Premières lignes #151

Premières lignes #151

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d'un ouvrage. J'aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d'un roman pour se donner une idée du roman qu'on va lire. Rdv dont j'ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd'hui découvrez les premières lignes des romans suivant :

Pour Noël, je te veux toi de Lil Evans paru aux éditions Harlequin HQN.

Joyaux noirs T2 de Anne Bishop paru aux éditions Milady.

Premières lignes #151 Premières lignes #151 S'il veut la convaincre de lui laisser une chance, il va devoir se montrer très persuasif...

Léonie a toujours eu un sale caractère. Et, comme râler est l'un de ses passe-temps favoris, elle endosse à merveille son rôle de vigile dans le centre commercial de Philadelphie. Sauf quand son patron l'oblige à porter un costume de lutin ridicule pour célébrer les fêtes de fin d'année. Forcée de plaquer un sourire niais sur ses lèvres et d'endurer la visite de gamins insupportables, elle est à deux doigts de mettre le feu à la cabane du Père Noël. Mais, quand le petit Sailor vient s'asseoir sur ses genoux et lui réclame une nouvelle maman, Léonie en perd sa répartie habituelle. Sans compter le fait que Ford, le père du petit garçon, essaye par tous les moyens de lui plaire... OK, avec ces taches de rousseur sublimes et cette voix sensuelle, il est absolument canon. Mais ça ne suffira pas à faire tomber la muraille qui protège son cœur. Du moins, elle l'espère...

Premières lignes

Leonie

La plupart des gens prétendent que j'ai un sale caractère. Mais c'est faux. En fait, je trouve que je suis plutôt facile à vivre. Un petit peu. Bon d'accord, je suis sympa uniquement quand je dors, et encore ! Et puis, ce sont les gens qui sont cons... Ce n'est tout de même pas ma faute s'ils ne savent pas faire la différence entre un sarcasme et une insulte.

Premières lignes #151
Premières lignes #151

Depuis des siècles, le Lignage attend la venue de Sorcière. Pourtant, la jeune Jaenelle désignée par la prophétie pour représenter l'incarnation vivante de la magie n'a pas été accueillie sereinement. Elle a au contraire terriblement souffert de la guerre sans merci dont elle fut l'enjeu durant son enfance. Seuls le temps et l'amour de ses tuteurs ont su guérir les blessures physiques de la jeune fille, mais son esprit reste fragile, à peine capable de la protéger de son passé. Toutefois, rien ne l'écartera de sa destinée, et l'heure du règlement de comptes approche. Quand ses souvenirs reviendront... quand sa magie arrivera à maturité... quand elle sera forcée d'accepter son sort... Ce jour-là, le Sombre Royaume comprendra ce qu'implique le règne de Sorcière.

Premières lignes

Le Conseil Obscur était de nouveau réuni. Andulvar Yaslana, le prince de guerre démonite eyrien, replia ses ailes noires en jaugeant ses confrères et ce qu'il vit ne lui plut pas.


wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Universcomics le mag' #9 : les annees 90
wallpaper-1019588
L’Expo Enki Bilal comme si vous y étiez …
wallpaper-1019588
Ainsi parlait ma mère - Rachid Benzine
wallpaper-1019588
Hide out