Love letters to the dead de Ava Dellaira

Autrice: Ava Dellaira 
Maison d'édition:  Michel Lafon / Michel Lafon poche 
Genre:  contemporain / épistolaire
Prix: 17,00€ / 7,00€ 
Pages:  327
Date  de la 1ère édition: 2015
Résumé 
Au commencement, c'était un simple devoir. Ecrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande soeur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est réellement passé, la nuit où May est décédée.
Love letters to the dead  de Ava Dellaira
17/20 

Ce que j'en ai pensé : 
  
Un livre qui m'a complètement conquise. J'ai même presque eu un coup de cœur pour cet ouvrage. C'était beau, touchant, bien écrit, intéressant et addictif. J'ai beaucoup aimé que ce roman soit écrit sous forme épistolaire.


Qui sont les personnages .

      Les personnages sont très intéressants. Des personnages plutôt, bien travaillés et approfondis, qui évoluent au fil des pages. Je me suis énormément attachée à eux. Une palette de personnages que j'ai apprécié découvrir et suivre. J'ai eu un petit pincement au cœur de les laisser.

    Laurel est une jeune fille très attachante. Elle souffre beaucoup depuis la mort de sa sœur May, quelle idolâtre. On découvre May à travers les yeux de Laurel. La jeune fille est un peu déstabilisée et perdue, elle culpabilise de la mort de sa sœur et essaie de mener sa vie et de faire son deuil. Ses parents ont aussi eu beaucoup de mal. Sa mère s'est enfuie et son père a un réel état dépressif.

    J'ai aussi beaucoup apprécié le groupe d'amis que Laurel se fait au Lycée. Nathalie et Hanna apporte un vrai plus au roman et à travers elles passent de très beaux messages. Sky, le garçon dont Laurel tombe amoureuse est aussi intéressant et attachant.


Quelle est l'histoire de ce livre?
    
 Pour moi, l'histoire n'avait presque aucune fausse note. J'ai aimé l'idée de base de ses lettres que Laurel envoie à des personnalités décédées pour l'aider à faire le deuil de sa sœur. A travers ses lettres, elle leur raconte son quotidien depuis le drame et petit à petit, elle nous livre les secrets sur la mort de sa sœur. Mais à travers l'histoire de Laurel, l'autrice aborde avec beaucoup de justesse des sujets très intéressants.

    Par contre, j'ai trouvé que par moment, on tournait un peu en rond. A certains moments, j'étais un peu frustrée de ne pas avoir un peu plus d'indices ou d'avancements.

  


Le style d'écriture. 
   Je dois bien avouer que j'ai été totalement conquise par la plume de Ava Dellaira. Déjà, j'ai beaucoup aimé le fait qu'elle écrive son roman sous forme épistolaire, ça apporte un vrai plus. Mais à côté de ça, la plume est fluide, agréable, belle et même parfois poétique pu encore instructif. Elle a surtout réussie à me faire ressentir de nombreuses émotions !
Conclusion 
Une lecture qui a fait chavirer mon petit cœur. Ça aurait presque pu être un petit coup de cœur mais il m'a manqué un petit je ne sais quoi ! Les sujets traités étaient intéressants et plutôt bien traités. On aborde plusieurs sujets comme la deuil, la famille, l'amour, la sexualité ou encore d'autres que je vous laisse découvrir. Pour moi, le gros points fort c'est le côté épistolaire.


Les + :
* Les personnages sont peut-être par moment légèrement clichés, mais ils sont bien travaillés intéressants et surtout très attachants.

* L'histoire  en elle-même était sympa. J'ai aimé découvrir à travers les lettre que Laurel a écrite à ses idoles décédés, le quotidien de la jeune fille depuis la mort de sa sœur et comment elle essaie de retrouver goût à la vie
* Les thèmes abordés manquent peut-être un peu d'originalité mais ils sont bien abordés et intéressants à découvrir dans cette histoire.
* C'est beau, poétique, fort et rempli d'émotions.


Les - :


* Il y avait pas mal de redondances, par moment, on tourne en rond. J'étais un peu frustrée de pas plus avancé.

* Par moments, il y avait quand même pas mal de clichés ou de facilités prise dans l'histoire.


Une Citation pour se faire une idée de la plume?


Je crois que beaucoup de gens aimeraient devenir quelqu'un, mais ne se lancent pas, de peur de ne pas être à la hauteur des attentes des autres.

wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi