La Baleine Thébaïde - Pierre Raufast (the big déception : un petit ***)

Bon, j'avais vraiment misé sur la lecture de La Baleine Thébaïde de Pierre Raufast. D'abord parce que cela faisait longtemps que je n'avais rien lu de l'auteur, parce que j'avais lu et apprécié les deux premiers jets (La fractale des raviolis et La variante chilienne). Bon, ben, je crois que je vais attendre encore un peu avant de découvrir une autre œuvre de Pierre Raufast.
La Baleine Thébaïde - Pierre Raufast (the big déception : un petit ***)Je pense que ce qui m'a fortement déplu dans La Baleine Thébaïde est le côté très décousu du récit : cela part dans tous les sens, comme si l'auteur (pourtant hyper organisé) avait construit un scénario au fil de l'eau ou bien parce que Pierre Raufast n'a pas voulu choisir entre deux options, a pris les deux au risque de rendre une histoire dispersée.Je ne peux pas rien reprocher au caractère scientifique de son affaire, ni à sa volonté manifeste de nourrir son lectorat de références littéraires et technologiques (sa capacité à rendre les savoirs techniques accessibles est indéniable et louable). L'humour est bien présent et agréable, les petites piques sont dosées, bien senties et argumentées. Pierre Raufast tente tout plein d'approches stylistiques : un peu de fantastique (avec des automates animaliers), un peu de roman noir, un peu d'enquête policière, un peu de roman d'espionnage, un peu de discours écolo-durable, un peu de politique pour décrire les méfaits sociétaux (réseaux sociaux, blanchiment d'argent ou détournement d'argent public, atteinte à la vie privée, politicards et scientifiques véreux ou manipulateurs -ou les deux, mon capitaine... de navire... blague tout aussi véreuse mais justifiée par la première partie de La baleine Thébaïde !). C'est varié : on peut dire que Pierre Raufast ne ménage pas ses efforts pour tout traiter et pourtant cela ne colle pas chez moi. J'ai eu le sentiment d'un cumul plus que d'un mélange, comme une superposition sédimentaire. Le résultat est joli mais ne fait pas le joyau.Le choix de narration a vraiment posé problème pour mon cerveau. J'ai eu le sentiment que Pierre Raufast très habitué aux petites histoires a voulu sortir de ce tic narratif mais au final, l'ensemble fait un rendu bizarre :on part d'une première partie (exploration maritime à bord d'un chalutier scientifique à la recherche de la baleine qui émet un son différent de ses congénères...)puis, on retrace le passé d'un savant fou mais à l'esprit diaboliquement génial, le passé et le présent d'un jeune homme qui n'a rien demandé et qui subit sa vie plus qu'il ne la vit et ceux d'un hacker russe.
Pierre Raufast reste cohérent avec son ancienne forme d'écriture (puisqu'il insère des anecdotes dont on se serait bien passé dans la première partie, histoire de noyer un peu le poisson... désolée ! ou de faire un petit clin d’œil à ses œuvres passées). D'ailleurs les clins d’œil sont  nombreux : citations de personnes fictives (de La fractale des raviolis et de La variante chilienne) ou réelles vivantes (je vous laisse découvrir le passage relatif à la librairie le Saint Christophe à Lesneven (29)) ou du passé souvent littéraire (avec de jolies accroches de chapitres).
Dire que j'ai subi la lecture de La Baleine Thébaïde serait archi mensonger : j'ai souri et j'ai aussi ri (notamment avec les baleines automates dans les piscines et leur usage technologique). Les lecteurs qui découvriront la plume de Pierre Raufast à l'occasion de ce récit devraient apprécier : ils apprendront beaucoup et seront divertis. Je loue en tout cas la volonté de cet auteur à changer de registre : cette prise de risque est intéressante. Mais je ne suis pas sûre d'en retenir grand chose.
En bref : La Baleine Thébaïde est une lecture de vacances estivales, agréable, pour celles et ceux qui aiment les récits d'aventure et d'espionnage, pour ceux et celles qui n'ont pas envie de se prendre la tête, qui ont envie de relire des citations d'auteurs connus et d'approfondir certaines notions scientifiques.
Alma �Éditeur
autres avis (plus enthousiastes que le mien): Keisha, Enna, Ramettes, La Chèvre grise, Alex, Alexandra K,

Emprunté à la bibliothèque

Du même auteur :

La Baleine Thébaïde - Pierre Raufast (the big déception : un petit ***)

La fractale des raviolisLa variante chilienne Et un de plus pour le challenge Animaux du monde de Sharon
 

wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Combat Assault: SHOOTER APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Walking Dead, tome 6 - Vengeance
wallpaper-1019588
Laurine Roux – Le Sanctuaire ***
wallpaper-1019588
Le Trône de Fer, tome 1 - George R.R. Martin