T’atteindre – Elle Seveno

T’atteindre – Elle Seveno

Titre : T’atteindre

Auteur : Elle Seveno

Edition : Hugo New Romance

Genre : Romance

Pages : 380 pages

Parution : 2 Juillet 2020

T’atteindre – Elle Seveno

T’atteindre – Elle Seveno

Une vidéo. C’est ce qu’il a fallu pour bouleverser la vie du jeune Aidan. Dessus : une danseuse en pleine chorégraphie. A l’intérieur de lui, c’est le chaos : il faut qu’il danse à ses côtés. Fini les terrains de sport, il se met au classique. Seul cet objectif compte désormais, et il le défendra contre les préjuges et les moqueries.

Des années plus tard, Aidan touche son rêve du doigt. Il a intégré la même école que son idole, mais a du mal à se plier à la discipline extrême qu’on lui impose. Respecter les règles n’a jamais été son fort… Peut-il vraiment nier qui il est ? Même pour elle ?

T’atteindre – Elle Seveno

Merci Hugo New Romance 

Ce livre, il me tentait autant que j’appréhendais la lecture. Un livre sur la danse, moi qui n’y connais rien, soit ça passe, soit ça casse. J’avais adoré Orion, alors je me suis dit pourquoi pas.

Nous suivons Aiden, il a 12 ans, mène une vie d’ado normal, passe du temps avec son meilleur ami à jouer à la console et faire du skate. 

Mais tout change après que, par hasard, il soit tombé sur une vidéo Youtube d’une jeune danseuse classique. Il regarde cette vidéo en boucle pendant des jours. Il est obsédé par la grâce de cette danseuse, il la suit sur les réseaux, lui laisse des commentaires et lui envoie des messages. 

Il se décide également à se mettre à la danse classique. Il veux rentrer dans une des plus grandes écoles de danse classique de New-York, là où Maya, la danseuse de la vidéo prend des cours et s’entraîne. À 14 ans, il se rapproche de son rêve en réussissant à intégrer cette école prestigieuse.

Mais après quelques années dans cette école, il ne rentre pas assez dans les cases. La directrice le renvoi de l’école. Mais Aiden ne va pas rester longtemps sans rien. Un de ses amis Marco est à la tête d’une compagnie de danse hip-hop et le veux absolument comme tête d’affiche. Aiden qui a toujours pratiqué le hip-hop en parallèle du classique va finalement accepter cette proposition.

Il pense définitivement s’éloigner de son rêve, de Maya, mais le destin va lui réserver des surprises… 

Je n’ai plus vraiment de prise sur mes pas. Mon cerveau est en stand-by. Le son a saisi les commandes.

Ce livre se découpe en trois parties, la première sur Aidan avec des âges différents. À 12 ans, le moment ou tout a commencé, puis actuellement. 

Pour la seconde partie c’est l’héroïne, Maya, comme la première partie, avec des passages qui se déroulent actuellement et des flashs-back.

Puis dans la dernière partie, c’est le présent, uniquement le présent mais les chapitres sont parfois du point de vue de Maya, parfois d’Aiden.

Jour après jour. Nuit après nuit. Certains mangent, lisent ou font l’amour, moi je danse.

J’ai eu un peu de mal avec la première partie, peut-être même un peu la deuxième. J’ai trouvé le démarrage un peu long, mais une fois rentré dans l’histoire, j’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre. 

L’auteure à vraiment travailler les personnages, on connaît énormément de choses sur eux, on s’attache à eux. 

Ma préférence va largement à Aiden, il m’a touché, il a un cœur énorme derrière ces gros mots et sa casquette qu’il ne quitte pas. 

J’ai eu un peu plus de mal avec Maya, certaines de ces réactions m’ont un peu agacée, surtout envers Aiden. Même si grâce à la partie sur sa vie, on peut comprendre ses réactions. On sait ce qu’elle a vécu. 

Je trouve que ce duo fonctionne bien, il est sensuel, électrique, on sent l’alchimie entre eux, surtout au moment où ils dansent ensemble. 

Les musiques à chaque début de chapitre nous mettent vraiment dans l’ambiance de ce livre, entre classique et Hip-Hop. 

Pas besoin de s’y connaître en danse, il n’y a pas beaucoup de termes techniques, et toute façon Aiden et Maya nous entraînent avec facilité dans leurs danses. 

Aiden est un danseur comme un autre. Je n’ai pas envie de danser avec lui. Mensonge

Je m’en sors très bien toute seule. Mensonge

Ne laisse jamais personne t’atteindre. Mantra

Le monde de la danse à un côté poétique, dans un livre ça rend vraiment très beau. Que ce soit du classique ou du hip-hop, je me suis laissé entraîner dans la danse avec cette magnifique plume.

Une romance qui se met doucement en place, de la poésie de la danse, je ne peux que recommander. 


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi