Sweet home – Swett Fall (tome 3)

Je rattrape mon retard dans le partage d’avis de mes dernières lectures 2020.
Vous commencez à le savoir, je suis toujours en galère quand il faut piocher une lecture dans ma Pile À Lire. Cerise sur le gâteau, j’avais envie de lire un vrai livre ! Me voici donc un dimanche soir, en train de farfouiller au fin fond de ma pal pour dénicher ma future lecture et si j’ai mis (très) longtemps avant de lire “Swett Fall”, ce fut une magnifique lecture avec des larmes difficiles à retenir. Un vrai coup de cœur 😍.


Et si la vie vous offrait enfin le vrai bonheur ?


Sweet home – Swett Fall (tome 3)

De quoi ça parle : Lexi est en dernière année à l’université d’Alabama. Elle semble avoir une vie parfaite, mais derrière ce masque heureux se cache une funambule au bord du gouffre. Austin est footballeur dans l’équipe de l’université. S’il pouvait être recruté par la ligue professionnelle, il réussirait enfin à subvenir aux besoins de sa famille. En attendant, le crime est sa seule source de revenus : le voilà prisonnier d’un gang. Ces deux êtres que la vie n’a pas épargnés pourront-ils surmonter ensemble leurs épreuves ? Ne risquent-ils pas de tomber ensemble ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : J’ai eu un mal fou à décider qui j’allais mettre en avant, car c’est bien toute la famille d’Austin qui m’a touchée 😢. Alors que dire 1) Lexington Hart est décidée à ne pas révéler ses démons à ses nouvelles amies. Elle s’est trop battue pour retrouver sa place au sein d’une formation de pom-pom girl et tenir la promesse qu’elle a faite à sa meilleure amie, Daisy, décédée : Vivre pour toutes les deux ! Après une période compliquée, une rééducation et tous ses efforts, cette année devait être celle de la résurrection. Si de prime abord, Lexi passe pour une étudiante gothique, sous ses vêtements lâches se cache une anorexique qui se bat tous les jours avec ses démons. Si elle s’apprête à ouvrir son cœur pour la première fois, cela pourrait apporter plus de complexes qu’elle n’en a déjà. Elle sait qu’elle est sur une pente glissante et la petite voix qui pointe le moindre de ses défauts ne va pas lui faciliter la tâche. Car, si elle a l’impression de contrôler la situation, en écrivant à Daisy, elle ne se rend pas compte qu’elle perd le contrôle de son corps. Sa rencontre avec Austin va changer sa vie, même si certains de leurs échanges sont menaçants, elle se sent en sécurité avec lui. Et puis, il a une façon de la regarder qui la fait se sentir belle pour la première fois de sa vie. Cependant, si elle arrive à se confier, elle ne sera pas en mesure de l’appeler à l’aide quand tout va déraper (n’oubliez pas que nous sommes dans une histoire signée Tillie Cole)… 2) Austin Carillo est le meilleur receveur de l’équipe de la Tide. S’il doit sa place à son meilleur ami, Roméo Prince, Austin est excellent dans son sport. Ces deux-là sont liés comme les doigts de la main et chacun répond présent en cas de galère. Austin cache ses failles sous une armure de tatouages et son allure de bad boy italien pourrait en repousser plus d’un. Cependant, si le sportif a eu la chance de pouvoir “tirer” un trait sur son passé de gang grâce à son frère, Axel, qu’il le veuille ou non, il arbore toujours le signe d’appartenance aux Imperatori. Comme ses frères, la superstar a également un rôle à jouer pour la famiglia. Austin est prêt à tout pour protéger sa famille, mais quand une petite gothique se retrouve entraînée dans sa galère, il se promet de la protéger, quitte à devoir choisir son camp ! Si Austin n’est pas du genre à passer toute une nuit avec une fille, Lexi lui fait ressentir tout un tas de sensations inconnues loin d’être déplaisantes. Avec elle, il se sent différent et pourrait même lui révéler ses secrets les plus sombres. 3) Levi Carillo est le petit frère d’Austin, âgé de quatorze ans, il sait déjà que la vie ne fait pas de cadeaux. Si, comme ses frères, il fait tout ce qu’il faut pour faire entrer de l’argent pour le traitement de sa maman, sa jeunesse pourrait lui coûter très cher. Il est embarqué dans le gang sans vraiment avoir son mot à dire. Très jeune, il a commencé à travailler pour les Imperatori et s’apprête à monter en grade. Levi est dépassé par tout ça et par l’aggravation de la maladie de sa mère. Cependant, dans sa vie morose, il accepte la main tendue de Lexi et rejoindra les rangs de ceux prêts à tout pour le sauver.

Sweet home – Swett Fall (tome 3)

Avis : Comme à chaque fois que je suis touchée par une lecture, j’ai eu du mal à faire cette chronique. Tous m’ont touché : Que se soit Lexi, qui doit se battre quotidiennement pour ne pas se laisser aspirer par ses démons. Austin est prêt à faire des choix qui auront des répercussions tragiques sur son avenir. Levi, qui ne vit pas sa vie insouciante d’adolescent et Axel, le grand frère d’Austin, qui m’a donné envie de le gifler jusqu’au moment où j’ai vraiment compris son comportement. Les fils Carillo n’ont pas une vie simple. Chacun essaie de rendre le quotidien de leur mère moins douloureux. Atteinte de la maladie de charcot, Chiara Carillo n’est plus que l’ombre d’elle-même. Cette femme, qui aime ses fils de façon inconditionnelle, a toujours essayé de les éloigner du gang des Imperatori, se désole de voir ce que ses garçons sont obligés de faire pour payer son traitement. Dire que j’en ai voulu à Austin de refuser l’aide de Rome est un euphémisme. Cependant, je comprends qu’il ne puisse pas l’accepter. Austin a la chance d’exceller dans son sport et compte bien sortir sa famille de la m**de dans laquelle ils sont. Malheureusement, le temps joue en sa défaveur et les actions du gang pourraient lui mettre des bâtons dans les roues. La rencontre entre Lexi et Austin est loin d’être idyllique, mais ils réussissent chacun à passer au-dessus pour se consacrer à cette relation naissance. Si aucun des deux ne souhaite mettre de mot, ils laissent une place de plus en plus conséquente à l’autre en se confiant. Lexi est une femme forte (malgré ce qu’elle pense), elle doit se battre au quotidien, doit se faire violence pour ne pas se laisser happer par cette voix qui va l’entraîner dans une perte de poids morbide. Pourtant, avec Austin, elle se sent bien et ne pense pas vraiment à ses défauts. Elle lui impose des limites et il les respecte, essayant toujours de lui montrer qu’il ne lui fera jamais rien qu’elle ne désire pas. J’ai aimé voir la fragilité de ses deux personnages qui ne doivent jamais montrer leurs faiblesses. Chacun peut compter sur l’autre et arrive à détruire les barrières protectrices car ils savent qu’ils s’acceptent avec leurs défauts et leurs passés. Je ne vous cache pas que cette histoire m’a retournée. J’ai eu mal au cœur pour les garçons Carillo, pour Lexi. Même s’ils sont tous les deux entourés d’amis, il n’y a qu’ensemble qu’ils avancent, mais la vie va les séparer et tout va partir en eau de boudin. Pendant toute ma lecture, j’ai eu peur pour Austin et ses frères, la violence fait rage dans le deal de drogue et les représailles sont nombreuses. Malheureusement, comme souvent avec Tillie Colle, les “gentils” ne sont pas épargnés et la fin n’est pas assurée d’être heureuse. Bref, j’arrête là, cette lecture est un réel coup de cœur qui m’a marqué !

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. (Re)Découvrez mon avis sur les “Sweet Home” (tome 1). Ne cherchez pas mon avis sur le tome 2, je n’ai pas lu pour la simple et unique raison est que c’est le point de Roméo du premier tome. Ayant lu des avis disant qu’il y avait que très peu de nouveautés dans ce tome, j’ai passé mon tour 😆.


wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Dans chacun de mes mots - Tamara Ireland Stone 🎭
wallpaper-1019588
Le tour du monde en 80 jours » Younn Locard & Jean-Michel Coblence
wallpaper-1019588
Chers confrères : Dessins satiriques sur le monde de la justice, de Léna Bojko
wallpaper-1019588
Cruelle diablesse de Serena Valentino