Fablehaven, tome 3 - Le Fléau de l'ombre

Fablehaven, tome 3 - Le Fléau de l'ombre
Fablehaven, tome 3 - Le Fléau de l'ombre
Un nouveau péril menace le sanctuaire secret de Fablehaven, le refuge des créatures fantastiques dont les grands-parents de Kendra et Seth sont les gardiens. Un terrible fléau se répand à travers le domaine, transformant les habitants en êtres maléfiques. Mais qui est à l'origine de ce mal ? Et qui pourrait sauver la réserve ? Seth et Kendra doivent agir vite avant que le Fléau de l'Ombre n'ait définitivement plongé le sanctuaire dans le chaos. Mais des traîtres au service de la Société de l'Etoile du Soir sont parmi eux...
Fablehaven, tome 3 - Le Fléau de l'ombre
Pourquoi ce livre ? Sans être une super fan de la saga, je l’apprécie pour sa cohérence et ses personnages et je suis curieuse de voir où tout cela va nous mener.
Ce tome-ci m’a toutefois déçue par rapport au précédent, que j’ai trouvé lui-même meilleur que le premier opus. Ce tome perd en rythme et efficacité pour s’arrêter sur la psychologie des uns et les pouvoirs des autres. Pourtant, l’idée de scinder le groupe en deux parties, ceux qui restent et ceux qui doivent se rendre à une réunion des défenseurs des réserves, me semblait sympathique, rafraîchissante et promettait de découvrir d’autres horizons - pour la première fois depuis le début. Si cela est vrai sur le second point, j’ai trouvé que l’auteur n’avait pas assez prolongé ce moment hors de Fablehaven et je suis finalement restée sur ma faim, avec l’espoir qu’on fera d’autres excursions par la suite. Ce moment est toutefois l’occasion de découvrir d’autres tomes et de montrer la complexité du fil rouge : on sait que derrière certains masques de défenseurs se cachent en réalité des traîtres. Quand on a conscience de cela, à qui faire confiance ? J’ai émis des hypothèses sur certains et je suis curieuse de voir si j’ai raison ou si l’auteur va me surprendre ! L’intrigue dans Fablehaven ne m’a pas déplu pour autant, cette ombre qui croît et contamine les créatures comme les humains, mystérieuse car inexplicable, ajoute une couche de tension bienvenue. Jusqu’à la fin je me suis interrogée sur la manière de libérer la réserve de ce fléau - et cela s’est produit de manière spectaculaire, accompagnée de bonnes bastons.
Malgré deux intrigues en partie dissociées, j’ai trouvé que l’ensemble manquait de rythme. Certes, j’admets que les événements s’enchaînent avec une cohérence bienvenue pour une saga jeunesse, au point où cela devient un point fort. Mais je ne peux m’empêcher de me demander si un jeune lecteur ne s’ennuierait pas en attaquant ce livre ? En tout cas, j’ai frôlé ce ressenti à plusieurs reprises.
Les personnages connaissent toujours une évolution intéressante. Outre des dons liés aux fées qui semblent toujours se développer, Kendra grandit et connaît de nouveaux sentiments, redoutant d’y faire mais ayant envie d’y céder malgré tout. Dans la même idée, Seth s’assagit, mûrit, pour le plus grand bien de l’intrigue : les bêtises du premier tome semblent bien loin, même si des rappels ponctuent la lecture. Les grands-parents sont comme toujours effacés, dépassés par les événements. En fait, j’en viens un peu à me demander comment Fablehaven a pu survivre tant d’années alors que les gardiens semblent si fragiles. Bien sûr, je prends en pitié ces derniers quand ceux-ci s’infériorisent, on n’a qu’une envie : les prendre dans nos bras. Cela dit, je trouve que les événements devraient obliger un changement de défenseurs - chose difficile à cause des traîtres impossibles à identifier… Les autres personnages sont tous attachants pour leur dévouement, les aléas des péripéties, etc. Si la plupart n’apparaissent pas énormément dans ce tome où l’ombre rôde, je dois dire que j’ai été contente de les retrouver !
Le style est toujours aussi fluide. Pareil, je ne suis pas certaine que le style et le vocabulaire soient accessibles à un jeune lectorat, je tablerai davantage sur 12-14 ans pour pleinement apprécier, d’autant plus que l’intrigue peut être violente par moment. Cela dit, grâce à ce style, c’est très agréable de parcourir ce roman.
Fablehaven, tome 3 - Le Fléau de l'ombre
Ce n’était pas le chouette tome espéré mais ce n’était pas non plus une lecture catastrophique. J’en attendais plus de rythme, étant donné que l’intrigue prend deux directions différentes dans ce tome. Un peu frustrée, j’ai tout de même été contente de retrouver cet univers féerique et les personnages qui le parcourent. J’espère seulement que la suite sera un peu plus mouvementée.
Fablehaven, tome 3 - Le Fléau de l'ombre
13/20
Fablehaven, tome 3 - Le Fléau de l'ombre
Les autres titres de la saga :
1. Le Sanctuaire secret
2. La Menace de l'Étoile du Soir
3. Le Fléau de l'ombre
4. Le Temple des dragons
5. La Prison des Démons
- saga terminée -

wallpaper-1019588
Les comics que nous attendons le plus en 2022
wallpaper-1019588
Les Temps ultramodernes de Laurent Genefort
wallpaper-1019588
La Bibliothèque de Minuit – Matt Haig
wallpaper-1019588
Nécrophonie