Son espionne royale et la partie de chasse • Rhys Bowen

espionne royale partie chasse Rhys Bowen Son espionne royale et la partie de chasse • Rhys Bowen

Éditions Robert Laffont, 2020 (344 pages)

Ma note : 17/20

Quatrième de couverture ...

Londres, 1932.
Les affaires de Georgie sont loin d'être au beau fixe. Afin de se faire un peu d'argent, elle a alors l'idée du siècle (selon elle) : tenir compagnie à des gentlemen de passage dans la capitale. Une pièce de théâtre, un bon dîner, un brin de conversation et le tour est joué ! Sauf que son premier client attend visiblement une conclusion bien différente à cette soirée...
Pour éviter un scandale, Georgie est renvoyée fissa en Écosse. Mais il ne s'agit pas seulement d'une punition. En effet, Scotland Yard lui confie une tâche de la plus haute importance : surveiller la partie de chasse royale qui se tient au château de Balmoral. Quelqu'un vise les héritiers du trône britannique, et qui d'autre que Georgie, avec son flair légendaire, pourrait démasquer le coupable ?

La première phrase

" À mon avis, il n'y a pas d'endroit sur terre plus inconfortable que Londres pendant une canicule. "

Mon avis ...

Londres, août 1932. Cela commence à sentir le roussi pour Lady Georgiana de Rannoch. Notre héroïne se retrouve en effet fauchée comme les blés ! Qu'à cela ne tienne, Georgie a plus d'un tour dans son sac. Son idée est de faire publier une annonce dans les journaux, afin d'offrir sa royale compagnie (dîner dans un bon restaurant, sortie au théâtre, visite de la capitale) à des gentlemen de passage. Seulement contre rémunération, son premier client semble avoir un tout autre plan en tête pour terminer la soirée... Heureusement, Darcy O' Mara arrive pile à temps pour sauver l'honneur de son amie. De quoi faire pétiller les yeux de Georgie qui n'espère au fond d'elle-même qu'une chose : que Darcy lui fasse les yeux doux, oui, mais se montre sérieux sur ses intentions.

Seulement pour éviter un scandale, Georgie est renvoyée fissa en Écosse. De quoi faire pâlir Fig, sa belle-sœur, qui bataille déjà à loger (et à supporter) toute une flopée de cousins et d'aristocrates américains alors même que le domaine, peuplé de courants d'air, n'est guère accueillant pour tout étranger qui s'y aventure.

Georgiana doit cependant répondre à une mission, confiée par Scotland Yard : surveiller la partie de chasse royale qui se tient au château de Balmoral. Depuis quelques temps, des incidents semblent être dirigés contre plusieurs héritiers de la couronne britannique.

Son espionne royale et la partie de chasse est le troisième opus de cette série étiquetée cosy mystery. Si j'avais bien aimé le premier tome, mais encore davantage le deuxième ( Son espionne royale et le mystère bavarois) car bourré d'humour, ce roman reste pour le moment mon favori. Les tomes 4 et 5 sont sortis cet été, autant dire que j'ai hâte de les découvrir.

Je me répète mais Son espionne royale reste une série d'ambiance, cocooning à souhait, avant d'être une série de livres policiers. J'ai pourtant ici été menée par le bout du nez, tant je n'avais rien deviné du final concocté par Rhys Bowen. L'auteure nous plonge à nouveau avec délice dans la société aristocratique de l'entre-deux-guerres, et vous commencez à me connaître : j'aime le genre historique, encore plus lorsqu'il est question des années 20/30. Rhys Bowen prend le temps de planter son décor mêlant avec brio personnages réels et fictifs. J'ai adoré voyager en Écosse, sur les terres des Rannoch, tout près du château de Balmoral où leurs majestés George V, son épouse Mary, leurs fils et leurs petites-filles (dont la future Elizabeth II !) passent leur été. On s'y croirait !

Côté personnages fictifs, j'ai beaucoup aimé retrouver Belinda et sa vie sentimentale mouvementée. Georgie se rapproche quant à elle de Fig, sa belle-sœur, ce qui était plutôt inespéré tant leur relation semblait glaciale. Rhys Bowen met en tout cas en scène des personnages féminins au caractère bien trempé. Ce sont des femmes fortes, indépendantes (le personnage de Ronny, jeune aviatrice dans le roman, est inspiré d'Amy Johnson qui a battu quelques records dans les années 30 dont un vol solo jusqu'en Australie !).

Si vous aimez les ambiances so british, le genre cosy mystery et cette période de l'Histoire, c'est une série que je vous recommande chaudement.

Extraits ...

" Je restai immobile, sans prêter attention au vent et à la pluie battante. (Oh, sans doute ai-je oublié d'expliquer que, par tradition, les fenêtres des toilettes et des salles de bains sont toujours ouvertes au château de Rannoch. Les invités trouvent cela surprenant et difficilement soutenable - sachant qu'il leur faut également supporter le papier peint à motif tartan ainsi que les gémissements et autres grincements de la tuyauterie). "


wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
L’Atelier des Sorciers T07 de Kamome Shirahama
wallpaper-1019588
Pour Noël, je te veux toi ! – Lil Evans
wallpaper-1019588
Les Protecteurs #5 – Vengeance – Sloane Kennedy
wallpaper-1019588
Coup de foudre au chalet