The Heroic Legend of Arslân T6, de Hiromu Arakawa

The Heroic Legend of Arslân T6, de Hiromu Arakawa

The Heroic Legend of Arslân T6, de Hiromu Arakawa et Yoshiki Tanaka, traduit du japonais par Fabien Vautrin & Maiko_O, Kurokawa, 2017 (VO : 2016), 190 pages.

L’histoire

Le chaos règne au sein du royaume de Parse alors que les forces lusitaniennes se déchirent pour le contrôle du trône. C’est désormais du côté de la frontière orientale que les regards se tournent. La citadelle de Peshawar, l’un des derniers bastions des troupes parses, doit faire face à l’assaut croisé de l’armée du royaume voisin de Sindôra. Le Marzbâhn Kishwahd devra faire montre de tout son talent pour protéger la flamme vacillante de la liberté.

⭐⭐⭐⭐⭐

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Comme il s’agit d’un tome 6, je vais dévoiler des éléments d’intrigues importants des tomes précédents donc si vous souhaitez conserver le suspens, mieux vaut peut-être aller voir les chroniques précédentes.

Dans ce tome on en apprend un peu plus sur l’origine du royaume Parse et de la lignée royale actuelle, tandis que des secrets gardés depuis des dizaines d’années éclatent au grand jour. La situation, déjà complexe, devient plus confuse encore et cela risque de rendre la reconquête d’Ecbatâna par Arslân d’autant plus ardue.

La troupe d’Arslân se rapproche de Peshawar et c’est un plaisir d’y retrouver un personnage intéressant qu’on avait vu dans le premier tome : Kishwahd et son faucon (unique puisque le frère de ce dernier a été tué dans le tome précédent). Kishwahd n’hésite pas à prendre les armes pour défendre sa citadelle et son pays, tout en espérant que le prince Arslân soit toujours en vie.

Un des réels plaisir que j’ai à lire ce manga, c’est voir la camaraderie et la solidarité du petit groupe qui entoure, soutient et protège Arslân. En revanche je ne serai pas mécontente que l’engouement d’Alfrîd pour Narcus se termine – je comprends que c’est censé être drôle, mais elle reste une enfant de quinze ans s’étant entichée d’un adulte dix ans plus vieux…

Ce tome a plusieurs moments comiques, jouant sur les situations et le ridicule de certains personnages pour apporter de la légèreté à l’histoire qui s’assombrit au fur et à mesure des révélations. Au vu de la fin de ce tome, nul doute que le prochain sera tout aussi cocasse avec, je l’espère, quelques réponses supplémentaires pour faire suite aux secrets révélés ici.


wallpaper-1019588
Le faiseur de rêves, tome 2 : la muse des cauchemars ~ Laini Taylor
wallpaper-1019588
Fucking King
wallpaper-1019588
Télécharger Ice Scream 1: Horror Neighborhood APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Livre-Disque - Denver le dernier dinosaure