T’atteindre, d’Elle Seveno

T’atteindre, d’Elle Seveno

D’Elle Seveno

Paru le 8 juillet 2020

Chez Hugo New Romance

380 pages

17€

T’atteindre, d’Elle Seveno

Une vidéo. C’est ce qu’il a fallu pour bouleverser la vie du jeune Aidan.

Dessus : une danseuse en pleine chorégraphie.

A l’intérieur de lui, c’est le chaos : il faut qu’il danse à ses côtés.

Fini les terrains de sport, il se met au classique. Seul cet objectif compte désormais, et il le défendra contre les préjuges et les moqueries.

Des années plus tard, Aidan touche son rêve du doigt. Il a intégré la même école que son idole, mais a du mal à se plier à la discipline extrême qu’on lui impose. Respecter les règles n’a jamais été son fort…

T’atteindre, d’Elle Seveno

Mon avis sur ce roman est plutôt mitigé. J’y partais avec beaucoup d’appréhension, ayant adoré Restart with song de la même autrice mais ayant eu beaucoup de mal avec 6 ans, que j’ai lu plus récemment.

Finalement, au début, c’était une agréable surprise : la première partie est racontée du point de vue d’Aidan, ce jeune garçon qui découvre à 12 ans la danse classique et décide d’en faire son objectif après être tombée sur la vidéo d’une ballerine à laquelle il ne peut pas arrêter de penser. On y voit Aidan intégrer l’école de danse de ses rêves malgré un début tardif dans la danse, et il est toujours aussi obsédé par Maya, qui étudie maintenant à la même école que lui. La deuxième partie est du point de vue de Maya et couvre la même période de temps. La troisième partie est dans le présent, deux ans après qu’Aidan ait quitté l’école, et tous deux se partagent les chapitres.

J’ai trouvé absolument magnifique tout ce qui touchait à la danse. Les descriptions étaient très belles, c’était poétique à lire et je pouvais imaginer les personnages bouger simplement en fermant les yeux. De même, la détermination sans faille d’Aidan était impressionnante et m’a fait respecter son engagement dès les premières pages, peu importe que sa motivation ait, au début, été liée à la danseuse dont il était tombé amoureux sans la connaître.

Ce qui m’entraîne au point suivant, qui ne m’a pas convaincue : je n’ai pas trouvé la relation entre Maya et Aidan saine. Je grinçais un peu des dents alors que l’intérêt d’Aidan vrillait à l’obsession, et ça a été encore pire en constatant qu’il en allait de même pour Maya. Certes, ensemble, les deux personnages font des étincelles, c’est indéniable. Mais leurs interactions m’ont dérangée, leur incapacité à penser à quoi que ce soit d’autre qu’à l’autre m’a perturbée, et certains agissements d’Aidan m’ont fait perdre le respect que je lui portais jusque là.

En bref,, j’ai aimé l’univers, et j’ai sans aucun doute adoré la plume de l’autrice, mais j’ai eu du mal avec la relation entre les deux personnages. J’ai eu l’impression que cette obsession prenait le centre du roman, quitte à en éclipser presque la danse, et les personnages secondaires, qui, je pense, avaient beaucoup à offrir mais qui ont été relayés au second plan, n’arrivant que lorsqu’ils pouvaient servir à l’intrigue. Ils ont été très peu approfondis et tenaient rôle de figurant, ce que j’ai trouvé très dommage.

☆☆☆


wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La maîtresse de Trevelyan
wallpaper-1019588
J’avais 15 ans : vivre, survivre, revivre » Elie Buzyn
wallpaper-1019588
Les Furtifs
wallpaper-1019588
Malgré nos différences » Fanny André