The generations, tome 2 : Alight de Scott Sigler

Auteur: Scott Sigler 
Maison d'édition: Lumen
Genre: Science-fiction jeunesse 
Prix:  15€
Pages: 568
Date de 1er édition: 2016

Résumé Échappés de leurs cercueils, M. Savage, surnommée Em, et ses compagnons ont parcouru des kilomètres de couloirs envahis d’ossements, affronté la faim et la soif, combattu un redoutable ennemi, les Adultes, avant de pouvoir enfin se sortir du piège dont ils étaient prisonniers. Mais arrivés sur Omeyocan, le monde qui leur est destiné, les jeunes survivants déchantent vite…Pour protéger et nourrir son peuple, à présent constitué de centaines d’enfants, Em va devoir explorer une cité dévastée, perdue au cœur d’une jungle habitée par de terribles créatures et, semble-t-il, d’autres êtres humains. Mais le danger qui guette la troupe ne vient pas seulement de l’extérieur. À mesure que le passé rattrape les adolescents, des clans se forment, des luttes intestines menacent la cohésion du groupe, l’adorateur d’un dieu assoiffé de sang est même prêt à tout pour renverser la jeune Savage…Jusqu’où Em ira-t-elle pour conserver sa place de chef ? Entre la survie de tous et le pouvoir, que choisira-t-elle ?

The generations, tome 2 : Alight de Scott Sigler
1ère impression: 


J'ai passé un bon moment de lecture avec ce deuxième tome. L'univers devient plus riche et complexe. On découvre pleins de nouveaux éléments : une nouvelle planète, une nouvelle espèce et de nouveaux enjeux. Parlons des personnages C'était plaisant de retrouver les personnages. On a ici une belle palette de personnages qui s'élargissent et se développent. Les personnages sont complexes, intrigants, attachants, mystérieux et fascinants. Je me suis attachée à eux, même si parfois, ils m'ont tape sur les nerfs.   Par contre, il y avait énormément de personnages secondaires, si bien que parfois j'étais un peu perdue et certains d’entre eux manquaient énormément de profondeur.   Passons à l'histoire de ce livreQuel plaisir de retrouver cet univers riche et complexe. Il tient la route, il est bien travaillé, et fascinant. L'ambiance est sombre, mystérieuse et angoissante. J'ai apprécié voir Em et ces camarades débarqués sur cette nouvelle planète. Tout est loin d'être simple là-bas et les adolescents vont devoir surmonter de nombreux obstacles afin de survivre, se nourrir, et éviter de déclencher une guerre.    Par contre, il faut bien avouer que c'est très long à démarrer. L'action met du temps à se mettre en place et certains passages était très long ! 

    N'oublions pas de parler du style d'écriture La plume de Scott Sigler est fluide, simple mais efficace. Il a réussi à me plonger dans son univers, j'ai été totalement conquise et happée. Il a également su me captiver et me faire ressentir énormément d'émotions, parfois contradictoires. Pour conclure 
 Ce deuxième tome était une bonne surprise, c'est clairement un tome de transition, mais il possède ces propres enjeux. L'univers devient plus riche. En effet, on découvre une nouvelle planète qui regorge de mystère et de danger. Il y avait de l’action, beaucoup de mystères et de la profondeur. J’ai hâte de découvrir la conclusion de cette saga.



Les + :

*  J'aime toujours autant cet univers que j'ai trouvé riche et complexe. J'ai aimé sa noirceur, son originalité et sa densité. On en apprend encore beaucoup dans ce tome-ci ce qui enrichis encore plus le monde crée par l'auteur. 

* L'histoire en elle-même est vraiment prenante. J'ai adoré découvrir comment Em et ses compagnons allaient survivre et trouver leur place dans cette nouvelle planète. Ils ont du trouver a manger, éviter la guerre, souder leur équipe et surtout survivre. 

* J'ai beaucoup aimé retrouver les personnages. Dans ce tome-ci, ils évoluent beaucoup. On découvre de plus en plus leur vrai caractère. 

* L'auteur a su me plonger à fond dans son univers et me faire ressentir énormément d'émotions !

Les - :

* Il y a beaucoup de longueurs, surtout au début je me suis légèrement ennuyée.

* Je dois bien avouer que par moment Em m'a vraiment tape sur les nerfs. 

* Il y avait trop de personnages secondaires, ce qui a fait que j'étais un peu perdue, et certains manquaient de profondeur.Une Citation pour se faire une idée de la plume !
Nous pouvons être qui nous voulons. Nous pouvons bâtir notre avenir et, si nous commettons des erreurs, alors ce seront les nôtres

wallpaper-1019588
Batman the world : le tour du monde selon batman
wallpaper-1019588
Les Sept Chapitres - Katell Curcio
wallpaper-1019588
Un petit Everest à rejoint mon Himalaya à lire (1)
wallpaper-1019588
News : American Predator - Maureen Callahan (Sonatine)