Simone Veil ou la force d’une femme. Annick COJEAN, Xavier BETAUCOURT et Etienne OBURIE – 2020 (BD)

Simone Veil ou la force d’une femme. Annick COJEAN, Xavier BETAUCOURT et Etienne OBURIE – 2020 (BD)

Simone Veil ou la force d'une femme

Scénario d'Annick COJEAN et de Xavier BETAUCOURT

Dessin d'Etienne OBURIE

Editions Steinkis, 28 mai 2020

112 pages

Thèmes : Biographie, Amitié, Histoire

Au lendemain du décès de Simone Veil le 30 juin 2017, paraissait dans le journal Le Monde une page rédigée par Annick Cojean, " Simone Veil - la force d'une femme ".

La journaliste décrit la femme, la femme politique, la femme féministe, la mère, sa mère, l'amie, les Camps, la loi qui porte son nom, l'engagement, l'abnégation, l'exemple que fut et reste Simone Veil.

C'est l'histoire de ce papier, de ces dix mille signes alignés en une nuit, que nous raconte cet album.

Nous plongeons aux côtés d'Annick dans sa mémoire.

De l'annonce de la disparition de Simone Veil à sa panthonéisation avec son époux, Antoine, le 1 er juillet 2018.

Nous partageons nos parents nos parents avec la nation... Cet honneur se paie de tristesse.

Nous la suivons dans la relation qui s'est peu à peu nouée entre les deux femmes, débutée sans le savoir un soir de 1974, réellement initiée en 1993 lors d'une interview dinatoire pour son retour en tant que Ministre des Affaires sociales de la Santé et de la Ville et qui s'est muée peu à peu en une amitié discrète teintée de respect et d'admiration.

Annick entremêle donc ses souvenirs personnels et familiaux aux moments qu'elle a partagés avec Simone Veil, seule ou non, dans un cadre professionnel ou plus amical, à ceux du présent, qui la voient travailler à son papier.

Le choix chromatique suit cette pérégrination en tons ocres, bleutés, grisés... plus ou moins appuyés selon leur dureté. Il s'en dégage beaucoup de délicatesse et de pudeur. Sentiment renforcé par le choix narratif.

Annick s'exprime en " je ", s'adresse directement à Simone Veil, sans que cela ne nous laisse à distance. Bien au contraire.

Je dois bien vous l'avouer, je vous trouvais bouleversante. Mais vous m'intimidiez.
La Seconde Guerre Mondiale, la déportation, les camps faisaient de vous un personnage de livre d'Histoire.

L'album retranscrit plus que le parcours d'une femme forte et emblématique dont, finalement, je ne connaissais pas grand-chose. Il en dresse un portrait intime, lumineux, fort, moderne et profondément humain.

Il nous reconstitue et/ou remet en mémoire une époque, des épreuves, des luttes, pour ce qui est en passe de s'oublier aujourd'hui et/ou sans cesse remis en cause.

Un album très accessible à lire et à partager, à avoir dans sa bibliothèque ou en CDI.


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi