Le Royaume assassiné - Alexandra Christo

Le Royaume assassiné - Alexandra Christo

Le Royaume assassiné - Alexandra Christo

Friande des réécritures de contes, je ne dis jamais non à une découverte de plus. Pourtant, La petite sirène n'est pas forcément celui que je connais le plus et surtout que j'apprécie le plus. Mais A la vue de la couverture (faible que je suis) et à la lecture du résumé du Royaume Assassiné, j'ai su avec certitude que celui-ci rejoindrait ma bibliothèque.

Si vous aimez les histoires de pirates, de royauté et de sirènes, vous devez absolument découvrir Le royaume assassiné. Nous y faisons la connaissance de Lira, dix-sept ans. Une sirène dont la réputation est faite depuis de nombreuses années. Et pour cause, chaque année, elle arrache le cœur d'un prince. Et c'est ainsi qu'on l'appelle désormais, La dévoreuse de Princes. Exit l'image d'une petite sirène fragile et naïve à souhait et bonjour l'univers épatant d'Alexandra Christo. Mais tout va basculer lorsqu'elle va tuer l'une de ses semblables. Et ce n'est pas La reine des mers, sa mère, qui va passer l'éponge sur cette erreur, au contraire. La jeune fille va devoir se racheter et ramener le coeur du Prince Elian, le tout, sous les traits d'une humaine... Lira, notre sirène légèrement cruelle ne reculera devant rien ni personne pour réussir sa mission et retrouver son peuple. Mais sa rencontre avec le Prince Elian, capitaine d'un bateau et chasseur de sirènes va semer le trouble dans son esprit. D'autant que tout deux vont devoir s'allier dans une quête de la plus haute importance.

Lorsque j'ai commencé ma lecture du Royaume Assassiné, j'ai su très rapidement que j'allais accroché à l'histoire et aux personnages. Le style de l'autrice, Alexandra Christo m'a de suite plu. On s'imagine aisément les décors de l'histoire, sans pour autant être ensevelie de descriptions. J'ai rapidement été happée par l'histoire et cet univers riche et fascinant. Il faut dire qu'il y avait les bases de toute bonnes histoires. Une héroïne qui ne se laisse pas faire, un brin cruelle et à la carapace bien solide, un héros tout aussi intriguant entre pirate et prince, qui tient son équipage en haute estime, une bande d'amis loyaux et du suspens juste ce qu'il en faut.

Côté personnages, j'ai donc rapidement accroché à nos deux héros. Lira est une sirène aux dents acérées. Elle se délecte de ses prochains trophées et veut assouvir son envie de collecter des cœurs pour démontrer sa force et surtout sa valeur à sa mère, La reine des mers. Bien, sur, derrière cette façade, on se doute bien que se cache quelque chose. Et notamment avec les quelques passages qui nous donnent des brides de passé. Mais, ce n'est qu'au fil des pages et surtout de ces rencontres que va ressortir autre chose que la prédatrice qu'elle est.

Face à elle, Elian. Prince et Capitaine du Saad. J'ai de suite bien accroché à lui aussi. Il faut dire qu'il s'éloigne des clichés du Prince imbus de lui même, égoïste, prétentieux au point de ne penser qu'à lui. Non, Elian, lui se sent bien que lorsqu'il est en mer. Avec ses compagnons. Là où il n'est qu'un pirate, un capitaine de bateau. D'ailleurs, toute sa bande ajoute un vrai plus. Loyaux, drôles et vraiment attachants.

Nos deux héros vont être forcés de collaborer pour arriver à leurs objectifs. Et si, Elian, pense que ceux de Lira sont - quasiment - identiques aux siens, il est loin de se douter qu'en réalité, elle joue un double jeu. En digne fille de sa mère, elle garde en tête son objectif, prendre le cœur du Prince, le ramener à sa Reine et reprendre sa place parmi les siens...

Le Royaume Assassiné reprend les bases de l'histoire de La petite sirène mais de façon bien plus sombre et surtout, s'émancipe, pour proposer quelque chose de plus travaillé et davantage tourné vers la quête que nos deux personnages vont mener à bien. Les rebondissements sont nombreux et j'avoue qu'une fois dedans, on ne peut s'empêcher de continuer à lire avant d'arriver à la fin.

Car oui, Le Royaume Assassiné est un one-shot. Ainsi, l'histoire se conclut dans les dernières pages et quelles pages ! Tout s'accélère, tout prend son sens et je dois dire que je n'avais pas envie de quitter les personnages... J'avais envie de continuer encore un peu avec eux. Concrètement, mon seul regret est qu'il s'agisse d'un one-shot. Je pense que si cela avait été une duologie ou une série, l'autrice aurait pu davantage développé les relations entre les personnages. Mais également cette fin, assez ouverte finalement. C'est sans doute pour ça que Le royaume Assassiné n'est pas un coup de cœur pour moi, car j'ai eu le sentiment que la fin était trop rapide et certains passages auraient pu être plus étoffés...

En conclusion, j'ai passé un super moment de lecture avec Lira, Elian et les autres. L'univers mêlant pirates, sirènes, royauté et quête m'a totalement fascinée et je dois dire que cela faisait un moment que ça ne m'était pas arrivé ! Je vous conseille donc fortement de découvrir Le Royaume Assassiné si vous aimez ces univers et les histoires d'amour impossibles !

Le Royaume assassiné - Alexandra Christo

wallpaper-1019588
Sorties littéraires #18
wallpaper-1019588
'Histoire éternelle' de Liz Braswell
wallpaper-1019588
Chère mamie de Virginie Grimaldi
wallpaper-1019588
🐟 🐬 Album audio : L’appel d’Aquaria 🐬🐟