Everyday Heroes #3 Cockpit – K. Bromberg

Everyday Heroes #3 Cockpit – K. Bromberg

Titre : Everyday Heroes #3 Cockpit

Auteur : K. Bromberg

Edition : Hugo Roman

Genre : Romance

Pages : 470 pages

Parution : 28 mai 2020

Everyday Heroes #3 Cockpit – K. Bromberg

Everyday Heroes #3 Cockpit – K. Bromberg

« Le jeu en vaut-il la chandelle ? « 

Toute cette histoire de concours était censée se dérouler simplement. Je sais, je sais. Lancer le concours du  » Papa le plus sexy  » pour regagner la confiance de mon patron, et sauver l’un des magazines en ligne pour lequel je travaille, c’était mon idée. Mais je ne pouvais pas prévoir que le concurrent numéro dix, soit le terriblement sexy Grayson Malone. Mosieur Compliqué en personne. Parce que Grayson m’a bien connue lorsqu’on était plus jeunes, et je lui rappelle son passé. Et aussi la femme qui lui a brisé le cœur, et qui l’a quitté, le laissant élever seul le petit garçon le plus adorable que j’ai jamais vu.

Mais pas question d’entamer une relation, encore moins avec un papa célibataire qui trimbale des valises. Même s’il a des abdos d’enfer et le sourire ravageur.

Et maintenant que le concours touche à sa fin, les six mois qui viennent de s’écouler, c’était juste pour s’amuser, ou nous avons créé quelque chose qui vaut la peine de tout risquer ? 

Everyday Heroes #3 Cockpit – K. Bromberg

Merci Hugo New Romance

Voilà, nous y sommes, le dernier tome de la série sur les frères Malone. J’avais donc hâte d’en savoir plus sur la situation de Grayson et Luke, pourquoi, il n’y avait pas de maman dans l’équation.

Avant de découvrir Grayson, nous découvrons Sidney Thorton, fille de Frank Thorton bien connu pour ses nombreux magazines à succès. Après une bêtise un peu plus grosse que les autres pour son travail, son père décide de lui lancer un défi. Elle qui rêve d’être rédactrice en chef de Haute, le magazine à succès de mode de son père, va devoir lui prouver sa valeur.

Pour ça il l’envoie à Sunnyville, là ou elle a grandi, pour sauver le premier magazine qu’il a créé : Modern Family.

Même si Sidney n’est pas enchanté à l’idée de quitter sa jolie ville et ses amis, elle accepte sans rechigner et est bien décidé à relever ce magazine. Le défis est grand pour elle, qui n’est pas une grande fan des enfants, et aime la mode et les voyages. Pour réussir ce défi, elle décide d’organiser un concours de « papa le plus sexy » pour relancer l’audimat du site internet et du magazine. 

Les choses se compliquent quand elle va sonner à la porte de l’un des concurrents : Grayson Malone. Ils étaient au lycée ensemble, mais ne faisaient pas partie de la même catégorie sociale. Les Thorton ont toujours fait partie des gens les plus riches de Sunnyville, et les Malone étaient plutôt du côté des «prolos» (je n’aime pas ce terme mais il revient souvent dans le livre). 

Quand Grayson ouvre la porte et reconnaît Sidney, il n’a qu’une envie, lui claquer la porte au nez, encore plus quand elle lui annonce qu’il est retenu pour un concours de papa sexy auquel il ne s’est jamais inscrit…

L’angoisse que je ressens en tant que parent est cent fois plus douloureuse que n’importe lequel de ses coups de poing ou de pied, alors je le serre de toute la force de mon amour jusqu’à ce que sa résistance cède le pas à ses sanglots et qu’il s’accroche à mon tee-shirt. 

Je m’attendais à aimer un peu plus ce livre, c’est une très belle histoire, mais certaines choses m’ont un peu dérangés.

Je ne sais pas pourquoi je m’étais dit que j’aurais adoré Grayson, le gentil papa de Luke que l’ont voit dans les tomes précédents. Mais finalement pas tant que ça… Bien sure son côté prévenant et protecteur, m’a fait craquer, mais je crois que c’est tout.

Il est complètement bloqué dans le passé, huit ans que la maman de Grayson ne fait plus partie de leurs vies et pourtant il n’arrive pas à avancer, à s’engager avec une autre femme. Il a une énorme rancœur, surtout pour les gens qu’ils jugent riches comme Sidney, elle en fait d’ailleurs les frais. Il est attiré par elle, mais se refuse quoi que ce soit, parce qu’elle ne fait pas partit de sa classe sociale. Il ne cherche pas à la connaître plus que ça vu qu’il l’a déjà catégorisé. En plus il ne sait pas ce qu’il veux, souffle le chaud et le froid avec elle, sans penser aux conséquences, toujours avec la même excuse : protéger Luke.

Elle a le goût à la fois du paradis et de l’enfer. De l’envie et du besoin. De la tromperie et du désir.

J’ai plutôt bien aimé le personnage de Sidney, elle m’a plus touché que Grayson. Certes, elle vient d’un milieu aisé, elle aime les choses de valeurs et se promène à Sunnyville avec ses chaussures à semelles rouges. Mais elle va se démener pour le magazine de son père. Pour avoir le poste qu’elle convoite au début, puis pour que les salariés qui travaillent avec elle, gardent leur emploie.

On voit vraiment sa transformation, petit à petit, elle s’adapte à la ville de son enfance celle qu’elle voulait fuir à tout prix. Mais finalement, elle s’y sent bien dans cette petite ville. 

Mon gros coup de cœur de ce livre, c’est donc Luke, ce petit garçon de huit ans qui est tellement adorable. Il attend que son papa lui trouve une maman, quitte à le pousser un peu vers certaines femmes. Il aimerait être comme ses copains d’école, avoir une maman qui vient le chercher à l’école et qui l’accompagne pendant les sorties scolaires.

Il est vraiment beaucoup trop mignon, avec ses sorties qui sont obligées de nous faire rire. Il est très prévenant également, il a un cœur énorme, alors que la vie n’est pas toujours facile pour lui. Je ne suis pas une grande fan des enfants, mais Luke a complètement fait fondre mon cœur. 

Les meilleures choses de la vie ne sont jamais simples. On doit travailler et lutter pour qu’elles marchent, mais c’est ça la vraie récompense… le fait de n’avoir pas baissé les bras et d’avoir obtenu quelque chose de très beau. Nous pourrions faire de ce qui existe entre nous quelque chose de beau.

Je reste donc sur une note positive sur ce livre, j’aurais aimé que ce dernier Malone soit un peu moins à cheval sur ses préjugés par contre. 

J’ai été ravie de retrouver les personnages des autres tomes (mon préféré restera donc l’histoire de Grady et Dylan).

Une lecture toujours aussi fluide, addictive et facile à lire. Je suis ravie d’avoir lu cette série sur les trois frères Malone et leur famille formidable. 


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi