#cookingKARINE - Tome 1. Miyako Nakae – 2021 (Manga)

#cookingKARINE - Tome 1. Miyako Nakae – 2021 (Manga)

#cookingKARINE
Tome 1

Miyako Nakae

Editions Nobi-Nobi, mars 2021
160 pages

Dès 10 ans

Thèmes : Cuisine, Collège, Amitié, Entraide, Réseaux Sociaux

Karine Tachibana est une jeune collégienne de 5e qui adore cuisiner, imaginer des recettes, associer des aliments, et dont le dessert préféré est le flan.
La cuisine, c'est donc sa passion et toute son existence tourne autour comme de son désir d'ouvrir son propre restaurant.
Jugée bizarre par les collégiens, elle reste à l'écart sans s'en formaliser ni perdre son sourire, son énergie et sa spontanéité.

Un jour, elle admoneste un garçon qui harcèle un autre, tandis que deux filles préfèrent s'en aller prestement. Et c'est ainsi qu'elle rencontre Tenma (Shingo de son prénom, raccourci en Shin par Karine), un garçon en 5e aussi mais de très haute stature, toujours seul et qui a mauvaise réputation.

Avec candeur, elle se lie d'amitié et les voilà tous deux à réaliser des vidéos pour un concours de cuisine sur le réseau social "New". Le gain : un restaurant, le rêve de Karine.
Pour espérer gagner, il lui faut franchir des paliers de notoriétés : avoir tant de vues / avoir tant de followers...

Dans la cour du collège, elle demande à tous de la suivre.
Naïve, elle ne décèle pas la moquerie dans les propos de Yoshida, une jolie brunette de sa classe, mais autre chose. Ainsi se met-elle en tête d'aider Yoshida.

Si j'avais toutes mes chances, ce ne serait pas un rêve.
Il vaut mieux agir.
Que perdre son temps à penser au résultat.

Dans le même temps, elle est approchée par un garçon, "Moi", un célèbre NewTubeur dont les chansons cartonnent et qui est très/trop sûr de son charme (Karine ne s'alarme pas de sa méthode d'approche, moi si !). Il voudrait un partenariat. Obnubilée par son nombre d'abonnés qui pourrait ainsi décoller, Karine ne s'interroge pas sur les motivations du garçon, à l'inverse de Tenma.

J'ai repéré ce manga à la couverture acidulée et pleine de pep's chez Mya. Et j'ai craqué.

J'ai beaucoup aimé même si j'ai tiqué sur deux choses : le fait que Karine ne puisse pas utiliser le gaz en l'absence de ses parents mais pour la glace carbonique, il n'y a pas de problème, alors que le manga stipule plusieurs fois sa dangerosité. Tenma avance souvent les épaules voutées, et on peut lire au-dessus de lui : "en pleine puberté" pour expliquer son attitude ou sa gestuelle - c'est d'un cliché!

Mais je retiens surtout la bonté qui émane de Karine.
Son désir d'entraide et son innocence lui permettent de tourner les situations à son avantage sans aucun calcul, ce qui nous la rend immédiatement attachante. (cf avec le jeune harcelé mentionné plus haut - ce qui ne fait l'objet que d'une case, mais c'est suffisant).
Avec sa cuisine, elle n'a qu'un désir : apporter du bonheur et rendre heureux.
Et elle y réussit bien.

Le rythme est soutenu, nous laissant sur une nouvelle épreuve à relever pour Karine.
Il est entrecoupé d'interventions de l'autrice sur la création de ce manga alors qu'elle ne connaît rien à la cuisine mais adore regarder des vidéos (ceci explique cela !). Elle nous raconte un peu son métier et le passage à vide qu'elle a pu surmonter grâce à cette série.

#cookingKarine est un manga frais, sympa, qui aborde les réseaux sociaux bien sûr (avant la cuisine d'ailleurs - même si on retrouve quelques recettes un tantinet farfelues), mais aussi l'amitié, la confiance en soi, et le don de soi.

La série est courte, en trois tomes (le 2e va paraître le 5 mai, le 3e, est prévu en juillet). Il serait dommage de s'en priver !


wallpaper-1019588
"Dans les yeux de Lya, tome 3 : un coupable intouchable" de Carbone et Cunha
wallpaper-1019588
Les Âmes soeurs de Frédérik Rangé
wallpaper-1019588
La voie de l'écoute de Julia Cameron
wallpaper-1019588
L'Année où je suis devenue ado de Nora Dåsnes