Ce rêve bleu de Liz Braswell

Autrice: Liz Braswell
Maison d'édition: hachette (heroes)

Genre: réécriture de conte 
Prix: 16,90€ 
Pages:  323
Date d'édition: 2019

Résumé 
Aladdin est un vaurien.

Comme les autres habitants d'Agrabah, un pays pauvre, le jeune homme tente tant bien que mal de survivre. La princesse Jasmine, quant à elle, est sur le point de subir un mariage arrangé. Elle ne désire qu'une chose: échapper à son destin, découvrir ce qui se cache derrière les murs du palais.

Mais tout bascule lorsque le conseiller du sultan, Jafar, prend subitement le pouvoir. À l'aide d'une lampe étrange dotée de pouvoirs extraordinaires, l'effrayant personnages tente de briser les lois de la magie, de l'amour, et de la mort. Désormais, Aladdin et la princesse déchue doivent unir le peuple d'Agrabah et mettre au point une rébellion pour faire tomber un dictateur avide de pouvoir, qui menace de déchirer le royaume...

Ceci n'est pas l'histoire d'Aladdin telle que vous la connaissez. C'est une histoire de pouvoir. De révolution. D'amour. Une histoire où un seul détail peut tout changer.


Ce rêve bleu de Liz Braswell

16/20 Ce que j'en ai pensé : 
  
  J'ai passé un bon petit moment de lecture avec cette réécriture de conte. Aladdin est un Disney que j'apprécie beaucoup, et là j'ai aimé voir une version plus sombre, plus angoissante et plus portée sur la politique d'Agrabah.

Qui sont les personnages .
     Les personnages sont très intéressants à redécouvrir. Alors certes ils manquent toujours un peu de profondeur mais j'ai adoré les voir d'une autre façon.
    Aladdin n'est pas juste le roi des voleurs : il est aussi loyal, déterminé, fort, malin et a de belles valeurs. Jasmine est beaucoup plus déterminée, combative et téméraire. Jafar, lui, est complètement fou, avide de pouvoir, mesquin et manipulateur.
   J'ai également apprécié découvrir les personnages secondaires, notamment les amis de Aladdin.

Quelle est l'histoire de ce livre?    

  
Beaucoup de monde connaît l'histoire d’Aladdin. Mais que se serait-il passé si c'était Jafar qui avait trouvé la lampe magique? Dans cette révision de conte nous abordons ce sujet. Jafar a trouvé la lampe magique et souhaite l'utiliser pour prendre le pouvoir et semer la terreur à Agrabah. Une version plus portée sur la politique, une version plus sombre et moins édulcorée.
   Par contre, j'ai trouvé que c’était un peu trop long à démarrer et la fin un peu trop abrupte. Au début je me suis légèrement ennuyée.
Le style d'écriture. La plume de l'autrice est très, simple et abordable. Mais malgré sa simplicité, l'autrice a réussi à m'immerger complètement dans son univers. Elle a également parfaitement réussi à me faire ressentir de nombreuses émotions tout au long de ma lecture.Conclusion J'ai apprécié ma lecture : une révision du Disney Aladdin que j'ai presque préférée a l'original. Une version plus sombre, qui porte plus sur la politique du pays. Une histoire qui parle ici de pouvoir, de manipulation, de bravoure, d'amour, de haine, de vengeance, de politique et encore de beaucoup d’autres choses. Certains points sont malgré tout un peu bâclés.
Les + :
* J'ai apprécié redécouvrir les différents personnages autrement.Jafar au-delà de son côté manipulateur et mauvais a un réel besoin d'être aimé. Jasmine est beaucoup moins naïve et une réelle combattante ; Aladdin possède de vraies valeurs et c'est un homme bon et loyal.
* L'histoire en elle-même était prenante et passionnante. Je suis vraiment rentrée dans l'histoire une fois que la lampe a été trouvée par Jafar. J'ai apprécié voir comment Agrabah change après que Jafar ait pris le pouvoir.
* J'ai aimé la plume de l'autrice tout en simplicité. J'ai aimé que cela soit une réécriture plus sombre et plus adulte.
Les - :
* J'ai trouvé que le début était beaucoup trop lent. Je me suis légèrement ennuyée au début.
* La fin était légèrement trop abrupte et bâclée



Une Citation pour se faire une idée de la plume?
.- Chers élèves, voici les règles fondamentales de la magie. Règle numéro un : je ne peux assassiner personne. Règle numéro deux : je ne peux pas obliger les gens à tomber amoureux. Il regarda fixement Jafar et adressa un clin d'oeil à Jasmine. Et règle numéro trois - bien que je doute qu'elle s'adresse à toi, tu n'es pas le genre de type à se dire "J'ai fait une terrible erreur, il faut le ramener à la vie" : je ne ressuscite pas les morts.

wallpaper-1019588
Télécharger Comics Bob APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Minute papillon – Aurélie Valognes
wallpaper-1019588
Prendre des risques (Messages contradictoires #3) de Lily Morton
wallpaper-1019588
'Culottées' de Pénélope Bagieu