agit du meilleur ami . Même si ce premier opus ne s'est pas trop intéressé au développement de son personnage, je suis curieuse de découvrir ce que la suite nous réserve à son sujet. On peut dire que les bases ont été posé et que la suite devrait approfondir l'intrigue et les personnages qui gravitent autour.

L'univers est riche et l'histoire prometteuse, la narration à la première personne me plaît davantage que celle dans SoC qui m'avait peu dérangé et ça m'a permis de m'immerger dans l'histoire d' Alina plus facilement et de m'attacher à elle. Je vais me laisser le temps avant de lire la suite pour m'imprégner de ce monde et je peux déjà vous dire que j'ai commencé l'adaptation Netflix. Je trouve que ça aide mon imagination à visualiser les personnages, les costumes et le décor, car ça reste un monde complexe et c'est un petit plaisir.


wallpaper-1019588
Le serpent majuscule
wallpaper-1019588
Les possibles  – Virginie Grimaldi
wallpaper-1019588
La V.O. à lire, imho - les comics du 23/06/2021
wallpaper-1019588
#109 C’est lundi que lisez-vous ?